La région du Kantô   関東地方

Date de publication :
tokyo

Tokyo, le coeur du Kanto

Port de Yokohama

Port de Yokohama la nuit.

Le grand bouddha de Kamakura

Le grand bouddha de Kamakura

Le pont Shinkyo de Nikko

Le pont Shinkyo de Nikko

Le chateau d'Odawara au crépuscule

Le chateau d'Odawara au crépuscule

Le Kantô, la région la plus peuplée du Japon

Région majeure du Japon, abritant la mégalopole de Tokyo et Yokohama, le Kantô concentre à lui seul presque un tiers de la population japonaise. Très industrialisé mais aussi très touristique grâce à des sites importants, le Kantô est une région incontournable à visiter.

Kantô

La région du Kantô

Où se situe le Kantô ?

Le Kantô, qui est une division géographique non officielle, se situe entre la région du Tohoku, au nord, et la région du Chubu, à l'est. Elle est composée de sept préfectures : Chiba, Gunma, Ibaraki, Kanagawa, Saitama, Tochigi, et Tokyo. Les plus grandes villes de la régions sont Tokyo, Yokohama, Kawasaki, Saitama et Chiba.

Le Kantô s'étend au sud jusqu'à Hakone, au nord jusqu'à la ville de Nasu. À l'est, il est bordé par l'océan Pacifique au niveau des préfectures de Chiba et d'Ibaraki. La région s'étend sur plus de 32 000 km2 et accueille environ 43 millions d'habitants. Kantô signifie "l'est de la barrière".

L'histoire et la culture du Kanto

Le Kantô constitue le centre névralgique du Japon. C'est bien sûr là que se trouve le gouvernement et les institutions politiques japonaises, mais aussi un grand nombre d'universités, de grands musées, ainsi que de nombreuses industries et entreprises.

Historiquement, le Kantô a toujours eu une place importante grâce à la présence d'Edo, l'ancienne Tokyo. Kamakura, au sud de la région, fut  aussi la capitale du Japon durant la période Kamakura à partir de 1185 jusqu'en 1333. C'est à cette période que le Kantô gagne en importance par rapport au Kansai, qui concentre Kyoto et Nara.

C'est ensuite Tokyo qui sera la nouvelle capitale dès le début de l'époque d'Edo en 1868, et l'est toujours jusqu'à aujourd'hui. La région fut très marquée en 1923 par le grand séisme, qui fit de nombreux dégâts et plus de 100 000 morts.

Aujourd'hui, le Kantô est la région la plus développée, la plus urbanisée et la plus riche du Japon. Elle concentre en outre une grande activité touristique, principalement grâce à Tokyo, mais aussi des sites majeurs tels que Nikko et Kamakura.


Le Kanto côté cuisine : la cuisine japonaise de Tokyo

Côté gastronomie, le Kanto n'est pas non plus en reste. De nombreuses spécialités culinaires sont nées là-bas et se sont ensuite popularisée à travers tout l'archipel, à commencer par l'incontournable sushi, qu'on ne présente plus.

La région possède plusieurs préférences et spécialités. Par exemple, vous y trouverez plus volontiers des soba (nouilles de sarrasin) plutôt que des udon. Si vous voulez goûter aux spécialités du coin, vous pouvez vous essayez au monjayaki, un type d'okomiyaki, ou encore au fukagawa-meshi (du riz aux palourdes). Tokyo se révélera bien sûr être le lieu idéal pour goûter aux meilleurs sushis.

tokyo

Tokyo, la capitale japonaise

Nikko

Nikko, le pont Shinkyō

La plage d'Enoshima et le mont Fuji

La plage d'Enoshima et le mont Fuji

Yokohama

Vue sur Yokohama et le Mont Fuji

La baie de Tokyo vue depuis le mont Nokogiri

La baie de Tokyo vue depuis le mont Nokogiri

Que visiter dans le Kantô ?

Le Kantô, c'est avant tout Tokyo. Mais c'est aussi des sites naturels magnifiques, des chaines de montagnes, des stations de ski, des plages et des villages historiques, des sites religieux classés à l'Unesco, de nombreux ports et même des îles volcaniques...

Vous découvrirez ci-dessous les principaux lieux, villes et sites naturels ou culturels à visiter lors de la découverte de cette région :

  • Tokyo, la capitale : Sans surprise, la fascinante capitale japonaise constitue le cœur d'un séjour au Japon. Pour plus de détails et conseils, consultez notre page dédiée à Tokyo.

Pour plonger dans les secrets de la capitale nippone, découvrez aussi notre guide, "Tokyo, le Guide Idéal".

  • Kamakura : L'escapade parfaite près de Tokyo, pour profiter des joies de la plage, découvrir de nombreux temples et le fameux Bouddha.

  • Enoshima : Non loin de Kamakura, la presqu'ile d'Enoshima constitue une visite rafraichissante, dans un cadre paisible et océanique.

Kamakura

Le Bouddha de Kamakura

Enoshima

Vue depuis l'observatoire d'Enoshima

hakone

Le torii du sanctuaire d'Hakone-jinja et le Mont Fuji

  • Nikko : Les temples de Nikko sont classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco : la visite de Nikko, au nord de Tokyo, est conseillée dans tous les meilleurs guides.

  • Le Mont Takao : Facilement accessible depuis Tokyo, le Mont Takao et ses différents chemins de randonnées permettent d'admirer le Mont Fuji.

  • Le Mont Nokogiri et Chiba : Dans la préfecture de Chiba, le Mont Nokogiri et son immense Bouddha sont à ne pas manquer. Vous y profiterez d'une vue magnifique sur la baie de Tokyo et de la découverte du plus grand Bouddha assis du Japon.

  • Hakone : Hakone et toute la zone autour ont beaucoup à offrir : lacs, musées, randonnées en forêt, ou encore ses nombreux onsen.

  • Yokohama : Souvent délaissée, Yokohama a pourtant de sérieux arguments : un grand Chinatown, le jardin Sankei-en ou encore le Musée des nouilles instantanées...

  • Le Mont Mitake : Accessible depuis Shinjuku, le Mont Mitake permet de se plonger dans la nature japonaise, au cœur de l'immense parc national de Chichibu Tamakai. Dans le même parc, la vallée de Hatonosu et la rivière Tama offrent aussi de ravissants paysages.

  • L'archipel d'Izu : Enfin, souvent oublié car un peu plus difficilement accessible, l'archipel d'Izu comprend notamment les îles d'Izu-Oshima, de Shikine-jima ou encore de Nii-jima. Ces îles sont tout indiquées pour les amateurs de plages, de surf, tout autant que de snorkeling, de plongée, et de trekking.

Ces îles sont toutes accessibles en ferry, depuis le terminal de Takeshiba, en 2 à 3h de trajet. Dépaysement complet garanti lorsque l'on arrive tout droit de Tokyo...

Shikine

La magnifique ile de Shikine.

La plage de Habushi sur l'île de Nii-jima (préfecture de Tokyo)

La plage de Habushi sur l'île de Nii-jima (préfecture de Tokyo)

Découvrez aussi les autres régions du Japon :


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs