Où admirer les feuilles d'automne au Japon   紅葉スポット

Date de publication :
Le pont d'Arashiyama

Le pont d'Arashiyama

Les meilleurs spots du nord au sud pour admirer les couleurs d'automne

Cet automne, Vivre le Japon vous dévoile sa sélection des meilleurs endroits où profiter du phénomène du kôyô, lorsque la nature se transforme et les feuilles rougissent ! Du nord au sud, découvrez un endroit où "chasser les feuilles d'automne" dans chaque région du Japon.

Le parc quasi national Onuma à Hokkaidô.

Le parc quasi national Onuma à Hokkaidô.

Hokkaidô

À une vingtaine de kilomètres au nord d'Hakodate s'étend le parc quasi national Onuma. D'une superficie de 90 km², c'est le lieu idéal pour aller à la "chasse aux feuilles d'automne" (momiji gari). Chaque année, la végétation commence sa transformation dès la mi-octobre. Nous vous conseillons de visiter le parc lors de la seconde quinzaine d'octobre pour y admirer ses magnifiques érables, hêtres et chênes rougis. Ne manquez pas la vue du lac depuis Shuho Komagatake (1 131 mètres) ; elle est à couper le souffle !

Accès : Onuma-cho, Nanae-cho, Kameda-gun, Hokkaido 041-1354. En train, descendez à la gare Onuma kôen ; 20 min depuis Hakodate en train JR express. 

Les gorges de Naruko à Miyagi

Les gorges de Naruko à Miyagi

Tohoku

  • Les gorges de Naruko (Narukokyo)

Parallèle à la route nationale 47, la vallée en forme de "V" s'est formée grâce à l'érosion de la rivière Oya. La falaise d'environ 100 mètres de hauteur continue sur 2,5 kilomètres, entre pins et rochers. À l'automne, des bus circulent entre les stations Naruko onsen et Nakayamapei onsen. Dans la vallée de Naruko, les arbres prennent une couleur orangée dès la mi-octobre. La meilleure période pour visiter les gorges est de mi-octobre à début novembre. Vous pourrez y admirer des érables à feuilles de vigne (acer rufinerve) et des arbustes à fleurs appelés koshiabura (chengiopanax sciadophylloides). La Narukokyo Resthouse possède une terrasse d'observation offrant un magnifique panorama sur le pont Ofukazawa et les gorges de Naruko.

Accès : Naruko onsen, Omiya-shi, Miyagi-ken. À 10 min à pied de la station JR Naruko onsen ou à 5 min à pied de la station JR Nakayamadaira.

L'automne au mont Takao

L'automne au mont Takao

Kantô

Le mont Takao est une montagne culminant à 599 mètres d’altitude et est situé dans le parc quasi national de la forêt Meiji-Takao ; l’un des plus petit parcs du pays, s’étendant sur seulement 7,70 km2. Bien que peu étendu, il regroupe 1 200 espèces de plantes, une centaine d'espèces d'oiseaux sauvages et plus de 5 000 espèces d'insectes ! La meilleure période pour visiter le mont Takao et admirer ses érables du Japon (Acer palmatum) et ses vernis du Japon (yama-urushi, toxicodendron vernicifluum) est tout au long du mois de novembre.

Accès : en train, prenez la ligne JR Chûô jusqu'à la gare de Takao (terminus) ou empruntez la ligne Keiô à Shinjuku, jusqu'à la station Takaosanguchi, avec un changement à la station Kitano. 

La vallée de Nishizawa à Yamanashi

La vallée de Nishizawa à Yamanashi

Kôshin'etsu

  • Vallée de Nishizawa

La vallée de Nishizawa fait partie du parc national Chichibu-Tama-Kai et couvre 1 250 km2 dans les préfectures de Yamanashi, Saitama, Nagano et Tokyo. Ne manquez pas la somptueuse chute d'eau à cinq étages, Nanatsugama Godan no Taki, à voir absolument ! Le moment propice pour aller profiter des feuilles rougies se trouve entre mi-octobre et début novembre. Vous pourrez y admirer différentes espèces d'érables, des hêtres, des mélèzes du Japon (larix kaempferi), des chênes de Mongolie (quercus mongolica) et des sorbiers japonais (sorbus commixta).

Accès : Mitomi Kawaura, Yamanashi. En bus depuis Yamanashi station, environ 60 min.

La vallée de Korankei à Aichi.

La vallée de Korankei à Aichi.

Tôkai

Aux alentours de 1634, le onzième prêtre du temple Kôjaku-ji commença à cultiver différents arbres dans la région. De l'ère Taisho (1912-1926) à Showa (1926-1989), des volontaires plantèrent d'avantage d'arbres: les nombreux érables, de différentes variétés, atteindraient le nombre de 4 000 ! Il est conseillé de visiter les gorges de Korankei durant la seconde quinzaine de novembre. À voir : les environs du pont Yufuibashi et le tunnel des momiji.

Accès : Aki-cho, Toyota-shi, Aichi. Depuis la gare de Nagoya, prenez la ligne Meitetsu Nagoya et descendez à Higashi-Okazaki (30 min). Prenez ensuite un bus Meitetsu jusqu'à Korankei (60 min).

Le lac Kuzuryuko dans la préfecture de Fukui.

Le lac Kuzuryuko dans la préfecture de Fukui.

Hokuriku

  • Le lac de Kuruzyû

Dès la mi-octobre, la végétation autour du lac de Kuzuryû se teinte de couleurs orangées. Leurs reflets sur le bleu du lac apporte un contraste intéressant avec le pont Kakogase, suspendu au dessus du lac. La différence de température entre le jour et la nuit fait varier le rouge des arbres. Parmi les espèces que vous pourrez observer, cerisiers, hêtres et érables sont au rendez-vous.

Accès : Hakkase, Ôno-shi, Fukui-ken. Depuis la station Kuzuryûrako, prenez un taxi (20 min).

Arashiyama aux couleurs des kôyô

Arashiyama aux couleurs des kôyô

Kansai

Qui ne connaît pas l'emblématique paysage du pont Togetsukyô d'Arashiyama à l'automne ? Dans ce quartier de Kyoto, il y a de nombreux spots où admirer le feuillage flamboyant de la campagne japonaise ! Prenez le temps d'aller découvrir l'arrière du temple Tenryu-ji par exemple. Son jardin exhale à chaque saison une beauté raffinée, empreinte d'un autre temps. Tous les seconds dimanches de novembre se tient le festival des érables, momiji matsuri : la flotte traditionnelle de l'époque Heian parade lentement sur la rivière Oigawa, tandis qu'à terre, un bouddha Kyogen et le personnage de Shimabara Ôta font leur apparition.

Accès : depuis Kyoto, prenez la ligne JR jusqu'à Saga Arashiyama.

Au temple Ôyama-ji

Au temple Ôyama-ji

Chûgoku

  • Les alentours du temple Daisen-ji

La forêt de hêtres de Daisen est considérée comme la plus étendue de l'ouest du Japon. Dans les environs du temple Daisen-ji, profitez des plus belles couleurs de l'automne japonais : hêtres, chênes et érables colorent le paysage. Du 20 octobre au 5 novembre se tient la "Semaine d'automne" à Daisen : peintures illuminées et illuminations des kôyô sont au rendez-vous !

Accès : Daisen, Daisen-cho, Saihaku-gun, Tottori-ken. En voiture, une heure depuis Matsue.

Téléphérique au dessus des gorges de Kankakei (Shikoku)

Téléphérique au dessus des gorges de Kankakei (Shikoku)

Shikoku

  • Les gorges de Kankakei

Kankakei est considéré comme l'un des trois plus beaux sites naturels du Japon et l'un des meilleurs sites touristiques du pays. Le téléphérique traversant la vallée profondément défrichée a été rénové en juillet 2015, et vous pouvez profiter de la vue du magnifique ravin de la crête de Kanazawa et la côte de Seto depuis la fenêtre du téléphérique. En automne, toute les feuilles rougissent. Ne manquez pas les feuilles d'automne, kôyô, le long des rochers autour de la rivière Kanji. Enfin, les cerisiers de montagne, verts et frais au début de l'été, sont également très appréciés tout au long de l'année.

Accès : 168, Kankakei-dôri, Shôdoshima-cho, Shôzo-gun, Kagawa-ken. En bus, depuis Kusakabe, descendez à l'arrêt du téléphérique (15 min).

Route Yamanami, qui passe par les monts Kûjû

Route Yamanami, qui passe par les monts Kûjû

Kyûshû

Le mont Naka-dake (1791 mètres) est le pic le plus élevé des monts Kujû. La chaîne de montagnes Kujû fait partie des "100 plus belles montagnes de Japon". En automne, les verts pics font place à des montagnes de feu, assorties aux roseaux chinois (Miscanthus sinensis). Les monts Kujû se visitent de fin octobre à mi-novembre.

Accès : Kujû-cho, Taketa-shi, Ôita-ken. En train, depuis la station JR Bungo Takeda, prenez le bus (30 min) jusqu'à l'arrêt Kusumi shisho. De là, 10 min de voiture sont nécessaire. En bus, depuis la même station, comptez 45 min de trajet jusqu'à l'arrêt Senninzuka, puis 15 min de voiture.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs