Des hommes sans femmes de Murakami   村上 春樹 「女のいない男たち」

Date de publication :

Un recueil de nouvelles envoûtant

On ne présente plus Haruki Murakami, cet auteur majeur qui a signé la trilogie 1Q84 ou encore Les Amants du Spoutnik. Avec Des hommes sans femmes, il revient sur le devant de la scène littéraire française.

Couverture de Des hommes sans femmes, de Haruki Murakami

La traduction de ce recueil de nouvelles était attendue depuis 2014, année de la parution japonaise. Neuf ans après Saules aveugles, femme endormie, Murakami s'adonne une nouvelle fois au format court et nous embarque, histoire après histoire, dans une atmosphère singulière, presque suspendue. De nouveau, c'est Hélène Morita, la plume française de l'auteur japonais, qui retranscrit cette langueur mélancolique propre à l'écrivain.


Lire : La Fin des temps de Haruki Murakami


Un homme rencontre l'amant de sa femme décédée, un autre plaque tout pour se terrer dans un bar… Sept nouvelles à l'ambiance jazz avec des personnages "murakamiens", toujours un peu étrangers à eux-mêmes. Mais ils ont tous un point commun. Ce sont des hommes sans femmes. Et comme l'explique l'auteur : "Il est très facile de devenir des hommes sans femmes. On a juste besoin d'aimer profondément une femme et que celle-ci disparaisse ensuite. […] En l'espace d'un instant. Et dès que vous êtes un homme sans femmes, les couleurs de la solitude vous pénètrent le corps."

Murakami nous parle d'amour et d'abandon, de rencontres et d'infidélités. Il raconte ces hommes intimes et vulnérables, à travers des personnages étranges : Kitaru, le tokyoïte qui a parfaitement appris à parler le dialecte du Kansai, Habara, cette femme qui, telle Shéhérazade, romance une merveilleuse histoire à son amant, chaque fois qu'elle lui fait l'amour, ou encore ce docteur délaissé par son amie, qui se laisse lentement mourir…

Avec Murakami, une pointe de réalisme merveilleux, voire des teintes de fantastique, ne sont jamais bien loin. Dans la nouvelle "Samsa amoureux", notre narrateur se réveille, métamorphosé en Gregor Samsa. L'ouvrage regorge de clins d'œils littéraires et musicaux, et ne manquera pas de vous embarquer dans les histoires étranges d'hommes solitaires ! Parfait pour patienter jusqu'à Killing Commendatore, la prochaine saga en deux tomes de Murakami, prévue pour 2018 !

Voir 5 auteurs japonais à connaître

Couverture japonaise de "Des hommes sans femmes"

Couverture japonaise de "Des hommes sans femmes"

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs