Les châteaux du Tohoku   東北の城

Date de publication :
Aizu-Wakamatsu

Le château d'Aizu-Wakamatsu

Le château d'Hirosaki

Le château d'Hirosaki

Komine

Le château Komine

Tohoku : des châteaux par dizaines

Le Tohoku est la grande région au nord-est de l'île d'Honshu. Plutôt rurale, elle abrite cependant de véritables trésors naturels, mais aussi historiques, dont de nombreux châteaux. Partez à la découverte des étonnants châteaux du Tohoku, de petites perles disséminés à travers les six préfectures de la région.

Les châteaux japonais, reconnaissables facilement à leurs donjons aux multiples toits, sont comparables à nos châteaux-forts français dans l'histoire de l'archipel. Ces châteaux (shiro ) sont construits en bois et en pierre. Les genres que l'on connait et admire aujourd'hui sont apparus à la fin du XVIe siècle.

Les châteaux, destinés à défendre des points stratégiques, se multiplièrent durant les différents shogunats. Lors du rétablissement du pouvoir de l'empereur à la période Meiji, un grand nombre de châteaux furent détruits. La Seconde Guerre mondiale et les bombardements passèrent également par là : en 1945, la majeure partie des châteaux toujours debout subirent des débats. Ils furent en grande partie reconstruits à l'identique après la guerre. De nos jours, il ne reste que 12 châteaux aux donjons authentiques sur le territoire japonais (notamment le château de Himeji ou encore celui de Hikone).

Si les châteaux de la région du Tohoku sont surtout des reconstructions, ils n'en sont pas moins majestueux et témoignent de la grandeur de l'Histoire japonaise. Petite visite guidée des plus beaux châteaux à ne surtout pas manquer lors de la découverte de cette région...

  • Le château d'Hirosaki

Le château d'Hirosaki est situé dans la ville du même nom, au sein de la préfecture d'Aomori, tout au nord d'Honshu. Il fut à l'origine bâti en 1611 par le clan Tsugaru. Le donjon originel fut détruit dès 1627 et reconstruit en 1810, mais avec seulement 3 étages au lieu de six. Cependant, le château conserve toujours des bâtiments d'époque, ce qui le place dans la liste des 12 châteaux authentiques du Japon.

Ce petit château est entouré de cinq portes, mais aussi de plusieurs ponts vermillions qui ajoutent à la beauté des lieux. Il est également très populaire en raison de ses très nombreux cerisiers (plus de 2600 !) qui furent plantés dès 1715. Durant le hanami en avril, le spectacle est saisissant...

Le château d'Hirosaki

Le château d'Hirosaki

Informations pratiques :
Adresse : 1 Shimoshiroganecho, Hirosaki, Aomori 036-8356, Japon
Horaires : Ouvert d'avril à novembre, de 9h à 17h, jusqu'à 21h durant le festival Sakura du hanami

château d'Aizu-Wakamatsu

Le château d'Aizu-Wakamatsu

  • Le château d'Aizu-Wakamatsu

Également appelé "Château de Tsuruga", il est situé dans le centre-ville d'Aizu-wakamatsu, dans la préfecture de Fukushima. Le château date à l'origine du XIVème siècle, avant de passer de famille en famille, jusqu'au très important clan Tokugawa durant l'époque d'Edo. Il fut aussi l'objet d'un siège en 1868 durant la guerre de Boshin, avant d'être détruit par le gouvernement central en 1874.

La tour principale fut finalement reconstruite en béton, en 1965. Très reconnaissable à ses étonnantes tuiles rouges, le château est très prisé des visiteurs en hiver durant le festival des bougies Aizu, qui se tient tous les ans au début du mois de février.

Informations pratiques :
Adresse : 1-1 Otemachi, Aizuwakamatsu, Fukushima 965-0873
Horaires : Ouvert de 8h30 à 17h

Aizu-Wakamatsu

Le château d'Aizu-Wakamatsu

  • Le château de Shirakawa

Ce château est également couramment appelé "château de Komine". Son nom signifie  "petit château au sommet". Il est installé au sein du parc Shiroyama, dans la ville de Shirakawa de la préfecture de Fukushima. Sa construction débute en 1340 par Yūki Chikatomo. Puis, pendant toute l'époque d'Edo (1603-1868), le château est contrôlé par le clan Matsudaira. Lors de la guerre du Boshin en 1868, la majeure partie du château fut incendiée, sauf une partie des murs. Le donjon et la porte principale furent rebâtis au début des années 1990.

Informations pratiques :
Adresse : Kakunai, Shirakawa, Fukushima 961-0074
Horaires : Ouvert de 9h30 à 17h


Komine

Le château Komine

Château de Shiroishi

Château de Shiroishi

  • Le château de Shiroishi

Situé dans la préfecture de Miyagi, dans la petite ville de Shiroishi, ce château a longtemps appartenu au clan Katakura, vassaux du clan Date de Sendai. Il fut construit à l'époque Kamakura (1185–1333), et comme beaucoup d'autres châteaux de la région, détruit par le nouveau gouvernement en 1875.

Mais contrairement à d'autres châteaux importants (tels que ceux de Sendai et Morioka), il fut reconstruit en 1995 et abrite aujourd'hui un musée. Son escalier couvert est unique dans la région.

Informations pratiques :
Adresse : 1-16 Masuokacho, Shiroishi, Miyagi 989-0251
Horaires : Ouvert de 9h30 à 17h

Ce ne sont en outre pas les seuls châteaux de la région à visiter : on conseillera également de rendre visite au château de Yokote, à l'architecture très originale et qui accueille tous les hivers le festival de la neige Yokote Kamakura. Le château de Yamagata, en pleine reconstruction, est également intéressant.

Vous trouverez dans le Tohoku également beaucoup de ruines de château, souvent incluses dans des parcs, à l'image du château de Morioka, qui fait partie de la liste des cent châteaux japonais remarquables, ou encore celui de Sendai

Pour en apprendre plus sur la région :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs