Les mosquées du Japon   日本のモスク

Date de publication :
Tokyo Camii, la mosquée de la capitale, est la plus grande mosquée du Japon.

Tokyo Camii, la mosquée de la capitale, est la plus grande mosquée du Japon.

Les deux tours de la mosquée de Kobe.

Les deux tours de la mosquée de Kobe.

La mosquée d'Osaka et la supérette halal au rez-de-chaussée.

La mosquée d'Osaka et la supérette halal au rez-de-chaussée.

Portées par le Coran

Ce n'est pas un secret, la religion musulmane est extrêmement minoritaire au Japon. L'Archipel compterait environ 160 000 musulmans ainsi qu'une trentaine de mosquées. Le plus souvent cachées dans des immeubles, certaines présentent une architecture remarquable.  

Avant de visiter une mosquée, il convient de rappeler certaines règles de conduite. Les femmes doivent se couvrir la tête. Pour cela, des foulards sont proposés à l'entrée des édifices religieux. Les hommes, eux, doivent se couvrir les jambes. Enfin, vous ne devez jamais vous placer devant un fidèle en train de prier, cela reviendrait à vous placer entre lui et Allah.

  • Osaka Masjid

Camouflée dans Osaka, la mosquée se fond dans la ville. Seul le mihrab, une excroissance sur la façade indiquant la direction de la Mecque, trahit sa présence. Plutôt petite (600 personnes), son plus grand avantage est qu'elle héberge, au rez-de-chaussée, une épicerie halal. Un plus lorsqu'on sait à quel point il est difficile de trouver ce type de nourriture au Japon.

4-12-16, Owada,Nishiyodogawa ; +81 (0)6-4862-6396 ; de la gare d'Osaka, prendre la ligne Hanshin  et descendre à la station Chibune

  • Mosquée de Kobe

Kobe est la première ville japonaise à avoir eu un contact prolongé avec l'étranger. Il est donc logique qu'elle abrite la plus ancienne mosquée du Japon. Ouverte en 1935, l'architecture de la mosquée se place dans le plus pur style ottoman. L'intérieur est un peu petit, mais avec ses deux tours en façade, elle semble tout droit sortie d'un conte des mille et une nuits.

2-25-14, Nakayamate-dori,Chuo-ku ; +81 (0)78-231-6060 ; à la gare de Kobe, prendre la ligne Tokaido et descendre à Motomachi

  • Tokyo Camii

De toutes les moquées présentes sur le territoire, c'est la plus grande. Située près du parc Yoyogi, la Tokyo Camii peut accueillir deux mille fidèles. A l'intérieur, l'immense salle de prière est couronnée par un majestueux lustre. Construite une première fois en 1938, elle fut détruite puis reconstruite en 2000. Paradoxalement, son architecture turque s'harmonise et dépareille avec Tokyo.

1-19 Oyamacho, Shibuya ; tlj. de 10h30 à 19h ; + 81 (0)03-5790-0760 ; à la gare de Meijijingumae, emprunter la ligne Chiyoda et descendre à Yoyogiuehara

L'ouverture sur le monde musulman

Malgré cela, le Japon est en train de modifier peu à peu son comportement vis-à-vis du tourisme musulman. Le nombre de restaurants certifiés halal est en hausse, des salles de prières sont installés dans certains hôtels et dans les aéroports. Une nouvelle variété de riz ainsi qu'un baleinier nippon ont reçu le label halal. 

Le gouvernement japonais a également facilité les procédures d'entrée des touristes venant de pays musulmans, comme l'Indonésie ou la Malaisie. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs