Tournoi de sumo au Japon : un guide pour assister aux combats   本場所

Date de publication :
Un billet pour assister à un tournoi de sumo.

Un billet pour assister à un tournoi de sumo.

L’intérieur d'un stade de sumo.

L’intérieur d'un stade de sumo.

Une statuette de sumo.

Une statuette de sumo.

Un somo arborant le banzuke, la liste officiel de tous les lutteurs de sumo

Un somo arborant le banzuke, la liste officiel de tous les lutteurs de sumo

Spectacle XXL

Le sumo est un spectacle rare : six tournois sont organisés chaque année dans quatre villes de l'Archipel. Petit guide pour y assister en toute sérénité.

Organisation des tournois de sumo au Japon : dates, lieux et horaires des combats

Les hon-basho, les tournois officiels de sumo, ont lieu les mois impairs. Une compétition dure 15 jours, les derniers étant réservés aux combats les plus prestigieux. Lors d'une journée de combats, les matchs des lutteurs junior commencent vers 9h, ceux des lutteurs confirmés vers 15h.

Les tournois de sumo sont organisés dans quatre villes au Japon. Il s’agit de : 

Consultez ici le calendrier des tournois 2016 et 2017

À lire : Le sumo

Bien choisir sa place à un combat de sumo

La plupart des places pour les combats de sumo sont individuelles et disponibles en balcons, mais les vrais amateurs réservent des masu, de petits box carrés pour 4 personnes avec tables et coussins. On peut aussi voir le spectacle de très près, depuis les places en parterre, situées autour de la zone de combat (ringside tickets), mais en faisant attention : les chutes des lutteurs sur le public sont fréquentes...

Réserver des billets

Les billets ne s'achètent en principe qu'au Japon, excepté sur le site Ticket Oosumo (en anglais). Des sièges sans réservation (les moins bien placés) sont mis en vente chaque jour du tournoi (350-400 places), à partir de 8h ou 9h, directement auprès du stade et à raison d'une seule par personne.

Mais la majorité sont sur réservation : elles peuvent se faire par téléphone, directement auprès du stade, ou sur Internet (chez Oosumo, Lawson ou e-plus), en général un mois avant le début du tournoi.

Vous trouverez aussi des billets aux Ticket Pia, ces machines qui vendent toutes sortes de places de spectacles (attention tout est en japonais). Par exemple pour Tokyo : à Shinjuku (devant Isetan ou Keio) ou Ikebukuro (devant Tobu).

Le plus simple consiste peut-être à acheter ses billets dans un konbini, puisqu'on en trouve partout (chez Lawson, Family Mart et 7/11). 

À découvrir : Patricia Loison au pays des sumos

Combien coûte une place pour un combat de sumo ?

Compter 2 000 yen (16€) pour un siège sans réservation, et entre 3 000 et 9 000 yen (23 et 70€) pour une place individuelle réservée. En box, plusieurs formules sont disponibles, compter entre 15 000 et 40 000 yen (115 et 300€) par personne.

Le billet "15 jours" permet d'assister à toutes les journées du tournoi, en vente (20 000 - 150€) auprès du stade.

On peut bien entendu réserver un bentô pour se rassasier pendant le spectacle (de 3 000 à 10 000 yen (23 et 80€), sur réservation).

Attention : des frais de réservation sont généralement ajoutés au prix du ticket (1 000 yen (8€) en général).

Pour aller plus loin


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Et sur le plan culturel ?

Merci pour ces explications. Mais des détails culturels tels que l'origine, l'impact sur la culture japonaise, les coutumes liées à ce sport, l'intérêt des japonais pour cette activité, ... Auraient été un plus sur un qite comme le votre.

informations sur les billets

Merci pour ces informations fortes intéressantes. C'est vrai que ce n'est pas toujours donné pour assister à un tournoi et que l'achat de billets est un peu difficile mais pour ceux que ça intéresserait il y a toutes les informations détaillées sur ce site : http://www.dosukoi.fr/traditions-et-culture/kokugikan-temple-du-sumo/3/