Les fleurs d'automne et d'hiver au Japon

Date de publication :
Le parc Obara Fureai, entre sakura et momiji

Le parc Obara Fureai, entre sakura et momiji

Quelles fleurs admirer cet hiver sur l’archipel ?

On pense souvent aux beaux jours lorsqu’on parle de fleurs, mais qu’en est-il de l’hiver ? Au Japon, les fleurs poussent toute l’année. Et si on retient surtout les sakura au printemps ou les tournesols en été, il faut savoir que la fin de l’année est aussi très propice à O-hanami, la contemplation des fleurs. Chrysanthèmes, lycoris, et autres beautés éphémères, découvrez cinq variétés de fleurs qui ne poussent qu’après le mois de septembre au Japon.

Les Chrysanthèmes (de septembre à novembre)

Introduit de Chine au Vème siècle, le chrysanthème est aujourd’hui symbole de noblesse et de longévité au Japon. Mais pas que.

Emblème de la famille impériale, c’est désormais sur les passeports des ressortissants japonais qu’il fleurit avec grâce. On le vénère aux quatre coins du pays, et ses plus beaux spécimens donnent lieu à des concours de taille dans les temples et les jardins de l’archipel.

L'hiver, les festivals de chrysanthèmes pleuvent au Japon

L'hiver, les festivals de chrysanthèmes pleuvent au Japon

Si c’est le chrysanthème jaune qui est symbolise la famille impériale, il faut savoir que le pays compte plusieurs variétés de chrysanthème dont les couleurs et les formes sont toutes plus diverses les unes que les autres. À commencer par certaines espèces qu’on ne cultive qu’en bonsaï, pour venir agrémenter les salles des cérémonies du thé par exemple.


Où voir des chrysanthèmes au Japon ?

A Tokyo, c’est à Shinjuku-gyoen qu’il faudra se rendre pour admirer les chrysanthèmes. Exposés au cœur du jardin japonais, ces derniers font l’objet d’un festival pendant tout le mois d’octobre. A Kyoto, c’est au sanctuaire Kamigamo que la fleur impériale revêt ses plus belles couleurs.

  • Shinjuku-Gyoen (Tokyo)
Adresse : 11 Naitomachi, Shinjuku City, Tokyo 160-0014
Itinéraire : à deux pas de la gare Shinjuku-gyoenmae (ligne Marunouchi)
Horaires et tarif : tous les jours de 09h à 17h30, 500 yens l’entrée (3,98 euros)

  • Kamigamo (Kyoto)
Adresse : 339 Kamigamo Motoyama, Kita Ward, Kyoto, 603-8047
Itinéraire : à 18min de bus de la gare Kitayama (ligne Karasuma), arrêt Kamigamo-jinjamae
Horaires et tarif : tous les jours de 05h30 à 17h, gratuit

Les lycoris rouges (octobre)

Fleurs sacrées dans la religion bouddhiste, les lycoris rouges, ou ’’ lys araignée’’, seraient tout droit venues du paradis. Elle fleurissent aujourd’hui autour des points d’eau, et donnent lieu à de magnifiques festivals en attendant l’arrivée des momiji.


Où voir des lycoris rouges au Japon ? 

Le festival des lycoris de Kinchakuda est probablement l’événement le plus populaire du Kanto lorsqu’il s’agit d’admirer les lys araignée. Avec plus de 5 millions de plants, venez profiter de ses tons rouges vifs en savourant les meilleures recettes de food street des environs.

  • Festival des lycoris de Kinchakuda (Saitama)
Adresse : 125-2 Komahongo, Hidaka, Saitama 350-1251
Itinéraire :  A 15 minutes à pied de la gare Koma (ligne Seibu-Ikebukuro)
Horaires et tarif : tous les jours de 08h à 17h de fin septembre à mi-octobre, 300 yens (2,40 euros)

Le festival des lycoris de Kinchakuda

Le festival des lycoris de Kinchakuda

Les cerisiers d’hiver (d’octobre à décembre)

Si les sakura font le bonheur des Japonais (et des voyageurs) au printemps, ils ravissent également les foules en hiver. Dès la fin octobre, ce sont en effet plusieurs variétés de cerisier qui poussent un peu partout au JaponQuand le pourpre des momiji rencontre le rose pâle des sakura, c’est un joli contraste de couleurs qui se dessine alors en fin d’année.


Où voir des cerisiers en fleurs en hiver au Japon ? 

A Tokyo, c’est encore une fois le parc Shinjuku-gyoen qui fournit le plus beau des spectacles. Et par deux fois, puisqu’une première variété de sakura éclot en octobre, suivie d’une seconde à la fin novembre. A Kyoto, c’est au temple Jikko-in qu’il faudra vous rendre pour admirer la rencontre subtile entre les érables rougissants et les fleurs de cerisiers.

Pivoines à Ueno Toshogu

Pivoines à Ueno Toshogu

Les pivoines arbustives (de novembre à février)

Si les pivoines poussent surtout au printemps, certaines variétés japonaises poussent, elles, en hiver. Notamment les pivoines arbustives, importées au Japon au VIIIème siècle par des moines bouddhistes venus de Chine. 

Appelées fuyu botan (pivoines d’hiver), on retrouve désormais ces dernières un peu partout sur l’archipel. A commencer par Kyoto, puisque la ville leur a servi de centre de culture pendant des siècles.

Où voir des pivoines au Japon ? 

Plusieurs jardins de Kyoto sont ainsi prisés pour leurs pivoines hivernales, dont le jardin botanique de Takeda, où les pivoines ont longtemps été utilisées à des fins médicinales.

Aux alentours de l’ancienne capitale, c’est à Sekkoji, dans la ville de Nara, que vous trouverez les plus belles fleurs cet hiver. Quant à Tokyo, c’est au sanctuaire Ueno Toshogu que vous pourrez admirer un festival de pivoines dès la fin janvier.

  • Jardin de Takeda pour la conservation des plantes médicinales (Kyoto)
Adresse : Takenouchi-cho 11, Ichijoji, Sakyo-ku, Kyoto 606-8134 Japan
Itinéraire : à 15 minutes à pied de la gare Shugakuin (ligne Eizan)
Horaires et tarif : information et réservation à cette adresse (Takeda_Garden@takeda.co.jp)

  • Sekko-ji (Nara)
Adresse : 387 Someno, Katsuragi, Nara 639-0273
Itinéraire : à quelques minutes à pied de la gare Nijojinjaguchi (ligne Kinsetsu-Minamiosaka)

  • Ueno Toshogu (Tokyo)
Adresse : 9-88 Uenokoen, Taito City, Tokyo 110-0007
Itinéraire : à 10 minutes à pied de la gare Ueno Hirokoji (ligne Ginza)
Horaires et tarif : tous les jours de 09h à 16h30, gratuit

Les narcisses japonaises (de décembre à janvier)

Introduite de Chine à l’époque Muromachi (1333-1573), la narcisse japonaise (dite nihon suisen) est une fleur incontournable de l’hiver au Japon. Notamment au sud du pays, sur les bords de l’océan pacifique, où les narcisses fleurissent dès que les températures chutent.


Où voir des narcisses japonaises en hiver ? 

L’île d’Awaji , au sud de Kobe, est particulièrement appréciée en janvier pour ses narcisses. Et tout particulièrement sa ferme, qui voit fleurir chaque année plus de 50 000 fleurs. A Nagasaki, c’est le parc Suisen no Sato qui accueille plusieurs variétés chaque hiver.

  • Awaji Tachikawa Narcissus Farmland (Awaji)
Adresse : 2877-22 Yuracho, Sumoto, Hyogo 656-2543
Itinéraire : à deux heures de bus de la gare Sannomiya (ligne Tokaido-sanno)
Horaires et tarif : tous les jours de 09h à 17h, 500 yens (3,98 euros)

  • Suisen no Sato (Nagasaki)
Adresse : 568-1 Nomomachi, Nagasaki, Nagasaki, 851-0505
Itinéraire : à une heure de bus depuis la gare Nagasaki (Nagasaki Electric Tramway line)

Narcisse japonaise

Narcisse japonaise

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs