Les Tachinomiya, bars sans siège japonais   立ち飲み屋

Date de publication :
Les Tachinomiya, les bars sans siège japonais

Les Tachinomiya, les bars sans siège japonais

Une vieille tradition revenue à la mode

Formée directement sur les mots tatsu ("être debout") et nomu ("boire"), l'expression tachinomiya désigne ces petits établissements de rue où l'on boit de l'alcool… debout ! Très proches des izakaya dont ils reprennent le concept, ces bars sont issus d'une tradition japonaise longtemps disparue qui est revenue à la mode ces dernières années avec l'avènement des bars à tapas. Très prisés pour leurs petits prix, ces bars sont aujourd'hui très populaires chez les salarymen. Et ils font désormais partie intégrante de la vie nocturne japonaise.

Un concept proche des bars à tapas

Redevenus populaires suite au boom des bars à tapas au Japon, les tachinomiya sont issus d'une longue tradition japonaise : prendre un verre debout après le travail, tout en mangeant de petits amuse-bouches locaux.

Des edamame, prêts à être dégustés

Des edamame, prêts à être dégustés

À la carte de ces établissements ? Yakitori, edamame (fèves de soja qu'on consomme habituellement à l'apéritif), omelette au riz, mais également tapas en tout genre comme les assortiments de fromage français pour les bars les plus branchés, les tachinomiya proposent tout un tas de petits plats pour accompagner les nombreuses boissons qu'ils mettent à la disposition de leurs clients.


Voir aussi : Les Edamame

En effet, contrairement aux bars espagnols dont ils semblent proches, ces établissements sont avant tout réputés pour leurs alcools. Et du traditionnel saké au whisky écossais en passant par le vin et la bière, vous trouverez absolument de tout dans les tachinomiya !


Voir aussi Boire de la bière à Tokyo en été

Les amuse-bouches sont de rigueur dans les tachinomiya

Les amuse-bouches sont de rigueur dans les tachinomiya

Localisés essentiellement dans les quartiers "festifs" des grandes métropoles, les tachinomiya font désormais partie des incontournables à faire lors d'une soirée à Tokyo ou à Osaka. Et leurs petits prix attirent aussi bien les salarymen sortis se détendre après une dure journée de travail, que les jeunes des grosses villes.

Une alternative bon marché à l'izakaya

Les tarifs très attractifs de ce genre de bars sont généralement la raison principale qui pousse de plus en plus de Japonais à passer les portes des tachinomiya.

En effet, bien que les izakaya s'imposent encore aujourd'hui comme les leaders du verre d'après travail, les tachinomiya ont un avantage considérable sur ces derniers : ils ne facturent pas les frais de table !

La clientèle restant debout, les tachinomiya s'affranchissent des 300 yens de charge moyens (2,32 €) que les izakaya imposent habituellement à leurs clients. Une économie très appréciable pour tous ceux qui aimeraient consommer malin, qui se poursuit également sur la carte proposée par ces établissements.

Avec une moyenne de 300 yens pour les boissons, les tachinomiya appliquent des prix légèrement en dessous de ceux des izakaya. Et bien que chaque bar ait ses propres tarifs, il est même assez courant d'y trouver des plats à moins de 150 yens (1,16 €) par personne !


Voir aussi : L'Izakaya, le bar à la japonaise

Les petits prix sont la grande particularité de ces bars

Les petits prix sont la grande particularité de ces bars

Économiques, les tachinomiya sont également appréciés pour la rapidité de leurs services.

Là où les chaises des izakaya inciteraient la clientèle à consommer jusqu'à plus soif, les bars sans siège dissuaderaient les gros consommateurs de s'attarder et permettraient ainsi d'éviter plus facilement les excès.

Sachant que ces établissements ferment généralement sous les coups de 22h, ils sont alors idéals pour tous ceux qui auraient peur de rater le dernier train (et accessoirement de ne pas pouvoir se lever le lendemain matin pour cause de consommation d'alcool trop excessive).

La recette du succès est telle, qu'on voit même apparaître désormais de plus en plus de restaurants sans siège dans les grandes villes du pays. À l'image des restaurants de râmen, déjà très prisés des petits budgets, qui proposent des tarifs encore plus avantageux que les râmenya traditionnels.


Voir aussi : Les râmen

Quelques bonnes adresses à Tokyo

En ébullition toute la nuit, Tokyo regorge de tachinomiya. Et notamment dans les lieux où les bars sont déjà bien implantés dans la capitale : Shinjuku et son célèbre Golden Gai rempli de petits comptoirs, Shibuya, Ebisu, Ikebukuro, ou encore Nippori et Ueno, vous trouverez facilement de nombreux bars sans siège dans les quartiers les plus animés de la ville.

Voir aussi: Golden Gai


Parmi ces derniers, nous en avons sélectionné trois :

  • Tachinomi Nonbeh (Nippori)

Très connu pour sa bière, ce tachinomiya ne sert néanmoins pas beaucoup d'accompagnements. À découvrir seulement si vous êtes amateur d'alcool.


Adresse : 3rd fl. Station Port Tower, 2-20-1 Nishi-Nippori, Arakawa-ku, Tokyo, 116-0013
Horaires : 18h-22h
Itinéraire : à une minute à pied de la sortie Est de la gare de Nippori (lignes Yamanote, Keihin-Tohoku)

Le Tachinomi Nonbeh à Nippori

Le Tachinomi Nonbeh à Nippori

  • Marutoku (Shinjuku)

Apprécié aussi bien pour ses amuse-bouches que pour ses boissons, Marutoku est un tachinomiya très populaire à Shinjuku.


Adresse : Dai-ichi Otoku Building 1F, 1-4-17 Nishi Shinjuku, (03) 5325-2139.
Horaires : 16h-22h
Itinéraire : à quelques minutes à pied de la sortie ouest de la gare de Shinjuku (lignes Yamanote, Chuo)

Le Nakamuraya Maruyasu Sake Ten à Nippori

Le Nakamuraya Maruyasu Sake Ten à Nippori

  • Nakamuraya Maruyasu Sake Ten(Nippori)

Le Nakamuraya Maruyasu Sake Ten est un bar un peu spécial puisque c'est avant tout un magasin d'alcool. C'est pourquoi on y consomme généralement les grands formats qu'on vient d'y acheter. Très réputé pour son saké, ce tachinomiya propose également quelques snacks qu'il est possible de ramener à la maison !


Adresse : Rm102 Station Plaza Tower, 2-22-1 Nishi-Nippori, Arakawa-ku, Tokyo
Horaires : 17h-22h
Itinéraire : à une minute à pied de la sortie est de la gare de Nippori (lignes Yamanote, Keihin-Tohoku)


Cette liste étant loin d'être exhaustive, nous vous conseillons vivement de ne pas hésiter à arpenter les petites rues à izakaya de la capitale. Vous y ferez sûrement de belles découvertes en matière de tachinomiya !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs