5 façons de profiter de Kyoto en hiver   冬に京都を楽しむ

Date de publication :
Setsubun

Le Setsubun,lancer de haricots

rue kyoto

Les rues enneigées de Kyoto

kamigamo-jinja

Le kamigamo-jinja sous la neige

5 façons de profiter de Kyoto en hiver

L’hiver est aussi une bonne saison pour voyager à travers le Japon. Généralement visitée durant le printemps ou l’automne, Kyoto se laisse aussi découvrir à la saison hivernale. Voici 5 façons de profiter d’une Kyoto paisible et enchanteresse durant l’hiver !

kyoto sous la neige

Kyoto sous la neige

Admirer les temples sous la neige


Profiter des splendides temples bouddhistes et sanctuaires shintô de la ville sous la neige est une expérience magique. Les toits des temples et des pagodes se couvrent alors d'un manteau blanc très poétique, qui incite au calme et au recueillement. Les jardins changent eux aussi de visage, l'eau des étangs gelant parfois. 

Le Kinkaku-ji (ou Pavillon d'Or) est tout particulièrement impressionnant durant l'hiver et lorsque la neige tombe.

À découvrir : Les temples et sanctuaires de Kyoto

Pavillon d'or

Le Pavillon d'or sous la neige

Assister aux festivals


Kyoto abrite de nombreux festivals durant l’hiver. Les plus renommés sont le Toshiya, qui se tient autour du 15 janvier, et le Setsubun, le 3 février. Le Toshiya est un concours d’archer pratiqué par les jeunes femmes vêtues de kimonos, lors de leur passage à l’âge adulte, à 20 ans. Cette cérémonie qui a lieu tous les ans à l’hôtel de ville est un rite important pour les habitants de la ville, et est aussi très beau à observer.

Le Setsubun célèbre lui la fin proche de l’hiver. A Kyoto, il se déroule au sanctuaire de Yasaka à Gion pour un traditionnel lancer de haricots secs par des Maiko et des Geisha, ayant pour but de chasser les mauvais esprits.

Pour aller plus loin : Les festivals et événements à Kyoto

Profiter d’un onsen


Avec les températures fraiches des mois d’hiver et la bise parfois glaciale du Japon, mieux vaut se réchauffer. Kyoto abrite de nombreuses sources d’eau chaude (onsen), où vous pourrez vous immerger et vous détendre. Cela peut d’ailleurs être le bon moment pour essayer un ryokan (auberge traditionnelle), qui propose très souvent un onsen à ses clients.

En centre-ville, vous trouverez de nombreux onsen avec bassins intérieurs. Mais c’est à Kurama, petit village aisément accessible au nord de la ville, que vous trouverez le Kurama Onsen, qui propose de vous prélasser dans l’eau brûlante en extérieur. Vous profiterez d’une vue sur les montagnes environnantes, lors d’un moment de relaxation, dans une eau soufrée réputée curative…


kurama onsen

Bassin du Kurama Onsen en hiver

Contempler les pruniers en fleurs (Ume Matsuri)


À la fin du mois de février, avant la floraison bien connue des cerisiers (hanami), ce sont les pruniers qui dévoilent leurs couleurs. Vous pouvez admirer cette floraison dont la couleur varie du blanc au rose profond, à travers tout Kyoto.

La floraison est particulièrement spectaculaire au sanctuaire Kitano Tenmangu, qui abrite près de 2 000 pruniers. De plus, tous les ans, le lieu accueille le festival Baika-sai, qui comporte une cérémonie du thé en extérieur, animée par des Geiko et des Maiko.

Au Kaju-ji, vous pourrez admirer un très vieux prunier et sa floraison rose vif, directement transplanté du Palais Impérial.

À lire :Les pruniers en fête

Se promener lors de Hanatôro, la fête des lumières

Rendez-vous à Arashiyama, à l'ouest de la ville, pour profiter d'un événement splendide en hiver : Hanatôro, la fête des lumières. Lors d'un parcours le long du Pont Togetsukyô qui enjambe la rivière Katsura, près de 2 500 lanternes blanches ou colorées sont disposées, pour une ambiance magique. La forêt de bambous d’Arashiyama qui est également illuminée, promet une déambulation des plus féérique.

Hanatouro

Festival Hanatouro à Kyoto

Un événement similaire a lieu en mars à Higashiyama, à l’est de la ville, dans les quartiers traditionnels kyotoïtes.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs