Dormir au Japon : les hôtels capsules   カプセルホテル

Date de publication :
Facade en nid d'abeille d'un hotel-capsule

Façade d’un hôtel-capsule, Tokyo

Une capsule vue de l'intérieur

Le couchage dans un hôtel-capsule

Sento est un bain public japonais

Sento est un bain public japonais

Un dortoir d'hôtel-capsule

Dortoir dans un hôtel-capsule

À l'intérieur d'une cabine de capsule hotel, on peut tenir assis.

À l'intérieur d'une cabine de capsule hotel, on peut tenir assis.

Les parties communes

Parties communes d’un hôtel-capsule

Une expérience inédite

Les hôtels capsules font partie de l’imaginaire des touristes étrangers au Japon. Qu’en est-il en réalité de cette particularité qui fascine autant ?

Les hôtels capsules sont des hôtels japonais dont les chambres se limitent à de simples cabines.

Mise en boîte

Les hôtels capsules ont un concept très simple : un espace privé suffisant pour contenir un lit et une télévision peut convenir à la plupart des gens. Plus besoin d'une chambre entière, ils proposent donc des caissons fermés dans des dortoirs communs. L’intimité est préservée, la note est moins salée.

De nombreux visiteurs au Japon sont curieux de ce type d’hôtels inédits et tentent volontiers l’aventure. Pour les Japonais cependant, les hôtels capsules sont des solutions de dépannage d'une nuit quand on n’a pas d'autre choix. C’était traditionnellement le rendez-vous des salarymen fatigués, trop loin de chez eux pour rentrer.

Lire : Les logements insolites au Japon

Dernièrement, la curiosité des touristes a amené à l’apparition d’une nouvelle génération d’hôtels capsules au Japon, branchés, à la mode, jeunes et conviviaux. Ils sont destinés aux étudiants, aux curieux et backpackers.

Découvrez de nombreux logements pour tous les budgets dans "Tokyo, le Guide Idéal", disponible chez Vivre le Japon.

Dormir dans un hôtel capsules : est-ce confortable ?

L’endroit peut paraître inconfortable et peu agréable, mais généralement les hôtels capsules compensent avec la présence de sento (bains publics) bien aménagés. Les espaces communs sont faits pour vous permettre de vous isoler tranquillement ou bien de partager avec vos voisins de manière conviviale. Certains hôtels misent justement sur ce côté convivial avec une cuisine et une salle de vie commune. 

Lire aussi : Dormir dans un temple, les us et coutumes du shukubo

La propreté est généralement au rendez-vous - n'oublions pas que nous sommes au Japon ! On trouve désormais des étages séparés entre hommes et femmes, ainsi que des étages mixtes. 

Dans les dortoirs, vos biens seront protégés dans des casiers métalliques près de votre capsules. Celle-ci se ferme soit par un hublot, soit par un rideau hermétique. L’intérieur est certes petit mais permet de bouger, de rester assis. On y trouve une télévision, du wi-fi, un réveil et suffisamment de lumière.

Les points négatifs de ces hôtels japonais

Ils tiennent surtout aux circonstances. Les hôtels capsules les plus anciens ressembleront à des endroits un peu tristes où règne une odeur de tabac froid. Préférez des hôtels récents ou clairement orientés pour une clientèle étrangère.

Voir : Se loger pas cher au Japon 


Si vous vous retrouvez dans une chaîne agréable, vous passerez une bonne nuit. Vous courrez cependant le risque d’avoir des voisins bruyants qui vous réveilleront sans vergogne, sans parler des ronfleurs ! Beaucoup de visiteurs rentrent tard après leur soirée et partent tôt, les personnes au sommeil léger pourraient donc en être incommodées.

Mais il est vrai que ces hôtels offrent des prix intéressants, souvent entre 3 000 et 7 000 yen (25 et 55€) la nuit. L’expérience de l’hôtel capsules est généralement une aventure d’une nuit pour les curieux, certains routards s’y sentiront même très bien. Pour les plus exigeants, d’autres solutions d’hébergement s’offrent à vous au Japon.

Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs