Le kôyô à Hokkaido   北海道の紅葉

Date de publication :
Le parc de Shiretoko en plein automne

Le parc de Shiretoko en plein automne

Hokkaido est la première région à voir ses feuilles rougir en automne.

Hokkaido est la première région à voir ses feuilles rougir en automne.

Le parc Daisestsuzan aux couleurs de l'automne

Le parc Daisestsuzan aux couleurs de l'automne (Hokkaidô)

Ginsendai, parc national Daisetsuzan

Dégradé de couleurs sur le flanc des collines de Ginsendai, parc national Daisetsuzan

Le parc Onuma en automne

Le parc Onuma en automne

L'île où commence l'automne

Le kôyô, ou "feuilles rouges" d'automne, est une saison très attendue au Japon. Pour l'ouverture de la chasse aux feuilles rouges (momijigari), rendez-vous sur l'île d'Hokkaido, la première région à rougir de mille feux. Facilement accessible par vol interne ou par Shinkansen (4h de trajet entre Tokyo et Hakodate), Hokkaido est une destination à privilégier si vous souhaitez profiter des prémices du kôyô dans un environnement calme et préservé.

Pour les japonais, le kôyô revêt de nombreuses significations mais c'est avant tout une période propice à la contemplation lors de longues balades en pleine nature ou dans les parcs urbains. À Hokkaido, les érables et les ginkgo biloba en sont les stars et embrasent les paysages de leur couleur rouge, orange ou jaune puissant. La première apparition des feuilles rouges se fait sur cette île septentrionnale et s'étend, en général, de mi-septembre à mi-octobre.

Quels sont les lieux à privilégier pour admirer toute la splendeur de ce phénomène à Hokkaido ?  

Ici, un terrain sauvage de plus de 2 200 km² s'offre aux amateurs de grands espaces et de randonnées. Ce parc renferme volcans actifs, lacs cristallins ou encore onsen où vous pourrez profiter des eaux chaudes après une longue promenade. A l'automne, il est avant tout réputé pour être le premier endroit de l'archipel à revêtir son manteau rouge. Pour admirer pleinement ce spectacle, il est conseillé d'emprunter le chemin de randonnée Ginsendai, à l'est du parc. Sur le parcours, une vue imprenable sur une vaste pente couverte de Nanakamado, un arbre à feuillage caduque se parant d'une couleur rouge flamboyant à l'automne.

Vous souhaitez profiter pleinement de cette période dans un lieu loin de toute civilisation ? Rendez-vous au parc national de Shiretoko (littéralement "là où finit la terre"). Situé à l'extrême nord de l'île, ce parc a une vue imprenable sur le Mont Rausu, point culminant de la péninsule, dont les pentes se parent d'un rouge étincelant dès la mi-septembre. De nombreux chemins de randonnées sont accessibles et offrent un moment hors du temps, à l'abri de la foule et de l'urbanisation.

Lire : Rausu, les confins du Japon

  • Le parc Onuma

Retour au sud, à seulement 20 kilomètres de la ville d'Hakodate, où se situe le parc quasi national d'Onuma. Plus accessible que celui de Shiretoko, la visite du parc peut aisément s'effectuer en une journée grâce aux liaisons par train et bus depuis la gare d'Hakodate. Ici, vos promenades seront rythmées par les trois grands lac du parc que sont OnumaKonuma et Junsainuma. La vue sur le mont Komagatake, volcan encore actif, revêt une magie particulière lorsque les arbres se panachent de rouge et d'or.  

Lire aussi : Les funitels d'Hakone

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs