Les melody roads   メロディーロード

Date de publication :
Une melody road de la préfecture de Nagano

Une melody road de la préfecture de Nagano

Route à Okinawa

Route à Okinawa

Route en bord de mer

Route en bord de mer

En avant la musique !

Il existe au Japon une trentaine de melody roads, ou routes musicales, réparties dans tout l'archipel, de Hokkaidô à Okinawa. Véritables instruments de musique, ces routes atypiques transforment un simple trajet en voiture en petit plaisir mélomane.

Les melody roads, qu'est-ce que c'est ?

Les melody roads sont des portions de route qui produisent de la musique. Leur fonctionnement repose sur un système de rainures creusées dans la route et sur les vibrations produites par les bus ou les voitures qui roulent dessus. Ces vibrations se réverbèrent dans l'habitacle et changent le véhicule en véritable caisse de résonance. Pour profiter de la mélodie ainsi créée, on ne peut que trop vous conseiller de garder les fenêtres fermées afin d'éviter que les vibrations ne se perdent dans la nature.

Pour la petite histoire, les melody roads japonaises sont nées du hasard lorsque l'ingénieur Shizuo Shinoda abîma par mégarde l'asphalte d'une route avec le godet de son bulldozer, y creusant plusieurs sillons. En roulant sur ces sillons, il constata que le son produit par son véhicule dépendait de leur profondeur et de leur espacement. L'Institut National de Recherche Industrielle de Hokkaidô s'empara alors de cette découverte pour concevoir les premières melody roads du Japon.

Les melody roads sont généralement signalées par des panneaux.

Les melody roads sont généralement signalées par des panneaux.

Prudence au volant

Si la musique adoucit les mœurs, elle permet également d'améliorer la sécurité sur les routes. En effet, pour profiter de la chanson jouée par les melody roads, il ne faut pas aller plus vite que la musique mais respecter la limitation de vitesse de 40km/h. Roulez trop vite et la mélodie s'accélère, trop lentement, elle ralentit et elle n'a alors plus rien à voir avec la chanson d'origine.
De plus, tout comme les bandes rugueuses qui recouvrent la bande d'arrêt d'urgence en France, les rainures des melody roads ont aussi pour effet de réveiller les conducteurs somnolents ou endormis.

Des ballades populaires aux génériques de dessins animés

Passionnés de chansons populaires ou amateurs d'animation japonaise, il vous suffira de tendre l'oreille pour reconnaître des mélodies familières. Les melody roads reprennent en effet pêle-mêle ballades populaires, comptines et chansons-phares de la japanimation.
Pour vous aider à prévoir votre trajet, on vous a concocté ici une petite liste des routes à ne pas manquer.

Découvrir aussi : Louez une voiture au Japon et Traduction de votre permis

Le mont Fuji depuis la route Ashinoko Skyline

Le mont Fuji depuis la route Ashinoko Skyline

  • la route nationale 331 (Okinawa) : si vous êtes de passage à Okinawa, pourquoi ne pas découvrir la melody road du village de Futami ? Elle joue le morceau Futami Jowa, l'une des ballades populaires les plus célèbre d'Okinawa. De plus, cette melody road a aussi la particularité d'être polyphonique ! Les rainures destinées à la roue gauche et à la roue droite du véhicule n'étant pas les mêmes, le son résonnera en stéréo dans l'habitacle.
  • la route Ashinoko Skyline (Shizuoka) : sur cette route qui mène au mont Fuji, vous aurez droit à deux melody roads pour le prix d'une ! Dans le sens de la montée, vous pourrez entendre la comptine Fuji no Yama, bien connue des écoliers japonais. Dans le sens de la descente, en revanche, vous pourrez profiter du rythme entraînant d'une des chansons les plus chantées dans les karaokés, à savoir Zankokuna Tenshi no Teeze, le générique de la série d'animation Neon Genesis Evangelion.
    En plus de vos oreilles, la route Ashinoko Skyline saura également ravir vos yeux puisqu'entre le lac Ashi, la baie de Suruga, la ville de Hakone et le mont Fuji lui-même, on peut y admirer des paysages grandioses.

Lire aussi : Vues sur le mont Fuji : 5 lieux pour mieux le voir

  • la route 47 entre Yonago et Sakaiminato (Tottori) : gare aux yôkai si vous vous aventurez sur cette route de la préfecture de Tottori ! Dans un joli clin d'œil à Shigeru Mizuki, créateur de GeGeGe no Kitarô et natif de la région, on peut y entendre le générique de l'adaptation en série d'animation de ce manga consacré aux yôkai et autres créatures folkloriques.

Voir aussi : La rue GeGeGe no Kitarô et le temple des yôkai

  • la Chôdô Fruits Road (Hiroshima) : située à proximité de la ville de Sera, cette melody road ravira petits et grands puisqu'elle reprend la célèbre chanson Sanpo qui sert de générique de début à Mon Voisin Totoro. Un bon moyen de s'amuser en famille lors d'un voyage aux alentours de Hiroshima.

Pour aller plus loin : Le studio Ghibli

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs