5 lieux pour se faire peur à la nuit tombée   恐ろしい場所

Date de publication :
corridor-tyffonium

Affronterez-vous le Corridor seul ou accompagné?

repas-izakaya-fantome

Laissez-vous tenter par un petit globe oculaire au fromage

namja-town-zombie

Un seul but : survivre à l'attaque de zombies

namja-town-mononoke

Découvrez le parc à thème Namco Namja Town

Akama-jingu_hoichi-do

Monument dédié à Hôichi à l'Akama jingu

Angoisse et frissons dans l'archipel

Sites hantés, attractions effrayantes, lieux abandonnés ou haikyo, phénomènes inexpliqués, visites nocturnes sur la trace des fantômes et esprits en tout genre… Au Japon, les amateurs de frissons se réjouissent tant l’archipel regorge d’endroits où se faire peur. À un point tel que lister tous ces lieux qui procurent des sueurs froides et vous arrachent un cri est une gageure. Yokai, yurei, oni, mythes et légendes font en effet partie intégrante du quotidien des Japonais depuis toujours.

Nous vous présentons ici cinq lieux ; autant vous dire que le choix a été difficile ! Chacun pourra trouver son bonheur dans cette sélection volontairement hétéroclite. Les derniers rayons du soleil viennent de s’éteindre, l’obscurité s’installe. Tenez-vous donc prêt(e)s à avoir la chair de poule, les chocottes, les foies, les jetons...

Découvrir : Monstres et fantômes japonais

monstre-corridor

Une sympathique rencontre dans le Corridor de Tyffonium

Une peur panique grâce aux nouvelles technologies

À Odaiba, au centre commercial DiverCity Tokyo Plaza, faites l’expérience de la peur version nouvelles technologies. Le complexe Tyffonium propose la dernière génération de réalité virtuelle et de réalité augmentée dans ses deux attractions.

L’une d’elle, "le Corridor", vous fera hurler de terreur. Seul ou en duo, vous progressez dans une immense demeure abandonnée avec pour seule alliée, une petite lanterne qui vous permet de ne pas vous prendre les pieds dans le tapis.

Seul problème, les occupants actuels (fantômes, monstres décharnés, insectes en tout genre) ne sont pas disposés à vous accueillir à bras ouverts.

Équipé(e) d’un casque de réalité virtuelle, vous vous déplacez dans une pièce à fond vert. Le slogan de Tyffonium vous promettant "la fusion de l’illusion et de la réalité" est juste puisque vous êtes véritablement en immersion totale dans l’attraction. Ici pas d’avatar, c’est bien vos pieds, votre corps et le visage de votre compagnon de jeu que vous voyez. L’expérience est si intense que nous vous conseillons de prendre connaissance des mises en garde médicales avant d’entrer dans "le Corridor".

Voir aussi : Affrontez Godzilla en réalité virtuelle

Tyffonium, 1 Chome-1-10 Aomi, Koto, Tokyo 135-0064. Un second Tyffonium ouvrira le 23 novembre prochain à Shibuya
Tél : +81 3-5579-6332 
Ouvert tous les jours de 10h à 21h
Tarif adulte : 2 400 yens (18€50)
https://www.tyffonium.com

Voici la vidéo promotionnelle du Corridor :

Nourrir son corps et... son âme

Dans le quartier de Kichijoji dans la banlieue de Tokyo, le Yurei Izakaya (littéralement "izakaya des fantômes") vous propose une soirée littéralement mortelle ! À votre arrivée, l’avertissement est clair : seuls les morts sont autorisés à pénétrer les lieux. Pour franchir le seuil de l’izakaya, vous devez donc mourir ! Oh là là ! Calmez-vous ! Endosser le rôle d’un esprit le temps du repas sera suffisant ! À table, votre serveur aura à cœur de vous narrer avec moult détails les causes de sa mort en vous servant votre plat ensanglanté.  

Yurei Izakaya, 1 Chome-8-11 Kichijoji Minamicho, Musashino, Tokyo 180-0003.
Ouvert tous les jours de 17h à 1h
Tél : +81 422-41-0194
http://www.yurei.jp

serveuse-fantome

Au yurei izakaya, ce sont les fantômes qui vous préparent votre cocktail

akama-jingu_hoichi-do

Akama jingu à Shimonoseki

hoichi

Masaki Kobayashi a immortalisé l'histoire d'Hôichi dans son film Kwaidan sorti en 1964

Prêtez l’oreille à la légende de l’Akama jingu

Dans la légende de Mimi-nashi-Hôichi ou "Hôichi le sans oreilles", contée par Lafcadio Hearn dans son ouvrage "Kwaïdan" ou "Histoires et Études de choses étranges", un conteur et joueur de biwa est aux prises avec les fantômes du clan Taira. Des samouraïs le conduisent chaque nuit face à un auditoire désireux d’entendre le talentueux Hôichi conter la tragique histoire de la défaite du clan Taira face aux Minamoto lors de la bataille de Dan-no-ura en avril 1185. Aveugle, le musicien ne perçoit pas qu’il se produit en réalité dans le cimetière du sanctuaire d’Akama où il n’a pour spectateurs que les fantômes du clan déchu.

Pour mettre fin à l’emprise des esprits sur le pauvre Hôichi, des prêtres recouvrent son corps de versets du Sutra du Cœur. Cette protection ne sera efficace qu’à la condition qu’il reste immobile et silencieux quand on viendra à nouveau le chercher. Cette nuit-là, les samouraïs fantômes ne trouvèrent rien d’autre d’Hôichi que ses oreilles. Oubliées par les prêtres, ces dernières restaient visibles. C’est alors qu’un guerrier, perplexe devant ces deux seuls appendices, les lui arracha comme preuve d’obéissance à son maître. Après votre visite au sanctuaire d’Akama, pensez-vous pouvoir dormir sur vos deux oreilles ?

Voir également : Livres de légendes japonaises

Akama jingu, 4-1 Amidaijicho, Shimonoseki, Yamaguchi Prefecture 750-0003
Tél : +81 83-231-4138
Ouvert tous les jours 24h/24h
Gratuit 
http://www.tiki.ne.jp/~akama-jingu/

La poupée possédée

Depuis 1938 dans le temple Mannenji d’Iwamizawa à Hokkaido, est conservée une bien étrange relique. Il s’agit d’une poupée d’enfant enchâssée dans un petit autel. Cette dernière abriterait l’esprit de sa jeune propriétaire défunte, Kikuko. Peu après le décès, les parents de Kikuko constatent avec stupeur que les cheveux de la poupée poussent. Ils y voient le signe de la présence de leur enfant. Son esprit aurait investi le jouet adoré. Bien plus tard, la poupée surnommée Okiku est donnée au temple Mannenji où tout à chacun peut venir écouter les prêtres raconter comment les cheveux d’Okiku continuent sans cesse de grandir ; les obligeant à les couper régulièrement. 

Mannenji, 75 Kurisawacho Manjisaiwaicho, Iwamizawa, Hokkaido 068-3152
Tél : +81 126-47-3941
Ouvert tous les jours

okiku

La poupée Okiku est possédée par l'esprit de sa jeune maîtresse défunte

hell-restroom-namjatown

Des frissons pour les petits comme les grands!

Même pas peur !

Les plus jeunes aussi aiment se faire peur ; c’est pourquoi vous pouvez les emmener dans le quartier d’Ikebukuro à Tokyo pour faire comme "les grands". Le parc à thème pour enfant Namco Namja Town situé dans le centre commercial Sunshine City leur destine plusieurs activités : chasse aux mononoke (esprits vengeurs), combat contre les zombies, face à face terrifiant avec le célèbre fantôme nippon des toilettes. L’occasion pour nos chères têtes blondes de démontrer leur courage ! Alors les enfants, cap ou pas cap ?

Namco Name Town, 3-1-3, Higashi-ikebukuro | 2F Sunshine City World Import Mart, Toshima 170-0013, Tokyo 
Tél : +81 3-5950-0765
Ouvert tous les jours de 10h à 22h
Tarif adulte : 500 yens (3€80) ; tarif enfant : 300 yens (2€30). Attractions en supplément.
https://bandainamco-am.co.jp/tp/namja/

Pour aller plus loin : 5 lieux issus de légendes japonaises

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs