Les minshuku   民宿

Date de publication :
Minshuku traditionnelle

Minshuku (B&B) traditionnelle

Oyado-iseya minshuku, Narai

Oyado-iseya minshuku, Narai

Exemple de chambre en minshuku

Exemple de chambre en minshuku

Rester la nuit dans une maison paysanne ou minshuku ne signifie pas dormir à la dure.

Rester la nuit dans une maison paysanne ou minshuku ne signifie pas dormir à la dure.

Au plus proche des Japonais

Il existe plusieurs types d’hébergement pour les visiteurs au Japon. Au-delà des hôtels et des logements folkloriques tels que les capsules hôtels, les love hôtel ou les cyber-cafés, le voyageur pourra retrouver des formules de logement plus traditionnelles. Les ryôkan, auberges à prix élevées tout confort, côtoient les minshuku, ces bed & breakfast à la japonaise.

Les chambres d’hôtes du pays du Soleil Levant

Les minshuku sont l’équivalent des chambres d’hôtes françaises. Une famille japonaise aménage son logement afin de pouvoir accueillir quelques voyageurs dans des chambres de la maison. Elle s’occupe de l’accueil, des réservations et des services divers qui peuvent être proposés. Les petits-déjeuners et les dîners peuvent être inclus dans le prix, ce qui permet la tenue de repas commun. Les mets proposés sont en général issus de recettes familiales assez simples, utilisant des ingrédients de saison : idéal pour une immersion au sein de la culture locale ! Les minshuku sont en général situées au niveau des endroits touristiques tels que les onsen ou les stations de ski en montagne.

Des maisons de village gassho-zukuri.

Des maisons de type gassho-zukuri, dans le village de Shirakawago, près de Takayama

Elles peuvent aussi se trouver dans des endroits plus reculés du pays (villages fermiers, villages de pêcheurs...). On les retrouve ainsi dans les villages de Shirakawago et de Gokayama, ces villages célèbres de la préfecture de Gifu où survivent des gasshô-zukuri - maisons à toit pentus -, dont certaines ont été réaménagées en minshuku.

Lire aussi : Quelle différence entre ryôkan et minshuku ?

L'intérieur d'un minshuku au Japon

L'intérieur d'un minshuku

Un Japon traditionnel à portée de main

Une nuitée à l’intérieur d’une minshuku vous coûtera en moyenne entre 6 500 et 9 000 yen (entre 50 et 70€ environ). Ce sont en général des maisons anciennes de style japonais qui sont transformées en auberges, attendez-vous donc à vivre, manger et dormir à même le sol. Les futons sont souvent rangés dans les placards de la chambre, le voyageur devant installer seul son lit. Il devra par ailleurs lui-même ranger son lit au matin. Les chambres sont simples, garnies d’une table basse, d’une petite télévision, d’un petit chauffe-eau et quelques fois de serviettes.

Voir : La maison japonaise traditionnelle

Il est assez rare que les minshuku fournissent un yukata, alors que les chambres peuvent être partagées dans certaines auberges. À noter par ailleurs que certaines vieilles bâtisses ne sont pas dotées de verrous au niveau des portes des chambres. 

Certaines parties des minshuku sont communes. Ainsi s’il sera possible pour le voyageur de prendre un bain japonais traditionnel, il devra partager le lieu avec les autres visiteurs. Certains pourront trouver le manque d’intimité compliqué à vivre, mais laissez-vous prendre par cette atmosphère d’un Japon ancien qui ouvre encore ses portes !

À découvrir : Ofuro, le bain au Japon

Certaines parties des minshuku sont communes. Ainsi s’il sera possible pour le voyageur de prendre un bain japonais traditionnel, il devra partager le lieu avec les autres visiteurs. Certains pourront trouver le manque d’intimité compliqué à vivre, mais laissez-vous prendre par cette atmosphère d’un Japon ancien qui ouvre encore ses portes !

À découvrir Ofuro, le bain au Japon


Bain japonais en extérieur (rotenburo)

Bain japonais en extérieur (rotenburo)

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs