L’île de Kyushu au sud du Japon   九州

Date de publication :
Aso

Le Mont Aso

L’île aux multiples facettes : randonnées, onsen et panoramas d'exceptions

De villes en  volcans, de volcans  en sources chaudes ou  d’île en île, Kyushu offre une variété infinie de paysages.  L’île est également considérée comme le berceau de la civilisation japonaise. Longtemps vue par les Japonais comme "le bout du monde", Kyushu est maintenant reliée à l’île de Honshu par le Shinkansen et plusieurs vols quotidiens assurent la liaison entre Tokyo et les villes principales de l'île.


LA GÉOGRAPHIE DE KYUSHU

Avec 35 640 km2, Kyushu est la troisième plus grande des quatre îles principales du Japon et la plus méridionale. On y compte plus de 13 millions d’habitants répartis sur huit préfectures. Avant l'ère Meiji (1868-1912) l’île était divisée en neuf provinces, Kyû shû, d'où son nom.

Montagneuse et volcanique, elle abrite le plus grand volcan actif du Japonle mont Aso qui culmine à 1 592 mètres et constitue la plus grande caldera du monde. Un autre volcan actif habite l’île : le Sakurajima.

D’autres sommets volcaniques jalonnent Kyushu, faisant de cette île un paradis pour les amateurs de sources chaudes et d'onsen. Ces terres riches accueillent plaines et forêts denses et de nombreux parcs nationaux.

Son littoral n’a rien à envier au reste de la campagne, les paysages y sont souvent époustouflants : longues plages de sable blanc, côtes escarpées, petites criques  et baies à perte de vue.


Le village Toho

Le village de Tôhô, au creux des montagnes de Kyushu

Keya no Ôto, le grand rocher sculpté par la nature et l'entrée de la grotte marine

Keya no Ôto, le grand rocher sculpté par la nature et l'entrée de la grotte marine

Les plages d’Amami-Oshima (Kyushu)

Les plages d’Amami-Oshima (Kyushu).

L'HISTOIRE DE KYUSHU

Kyushu est la terre des premiers dieux shintô et la région des mythes fondateurs du shintoïsme mais c’est également une terre de rencontres où l’influence des pays voisins puis de l’Occident se retrouve sous bien des aspects.

Proche de la Chine et de la Corée, Kyushu a bénéficié des échanges culturels et commerciaux avec ses voisins asiatiques. C’est par Kyushu que le bouddhisme puis l’écriture venus de Chine ont pénétré au Japon tandis que la Corée y apportait l’art de la poterie et de la céramique.

À la fin du XIIIème siècle les Japonais ont dû repousser une invasion des Mongols qui voulaient s’emparer de l’île.

La cathédrale d'Urakami, au nord de Nagasaki.

La cathédrale d'Urakami, au nord de Nagasaki.

Au XVIème siècle, c’est au tour des Européens, avec les Portugais, Espagnols et Hollandais, de mettre le pied sur le sol japonais, principalement par le port de Nagasaki. Kyushu sera le premier lieu de rencontre entre le Japon et l’Occident.

Les missionnaires catholiques auront tout juste le temps de convertir une petite partie de la population de Kyushu avant d’être chassés ou exécutés à l’époque Edo (1603-1868) quand le christianisme fut interdit par les autorités japonaises. Les chrétiens japonais Kirishitan, ont trouvé refuge dans des îles lointaines où ils ont formé la petite communauté des "chrétiens cachés", kakure kirishitan. Il reste de cette époque tragique des églises typiques de la région.


LES SPÉCIALITÉS CULINAIRES  DE KYUSHU

Kyushu est célèbre pour ses nouilles ramen (d’origine chinoise) qui se mangent dans des bouillons différents selon les endroits.

Les poissons forment une partie importante de l’alimentation de l’île tandis que le porc noir de Kagoshima et le poulet de Miyazaki font la fierté des habitants.

L’île est célèbre pour son shôchû, alcool fait à partir de divers ingrédients varie : riz, orge, patate douce, etc.

Fukuoka

Vue de Fukuoka de nuit

Que voir à Kyushu ?

Les villes incontournales de Kyushu


  • Fukuoka : la plus grande ville de l'île de Kyushu, dont elle est la capitale économique et culturelle.

  • Nagasaki : la ville martyre regorge de bâtiments anciens, d’églises catholiques et de quartiers pittoresques où il fait bon se promener. Un charme fou dans une ambiance décontractée.

  • Kumamoto : la ville est connue pour son château et le célèbre mont Aso. 

  • Kagoshima : la cité est dominée par le terrible volcan Sakurajima.

  • Miyazaki : la plus méridionale et la plus tropicale des grandes villes de Kyushu, berceau des mythes shintô.

Les lieux à visiter à Kyushu

Forêt de Yakushima

La forêt de l'île de Yakushima ressemble à s'y méprendre à celle de Princesse Mononoke.

Que faire à Kyushu ? 

Et bien d'autres encore .... 


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs