Terrace House   テラスハウス

Date de publication :
Terrace House, l'émission qui cartonne au Japon

Terrace House, l'émission qui cartonne au Japon

La télé-réalité qui cartonne au Japon !

Non, Terrace House n'est pas le nom d'un hôtel ou d'une agence immobilière, mais bien celui de la télé-réalité qui cartonne en ce moment sur le petit écran japonais. À mille lieux des excès des émissions françaises, Terrace House suit le quotidien ordinaire de six Japonais vivant dans une luxueuse maison où intrigues professionnelles et amoureuses se déroulent avec retenue sous les yeux des commentateurs du show.

Le concept

Pas de violentes disputes, pas de scènes sulfureuses, pas de confidences face-caméra, Terrace House est un ovni dans le monde de la télé-réalité. Tout d'abord produit et intégralement diffusé par Fuji TV de 2012 à 2014, l'émission bat des records de vues sur l'archipel ! Les 3 saisons suivantes sont ensuite créées en partenariat avec Netflix.

La raison principale de son succès ? Un réalisme poignant et édulcoré qui séduit toutes les tranches de la population.

À lire : Regarder la télévision au Japon

La maison de la production de 2017

La maison de la production de 2017

Pendant près d'une année, les spectateurs peuvent suivre chaque semaine le quotidien de 6 Japonais (3 filles et 3 garçons) âgés de 18 à 30 ans en moyenne, que la production a placés en colocation dans une maison tout droit sortie d'un catalogue d'architecte d'intérieur. 

Le but ? Observer leur quotidien et voir si des liens peuvent se créer entre ces personnes qui n'ont bien souvent rien en commun.

Bien que peu habitué à la télé-réalité, le public japonais a tout de suite été séduit par l'émission ! Et à ce jour, 4 grosses productions ont été réalisées de 2012 à 2017 à raison d'un épisode par semaine sur 10 mois (sauf pour la première saison qui fut deux fois plus longue).

Découpée en parties équivalant chacune à une douzaine d'épisodes, Terrace House se présente en vérité plus comme un drama sans script que comme une télé-réalité à l'européenne. Chaque saison correspond à un chapitre de l'histoire, il y a des transitions musicales au sein des épisodes, et les caméras ne sont pas fixes contrairement à ce qu'on peut voir à la télévision française.

Ajoutez les commentateurs et le fait que les participants puissent sortir comme bon leur semble de la maison, et vous avez tous les ingrédients qui composent cette télé-réalité made in Japan.

Les plans de l'émission sont toujours très travaillés

Les plans de l'émission sont toujours très travaillés

Une télé-réalité pas comme les autres

Ces deux derniers points sont ce qui distingue réellement Terrace House des productions occidentales.

En effet, chaque épisode s'ouvre sur le panel de commentateurs qui regarde et analyse l'épisode au fur et à mesure que celui-ci est diffusé. Composé de 6 à 9 célébrités (selon les années), le panel fait partie intégrante de l'émission puisqu'il réagit aux actions des colocataires.

Parfois doux, parfois cinglants, les commentaires des célébrités font toujours mouche ! Et ces dernières n'hésitent pas à se moquer gentiment des participants ou à comparer leurs vies avec les leurs si cela peut amener un peu de bonne humeur dans l'émission.

Les réactions du panel étant généralement assez proches de celles des spectateurs, ces derniers peuvent facilement s'identifier aux célébrités qui parlent de ce qui se passe dans la maison comme eux-mêmes le feraient avec des amis. Cette connivence entre le panel et le public est notamment accentuée par le fait que les célébrités ont tous des profils différents : la model Reina Triendl incarne la jeune femme dans sa vingtaine, l'actrice You prête ses traits à la spectatrice d'âge mur, et les quadra sont représentés par les comiques Azusa Babazono et Yoshimi Tokui.

La model Reina Triendl fait partie du panel depuis 2012

La model Reina Triendl fait partie du panel depuis 2012

Le panel de célébrités de la production de 2017

Le panel de célébrités de la production de 2017

L'autre particularité de Terrace House, c'est la grande liberté donnée aux participants. Ces derniers ne sont pas coupés du monde et sont libres de quitter la maison pour aller étudier, travailler ou se promener s'ils en ont envie. L'occasion de découvrir le Japon sous un autre angle, avec de magnifiques paysages de la préfecture de Kanagawa, de l'immense capitale nippone ou de Karuizawa, où se sont déroulées les différentes saisons (la saison 3 a été filmée à Hawaii).

Les plans à l'extérieur sont d'ailleurs très importants, puisqu’ils ajoutent une touche de réalisme à l'émission qui suit alors non seulement les aventures relationnelles des colocataires, mais également leurs parcours professionnels et tous les autres pans de leurs vies.

À noter également que les participants peuvent quitter l'émission quand ils le souhaitent et que de nouveaux colocataires peuvent venir les remplacer au fur et à mesure du show. De quoi faire encore travailler un peu plus les langues déjà bien pendues du panel de célébrités !

Les participants sortent souvent de la maison.

Les participants sortent souvent de la maison

Des participants, reflets de la jeunesse actuelle

Les participants incarnent la ''nouvelle'' jeunesse japonaise. Une génération accro au numérique, pleine d'espoir, mais également pleine de doutes face à l'avenir dans un pays où la pression sociale ne laisse pas forcément de place aux aspirations de la génération Y.

Avec ses personnalités attachantes, Terrace House peint donc un portrait fin et varié de cette jeunesse qui se bat pour réaliser ses rêves. Qu'ils soient étudiants ou salariés, originaires de la campagne ou de la ville, issus de parents japonais ou métisses, tous les participants de l'émission parlent ouvertement de leurs projets professionnels et amoureux. Une bouffée d'air frais à la télévision japonaise qui ne donne pas souvent la parole aux jeunes générations.

La seule petite chose qu'on regretterait presque ? Le côté un peu trop lisse des colocataires ! Émission japonaise oblige, tout le monde est très poli et courtois. Pas un mot plus haut que l'autre n'est prononcé face caméra, et les disputes ou les ''rapprochements'' trop explicites des participants sont systématiquement coupés au montage. En 5 ans d'émission, moins de 10 baisers (tout type confondu) ont été montrés à l'écran selon les célébrités du panel ! Un chiffre qui peut surprendre quand on sait que Terrace House a pour but de voir des couples se former, mais qui s'explique sans mal quand on sait que les marques d'affections en public sont encore mal vues au Japon.

À mille lieux des frasques de la télé-réalité française, Terrace House est donc une émission intéressante si on veut comprendre un peu mieux les codes culturels de l'archipel.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Réalité ?

Ça reste de la télé réalité. Mais sans les scandales. J'ai'apprécié pour le côté culturel. On y voit les difficultés relationnelles et les barrières des différentes cultures. Les commentateurs dédramatisent le tout. C'est souvent drôle. N'oublions pas que tout est monté, découpé pour nous montrer que ce que la production veut bien nous faire voir. Bref, c'est très sympa à voir.