La région du Chûbu   中部

Date de publication :
fuji

Le Mont Fuji

Nagoya

Vue sur Nagoya de nuit

Le mont Norikura vu depuis le mont Hotaka en hiver

Le mont Norikura vu depuis le mont Hotaka en hiver

ono

Le château d'Ono

Portail de la gare de Kanazawa

Kanazawa sera le point de départ des sports d'hiver.

Le Chûbu, entre Kanto et Kansai

Le Chûbu est la région centrale de l'île d'Honshu, nichée entre le Kanto à l'est, et le Kansai à l'ouest. Cette grande région est marquée par des paysages variés, et tout particulièrement son relief montagneux, avec les Alpes Japonaises et l'illustre Mont Fuji.

La géographie et la place du Chûbu au Japon

La région du Chûbu, si elle est moins connue que ses voisines le Kanto (où se trouve Tokyo) et le Kansai (Osaka et Kyoto), est pourtant une des plus importantes parmi les huit qui constituent l'archipel. Elle est ainsi la troisième région la plus peuplée du Japon, avec plus de 21 millions d'habitants. Si ces limites sont parfois floues (les régions n'étant pas des délimitations officielles), elle recouvre environ 72 000 km2, ce qui en fait la deuxième région la plus vaste après Hokkaido.

Chûbu signifie "central", ce qui illustre bien sa position. Elle est constituée de neuf préfectures, dont la préfecture de Shizuoka au sud le long de l'océan Pacifique, la préfecture de Nagano avec les Alpes Japonaises au centre, la préfecture de Niigata au nord le long de la mer du Japon, et la préfecture de Fukui tout à l'ouest, collée au Kansai.

La région est souvent décomposée en trois entités :

  • la région de Hokuriku, une bande côtière sur la mer du Japon, au nord-ouest, qui est une région de production de riz,

  • la région de Kôshinetsu (les "hautes terres centrales") et sur la côte de la mer du Japon, au nord-est (Niigata),

  • la région de Tôkai, au sud, un zone plus étroite sur la côte pacifique.

Les trois plus grandes villes de la région sont Nagoya, Nagano et Niigata.

Chubu

La carte du Chûbu et ses préfectures

Le tourisme et les grands sites du Chûbu

Le Chûbu est bien souvent ignoré des touristes au profit du Kanto et du Kansai. Cette vaste région abrite pourtant de véritables pépites, et des sites mondialement reconnus. Les Alpes japonaises sont bien entendu un des grands attraits du Chûbu, de même que le Mont Fuji, un incontournable du Japon.

La région prend également tout son sens en hiver : elle devient alors la capitale incontestable du Japon des sports d'hiver. En été, les randonneurs trouveront leur bonheur dans les Alpes et autour du Mont Fuji.

Culturellement, la région est également très riche. Elle abrite d'ailleurs trois des douze châteaux d'époque encore existant sur l'archipel :

Même s'il n'est pas d'origine, nous vous conseillons également le célèbre Château de Echizen Ono, surnommé "Château dans le ciel", grâce au phénomène dont il profite : au petit jour des matins d'automne et d'hiver, il arrive que le château se retrouve dans une mer de nuages...

Château de Maruoka

ono

Le château d'Ono

Photo du mont Fuji en hiver

Le mont Norikura vu depuis le mont Hotaka en hiver

Le mont Norikura vu depuis le mont Hotaka en hiver

 le parc aux singes Jigokudani

Le parc aux singes Jigokudani

Que voir au Chûbu ?

Le Chûbu est une grande région et il serait difficile de tout visiter. Cependant, certains grands sites, villes, ou activités sont des immanquables. Découvrez les principaux points d'intérêts du Chûbu :

Difficile de passer à côté de Fuji-San ! La région des Cinq lacs est facilement accessible depuis Tokyo, et la zone est riche en points de vue sur la montagne sacrée, ainsi que de nombreux temples et sanctuaires. Si vous préférez effectuer l'ascension du Mont, c'est possible en été.

À lire aussi : Les itinéraires d'ascension du Mont Fuji

Les Alpes japonaises constituent la chaine montagneuse la plus importante du pays. Que cela soit en hiver ou en été, ces monts abritent de somptueux paysages. La ville de Matsumoto constitue un excellent point de départ. Les amateurs de marche profiteront des meilleurs chemins de randonnées, tandis que les passionnés de la glisse pourront s'amuser sur les meilleures pistes de ski.

Toujours dans les Alpes, à proximité de Nakano, ne manquez pas le parc aux singes Jigokudani, très connu pour les macaques japonais qui s'y baignent en hiver.

À lire aussi :

Nagoya

Vue sur Nagoya de nuit

Kanazawa

Le Kenrokuen en hiver

champs thé shizuoka

Les champs de thé vert de Shizuoka au printemps

Nagoya, capitale du Chûbu, est forte d'une belle gastronomie basée sur le miso, mais est aussi connue pour ses tournois de sumo. Ne manquez pas d'y visiter les magnifiques jardins Tokugawa-en.

Kanazawa est une destination très conseillée. Ses anciens quartiers de geisha, son château, ainsi que le jardin Kenroku-en (un des trois plus beaux du pays), en font une destination incontournable.

Shizuoka est installée au pied du Mont Fuji. Marquée par le célèbre shogun Ieyasu Tokugawa et par l'Histoire, la ville abrite de nombreuses richesses, dont son très réputé thé vert.

Perdu en pleine forêt, non loin de Fukui, le temple zen Eihei-ji est un véritable trésor plutôt méconnu, idéal pour une retraite méditative. N'hésitez pas à y passer une ou plusieurs nuits.

Dans un autre registre, Atami est une ville balnéaire, non loin de Tokyo, renommée pour ses plages : la destination parfaite en été.

À l'ouest de Shizuoka, Hamamatsu profite d'un superbe environnement naturel, notamment le lac Hamana et les dunes de sable Nakatajima.


Enfin, la région du Chûbu est très réputée pour ses sushi et ses tempura, mais aussi sa production de saké, et ne manquaera donc pas de ravir les gourmands.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs