Les michi no eki   道の駅

Date de publication :
Les michi no eki sont souvent arborées et garnies de fleurs.

Les michi no eki sont souvent arborées et garnies de fleurs.

La michi no eki de Ryuô dans la prefecture de Shiga au design étrange.

La michi no eki de Ryuô dans la prefecture de Shiga au design étrange.

Des dango mochi, typiquement le type d'encas que l'on peut trouver dans les michi no eki

Des dango mochi, typiquement le type d'encas que l'on peut trouver dans les michi no eki

Les michi no eki sont LE lieu des statues pittoresques et étranges inspirées par les légendes locales. Ici, celle de l'aire de Fukioyama.

Les michi no eki sont LE lieu des statues pittoresques et étranges inspirées par les légendes locales. Ici, celle de l'aire de Fukioyama.

On vend beaucoup de fruits et légumes locaux dans les michi no eki

On vend beaucoup de fruits et légumes locaux dans les michi no eki

Sur la route

Sur les routes nationales au Japon il y a des Michi no Eki ou stations sur le chemin qui offrent bien plus que du repos aux voyageurs.

Les aires d'autoroutes japonaises ressemblent à celles de l'ouest de l'Europe mais, ceux-ci, ont, sur les routes nationales japonaises des aires de services très pratiques pour les voyageurs de tout genre (auto, moto ou autre), ce sont les michi no eki

103 en 1993, on compte aujourd'hui plus de 1000 de ces stations conviviales qui accueillent les voyageurs sur l’ensemble du réseau routier japonais. Mais la tradition ne date pas d'hier, dès l'époque d'Edo des "stations" s'étaient ouvertes le long des routes les utilisées comme celle du Tokaido reliant Tokyo à Kyoto.

Elles sont disposées de façon régulière pour favoriser la sécurité en incitant le repos des conducteurs. Le michi no eki n’est pas qu’une simple aire de repos car elle propose de multiples services :

  • Parking, toilettes, téléphone utilisable 24h/24h.
  • Informations sur la route, le trafic, la région traversée (culture, histoire, tourisme et spécialités).
  • Vente de produits régionaux.
  • Lieu de regroupement en cas de sinistre ou catastrophe naturelle.
  • Présence d'un restaurant, onsen et/ou konbini.

Le michi no eki a donc pour but d'offrir un lieu de repos aux voyageurs mais aussi de promouvoir la région à laquelle elle appartient, un concept que l'on retrouve aussi au sein des gares japonaises où l'on trouve aussi nombre de produits régionaux et omiyage (souvenirs) à ramener de voyages à ses amis, collègues et voisins comme le veut la tradition japonaise. 

Certains accueillent même des petits musées racontant l'histoire de leur région : un vrai outil de promotion du tourisme local.

Vous pourrez aussi y déguster un bon plat typiquement japonais comme un bol de ramen, de udon ou un kare ou curry japonais. Vous pourrez même y prendre un bain de pieds dans de l'eau de source chaude, un délice pour les voyageurs fatigués ! Les enfants pourront s'y amuser puisque qu'on y trouve aussi des aires de jeu parfois fabuleuses.

Chaque michi no eki répond à un concept propre et original pour faire la promotion de sa région.
En général, elles sont installées chaque 10 km sur les routes nationales, vous trouverez sur ce site toutes les michi no eki du Japon, référencées selon votre trajet.

En direct de la ferme

Elles servent aussi dans les régions très rurales de marché local où l'on vend des produits du terroir directement du producteur au consommateur. C'est pourquoi elles se transforment souvent en petits supermarchés où les locaux eux-mêmes viennent s'approvisionner. 


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs