Les hôtels capsules au Japon   カプセルホテル

Date de publication :
Hôtel capsule

Hôtel capsule à Tokyo

Facade en nid d'abeille d'un hotel-capsule

Façade du Nakagin Capsule Tower à Tokyo

Un dortoir d'hôtel-capsule

Dortoir dans un hôtel-capsule

À l'intérieur d'une cabine de capsule hotel, on peut tenir assis.

À l'intérieur d'une cabine de capsule hotel, on peut tenir assis.

Expérience insolite au Japon : dormir dans une cabine

Dormir dans un caisson, ça vous dit ? Tel est le principe des hôtels capsules japonais, implantés dans toutes les grandes villes nippones. Les hôtels capsules font partie de l’imaginaire des touristes étrangers au Japon. Qu’en est-il en réalité de cette particularité qui fascine autant ?

Les hôtels capsules (à prononcer kapuseru hoteru en japonais) sont des hôtels japonais dont les chambres se limitent à de simples petites cabines pour une seule personne.

Invention toute japonaise, le premier hôtel capsule, le Capsule Inn Osaka, fut construit en 1979 à Osaka par l'architecte Kisho Kurokawa (qui faisait partie du mouvement métaboliste), à la suite de l'exposition universelle d'Osaka. Depuis, ce type d'hôtel s'est largement répandu à travers le Japon, son succès tenant principalement aux fameux salarymen ayant besoin d'une chambre en fin de soirée, ou aux personnes ayant raté le dernier train.

Le concept des hôtels capsules

Les hôtels capsules ont un concept très simple : un espace privé suffisant pour contenir un lit (et une télévision !), servant donc uniquement au besoin primaire qu'est le sommeil. Plus besoin d'une chambre entière, ces hôtels proposent des caissons fermés, alignés dans des dortoirs communs. Un caisson mesure environ 2 mètres de long par 1 mètre de large : ces hôtels capsules sont donc plutôt destiné à dépanner pour une nuit. À noter que les espaces hommes et femmes sont séparés. Certains hôtels capsules sont même uniquement destinés aux femmes.

De nombreux visiteurs au Japon sont ainsi curieux de ce type d’hôtels inédits et tentent volontiers l’aventure. Dernièrement, la curiosité des touristes a amené à l’apparition d’une nouvelle génération d’hôtels capsules au Japon, branchés, à la mode, jeunes et conviviaux. Ils sont destinés aux étudiants, aux curieux et backpackers, en prenant maintenant la forme de véritables auberges de jeunesse.

Hôtel capsule : pour qui et comment ça marche ?

À première vue, l’endroit peut paraître inconfortable et peu agréable, mais généralement les hôtels capsules compensent avec la présence de sento (bains publics) bien aménagés. 

Les sanitaires sont bien entendu communs. Des espaces sont réservés pour se rejoindre, se restaurer ou regarder la télévision. Certains hôtels misent justement sur ce côté convivial avec une cuisine et une salle de vie commune.

La propreté est généralement au rendez-vous - n'oublions pas que nous sommes au Japon !

Il faut savoir que les dortoirs hommes et femme sont séparés, et qu'il n'existe pas de "double" cabine. Impossible donc pour les couples de dormir ensemble. C'est pourquoi l'expérience de l'hôtel capsule est plutôt réservée aux voyageurs solitaires ou aux bandes d'amis. 

Hôtel capsule

L'hôtel Nine hours de Kyoto

Hôtel capsule

Capsule classique d'un hôtel à Tokyo

Hôtel capsule

Espaces communs (casiers) d'un hôtel Nine hours


En arrivant à l'hôtel, on vous assignera un numéro de capsule, indiqué sur la façade de la cabine ou bien au sol. Dans les dortoirs, vos biens seront protégés dans des casiers métalliques près de votre capsules. Celle-ci se ferme soit par un hublot, soit par un rideau ou un store, mais jamais par une vraie porte pour des questions de sécurité. L’intérieur est certes petit mais permet de bouger, de rester assis. On y trouve, en plus du lit sous la forme d'un futon, une télévision, du Wi-Fi, un réveil et suffisamment de lumière.

Et les points négatifs ? En dormant dans un capsule hôtel, le principal risque est d’avoir des voisins bruyants (on pense notamment aux ronfleurs !). En outre, beaucoup de visiteurs rentrent tard après leur soirée et partent tôt, les personnes au sommeil léger pourraient donc en être incommodées. Autre contre-indication : les personnes claustrophobes doivent bien entendu éviter de tenter l'expérience.


Les hôtels capsules en pratique

Ce type d'hôtels offre des prix intéressants, souvent entre 2 000 et 7 000 yens (entre 16 et 58€) la nuit. L’expérience de l’hôtel capsule est généralement une aventure d’une nuit pour les curieux, certains routards s’y sentiront même très bien. Il peut aussi être très utile pour dépanner, notamment autour des aéroports.

Certaines chaines sont particulièrement constantes dans leur service, à l'image de Nine hours, qui possède de très nombreux établissements aux installations propres et modernes. On ne pourra en outre que vous recommander les hôtels capsules plus originaux tels que ceux de Book and Bed, où vous aurez la chance de dormir au milieu de bibliothèques remplies de livres...

Pour les plus exigeants, les couples ou encore les familles, d’autres solutions d’hébergement s’offrent à vous au Japon : pensez à la location de maison avec Vivre le Japon.

Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs