Etre musulman au Japon   日本のイスラム教徒

Date de publication :
L'intérieur de la mosquée Tokyo Camii, la plus grande du Japon.

L'intérieur de la mosquée Tokyo Camii, la plus grande du Japon.

Dans les grands aéroports (Narita, Nagoya, Haneda, Kansai entre autres, des salles de prières sont installés à la disposition des personnes de confession musulmane.

Dans les grands aéroports, Narita, Nagoya, Haneda, Kansai entre autres, des salles de prières sont installés à la disposition des personnes de confession musulmane.

Un magasin de produit halal dans la ville de Kiryu, au nord de Tokyo.

Un magasin de produit halal dans la ville de Kiryu, au nord de Tokyo.

L'islam au Soleil -Levant

Avec le développement du tourisme en Asie, le Japon accueille un nombre croissant de visiteurs musulmans. Que ce soit en ville, au restaurant ou à la mosquée, il est de plus en plus facile de voyager au pays du Soleil -Levant tout en restant en accord avec sa religion.

Bien qu’extrêmement minoritaire (il y aurait environ 160 000 pratiquants, majoritairement issus du Bangladesh, d'Indonésie ou de Turquie), la religion musulmane devient de plus en plus présente au Japon. Grâce à cela, des efforts sont faits pour faciliter le séjour des musulmans.

Muslim friendly 

La premi��re impression est très importante en arrivant dans un nouveau pays. Ainsi, les grands aéroports comme Narita, Haneda ou Kansai, disposent de salles de prières et de restaurants certifiés halal. 

En ville, certains hôtels et chambres d'hôtes développent un meilleur accueil des touristes musulmans. Pour cela, ils proposent eux aussi des salles de prière, ainsi que la location d'un sajjad, le tapis de prière, et des chambres où la direction de La Mecque est indiquée.

Prier

Sur le territoire japonais, il n'existe qu'une trentaine de mosquées. Et la majorité d'entre elles ne sont que d'anciens immeubles reconvertis en lieu de culte. Il existe cependant quelques mosquées typiques, comme celle de Kobe et la Tokyo Camii, la plus grande du Japon, qui contrastent totalement de par leur architecture orientale.

L'appli Halal

La principale difficulté des musulmans est la nourriture. La gastronomie nippone, bien que très variée, n'est pas entièrement conforme aux principes de l'islam. Or, il y a très peu de restaurants et de konbini certifiés halal sur le territoire. Pour trouver facilement ce type de nourriture, les applis Islamap et HalalMinds s'avèrent très pratiques. Disponible gratuitement sur l'Apple Store et Google Play, elles indiquent sur une carte l'emplacement des restaurants estampillés halal dans l'Archipel.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs