Les plus beaux endroits à visiter à chaque saison au Japon   日本の美しい四季

Date de publication :
Un petit chemin recouvert de fleurs de cerisiers sur le Mont Yoshino.

Un petit chemin recouvert de fleurs de cerisiers sur le Mont Yoshino.

Le mont Yoshino à l'heure du Hanami

Le mont Yoshino à l'heure du Hanami

Le magnifique shidare zakura de la ville de Miharu.

Le magnifique shidare zakura de la ville de Miharu.

Le feux d'artifice du lac Suwa

Le feux d'artifice du lac Suwa

Le lac Suwa de jour.

Le lac Suwa de jour.

Les danseuses de l'Awa Odori.

Les danseuses de l'Awa Odori.

Les danses de l"Awa Odori à Tokushima.

Les danses de l"Awa Odori à Tokushima.

Le magnifique jardin du Genko an

Le magnifique jardin du Genko an

Les fenêtres du Genko-an.

Les fenêtres du Genko-an.

La haie d'érables qui accueille le visiteur au Komyo-ji.

La haie d'érables qui accueille le visiteur au Komyo-ji.

Les petits igloos du festival de la neige de Yokote.

Les petits igloos du festival de la neige de Yokote.

Les Yuki Monsters de Zaô Onsen

Les Yuki Monsters de Zaô Onsen

Best of Japan

Pour les Japonais, chaque saison donne lieu à l'admiration de scènes et de paysages : quels sont les plus beaux endroits à visiter dans l'archipel à chaque saison ?

Le Japon au printemps

Admirer les cerisiers en fleurs est la coutume traditionnelle au Japon, pour fêter l’arrivée du printemps. Le mont Yoshino, à 50 km de Nara, est une montagne qui fait partie des chemins de pèlerinage dans la région du Kii, inscrite au patrimoine par l’UNESCO. Le site est célèbre pour ses milliers de cerisiers qui parsèment le paysage. 


Selon la légende, au 7
e siècle, un maître vénéré de la secte bouddhiste Shugendô, du nom de En no Gyôja, eu une apparition divine lors de sa prière au fond de cette montagne. Afin de commémorer cette apparition, il fit réaliser des sculptures dans du bois de cerisier à l'effigie de la divinité. 

Depuis lors, les cerisiers du mont Yoshino sont des arbres sacrés, plantés en guide d'offrandes par des fidèles. On en compte aujourd'hui plus de trente mille. 

Adresse : 2430 Yoshinoyama, Yoshino Nara
Téléphone : +81 (7)46 32 1217 
Accès : La gare de Kintetsu Yoshino. Depuis Osaka Abenobashi, ligne Kintetsu Minami Ôsaka en1h15 

Comparé aux trente mille arbres du mont Yoshino, la ville de Miharu (département de Fukushima) fait venir des amateurs de tout le pays pour admirer un seul arbre ! Mais pas n’importe lequel, vous vous en doutez ! Un cerisier âgé de plus de mille ans, de variété shidare zakura aux branches tombantes comme les eaux d’une cascade remplies de fleurs roses à chaque mois d’avril.

Adresse : Miharu Tamuragun Fukushima 
Téléphone : +81 (2)47 62 3690
Accès : Depuis la gare shinkansen de Kôriyama, ligne JR Ban’etsu east 12mn jusqu’à Miharu. Puis un bus 520 yen
Prix : 300 yen

Le Japon en été 

Les hanabi ou feux d’artifice sont caractéristiques de l’été au Japon alors que la nature est à son apogée verdoyante. 

La culture japonaise accorde beaucoup d’importance à la beauté fugace même si elle n’est pas toujours naturelle. Presque trois cents festivals consacrés aux hanabi sont organisés tous les ans entre juillet et août. 

Au centre du département de Nagano, le festival de feu d’artifice du lac Suwa accueille les spectateurs chaque année au 15 août pour admirer les quarante mille fusées illuminant le ciel. Le programme dure deux heures avec deux parties et une compétition des dix meilleurs artificiers du pays. Puis vient un spectacle final avec une mise en scène impressionnante : sur deux kilomètres des fusées illuminent les rives du lac prenant une forme inspirée par les chutes du Niagara. 

Le natsumatsuri est une fête traditionnelle estivale. Il y a un natsumatsuri dans toutes les villes et villages du Japon. Vêtu d’un yukata (kimono léger en coton) tout le monde danse au son de la musique (chants, taiko, flûte etc...) sous la lumières des lanternes. 

Adresse : 1-1662 Kamigawa Suwa Nagano 
Téléphone : +81(2)66 53 4126 
Accès : Depuis Shinjuku, ligne JR Chûô honsen en 2h30 jusqu'à la gare JR Kamisuwa. 
Depuis Nagano, JR ligne Shinonoi jusqu’à Shiojiri en 1h et changer pour la ligne Chûô honsen jusqu’à Kamisuwa en 15mn.

La plupart des natsumatsuri est inspirée des fêtes de l'Obon (la période où l’esprit des ancêtres rend visite aux vivants) du 13 au 16 août. 

C’est un événement bouddhiste solennel pour lequel toute la famille se réunit dans le village d'où elle est originaire. Durant ces quelques jours c’est donc la fête dans chaque quartier, la danse pour célébrer les morts s’appelle le bon odori, dont les trois plus importants sont : le  Nishimonai no Nonodori à Akita, l'Awa Odori à Tokushima et le Gujô Odori à Gifu. 

Le Japon en automne 

À l'automne c'est l'heure du kôyô, la métamorphose de feuilles vertes en feuilles rougeoyantes. Les arbres qui changent de couleur en cette saison attirent de nombreux admirateurs. Il y a celles des érables ou momiji, rouge vif, ou celles, jaune doré, du ginko biloba qui donnent un spectacle des plus enchanteurs. 


Les Japonais comparent le phénomène naturel de la chute des feuilles à l'automne à la vie éphémère de l’homme pensée par le Bouddhisme selon laquelle toutes les existences changent constamment et rien n’est éternel. 

Kyoto est une des meilleurs endroits pour contempler ces merveilles. Il y a plus de cinquante hauts lieux pour profiter au mieux du koyo. On peut citer le temple bouddhiste Genkô-an. Dans le bâtiment principal construit en 1694, des fenêtres rondes et carrées symbolisent le nirvana et l’hésitation de l’esprit zen. Depuis ces fenêtres, observez les magnifiques érables comme encadrés dans un tableau. 

Adresse : 47 Kita Takamine Kita-ku, Kyoto 
Téléphone : +81(7)5 492 1858
Horaire : Tlj 9h-17h 400 yen
Accès : Depuis la station de métro Kitaô-ji puis le bus jusqu’à Takamine Genkôan mae.

Pour continuer la contemplation, direction le Kômyo-ji, temple bouddhiste de l’école Jôdo. Sur six hectares, plusieurs centaines d’érables se teignent d’un rouge flamboyant. Avant d’entrer dans le temple un tunnel d’arbres colorés vous accueille pour immédiatement vous impressionner.

Adresse : 26-1 Saijô Ao Nagaokakyô, Kyoto
Téléphone :+81 75 955 0002
Horaire : Tlj. 9h-16h, payant pendant la période du kôyô : 500 yen pour le + de 16ans.
Accès : Les gares de Nagaokakyô, lignes JR ou Hankyû, prendre le bus et descendre Asahigaoka home-mae.

Le Japon en hiver

Depuis le XIIsiècle, le yukimi est la pratique qui consiste à admirer les paysages formés par la neige. La célèbre représentation de cette pratique "Ukiyo-e koishikawa yuki no ashita" par Hokusai montre que cette coutume est déjà bien présente à l’époque d’Edo. 

Les juhyô appelés monstres de neige sont un des spectacles préférés des amateurs de yukimi. Ce phénomène étrange est dû à des conditions météorologiques particulières qui forment des couches de neiges glacées sur les arbres au sommet de la montagne. Il est possible de pratiquer du ski ou du snowboard entre ces magnifiques spécimens. Particulièrement observable à Zao Onsen dans le département de Yamagata, les juhyô sont aussi visibles au sommet du mont Hakkôda d’Aomori. 

Adresse : 229-3 Zaô onsen Yamagata
Téléphone : + 81(2)3 694 9518
Accès : Depuis la gare Shinkansen de Yamagata, bus en 45mn jusqu’à Zaô onsen puis prendre le téléphérique.

Suivant la tradition de la région du Tohoku, le Koshôgatsu ou quinzième jour du nouvel an se fête avec la construction de kamakura ou igloo japonais. À Yokote dans le département d’Akita, des igloos sont ainsi édifiés par les habitants eux-mêmes pour vénérer le kami, ou dieu, de l’eau. Les enfants vous accueillent dans leur kamakura illuminé par une bougie et de l'amazake une excellente boisson chaude sucrée à base de riz et du mochi, la pâte de riz japonaise. Aujourd’hui la fête a lieu les 15 et 16 février de chaque année.

Adresse : 8-12 chûô yokote Akita
Téléphone : +81(1)82 33 7111
Accès : La gare de JR Yokote, depuis la gare Shinkansen d’Akita et changer pour la ligne Ôu, 55mn.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs