Se déplacer en bateau   全国のフェリー

Date de publication :
Mont Sakurajima

Le ferry est un bon moyen de se déplacer dans la région de Kagoshima.

A l'intérieur d'un ferry

Pour les courts trajets, pourquoi ne pas profiter avec les autres voyageurs d'un match de baseball ou d'un combat de sumo ?

Un dortoir collectif

Pour les longs trajets, il est possible de dormir dans un dortoir collectif au confort parfois rudimentaire.

Plateau repas

Un exemple typique d'un plateau repas servi à bord des ferrys moyen et long-courriers.

Ferry express

Il existe un grand nombre de lignes maritimes express, comme celui qui relie Hakodate aux villes côtières environnantes.

Vue sur la mer

Si le Japon est connu pour ses trains et son réseau ferré d’exception, il est aussi possible et surtout bien agréable, de se déplacer en ferry entre les îles de l’archipel à l’occasion d’une simple traversée ou d’une croisière.

On l’oublie souvent mais le Japon est constitué de plusieurs centaines de petites îles qui s’étendent au large des quatre îles principales. De l’île des chats, en passant par Miyajima et Naoshima, elles constituent des sites touristiques à part entière. La balade en bateau qui précède la visite de ceux-ci fait aussi partie de leur charme.

Si les îles les plus importantes sont aujourd’hui reliées par des ponts et des tunnels qui permettent de passer de l’une à l’autre en voiture, beaucoup de petites îles pittoresques dépendent, elles, d'un ferry.

Par voie maritime, il est possible de découvrir des lieux de détente et de baignade, tels que la péninsule d'Izu ou l'archipel d'Ogasawara, véritables havres de paix que les tokyoïtes rallient le plus souvent en bateau avec les compagnies Tokai Kisen et Ogasawara Kaiun.

Longues distances

Les ferrys équipés pour de longues distances proposent des services de nuit qui vont du simple couchage dans un dortoir collectif à la chambre privative ainsi que des restaurants et bains, tandis que ceux conçus pour les plus petits trajets proposent uniquement des sièges et banquettes ainsi que, sur certaines lignes, un point de restauration, voire un accès wifi.

Les trajets les plus intéressants restent ceux qui partent d’Osaka ou de Kobe vers les principales villes qui bordent la mer de Seto comme Matsuyama, Hiroshima ou même Beppu. Depuis le bateau, on y découvre une mer aux airs de Méditerranée, les innombrables îlots japonais en plus.

On peut facilement acheter des tickets sur les sites (en anglais) des principales compagnies maritimes comme Taiheiyo Ferry qui dessert le Nord du pays depuis Nagoya, Hankyu Ferry qui dessert Kyushu depuis Osaka et Kobe tout comme le fait Ferry Sunflower. En ce qui concerne A Line et Marix Line qui desservent Okinawa depuis le Kansai, et Ocean Tokyu Ferry qui dessert le Sud de l’archipel depuis Tokyo, des réservations dans les agences portuaires de ces compagnies ou par téléphone en anglais sont possibles.

Japon tout compris

Découvrir le Japon à l’occasion d’une croisière promet des souvenirs de voyage originaux : tout en expérimentant à bord le mode de vie japonais, ce type de voyage assure aussi la tranquillité de ne pas avoir à changer constamment d’hôtel au cours du voyage, la croisière permet de visiter des sites touristiques qui sortent des sentiers battus. 

La compagnie Princess propose par exemple des voyages tout compris autour de Kyushu et d’Hokkaido, des îles souvent moins connues et fréquentées que les îles principales.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Traversiers longs courriers au Japon

Ma visite du Japon en avril 2013 a commencé avec la traversée Osaka-Kagoshima sur le traversier Sunflower. Je suis revenu avec le Shinkansen en 8 étapes. C'est une façon économique de se rendre au bout du Japon sans avoir à revenir sur ses pas. Le traversier s'est rendu à Shibushi, suivi d'une course en autobus jusqu'à Kagoshima (inclus dans le prix). Puisque je ronfle et que je ne voulais pas déranger les passagers, j'ai loué une cabine privée à bord du traversier, ce qui a ajouté 100$CA à la note. Avoir su que le navire allait être presque vide, j'aurais choisi le dortoir gratuit. La fenêtre était grande mais terriblement sale, pas moyen de prendre une photo. Toutes les fenêtres étaient sales, il fallait sortir pour prendre des photos. Mon conseil: choisissez le dortoir. La traversée était très calme et fraiche. Le prix des repas était raisonnable mais il fallait être à l'heure pour le service du repas sinon il faut se rabattre sur les machines. Pour le train, j'ai toujours pris des Shinkansen. Je crois que le prix était similaire aux Limited Express. Si vous trouvez moins cher avec le Limited Express, ne gaspillez pas votre argent avec le Shinkansen pour économiser 15 minutes ! En plus on ne voit pas bien les paysages en Shinkansen, on dirait qu'on passe la moitié du temps dans les tunels. Au moins les fenêtres étaient plus propres que sur le traversier. J'ai été très satisfait de la combinaison traversier-Shinkansen pour faire le trajet Osaka-Kagoshima. Bref Osaka-Kagoshima: en train: 23,000Y, 5 heures en traversier: 13,000Y, 15 heures. Bon voyage à tous.