Gen d'Hiroshima   はだしのゲン

Date de publication :
Gen d'Hiroshima

Couverture du manga Gen d'Hiroshima de Nakazawa.

Eté 1945, le quotidien des récoltes, la préoccupation de nourrir toutes les bouches de la famille Nakaoka. Puis, la soudaineté du désastre, ce 6 août, le chaos. L’auteur NAKAZAWA Keiji (1939-2012), qui a perdu son père, sa sœur et son frère cadet dans le bombardement d’Hiroshima, décrit avec une sincérité brutale la misère qui s'ensuit, les cadavres calcinés, le difficile réveil. Réveil d'une nation qui a perdu la guerre, avec ses victimes contraintes de fuir une terre ravagée, infectée par des maladies qui se développent encore plusieurs années après. A travers un manga presque autobiographique, l'auteur, en plus de décrire le bombardement, narre l'après-6 août avec ses exodes, la criminalité et l'instrumentalisation de la pauvreté par les yakuzas… NAKAZAWA dessine tout, montre tout. Epais, simples et violents, les dessins illustrent avec justesse ce qui est devenu une référence dans le manga historique. L'oeuvre a inspiré Art Spiegelman et son non moins célèbre Maus, la bande dessinée qui retrace le génocide juif. Grandiose pouvoir de l'image, à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes.

Dix tomes, série terminée. Premier tome publié au Japon en 1973. Publié en France chez Vertige Graphic.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs