La sécurité au Japon   安全

Date de publication :
Des geishas formées à la self defense.

Des geishas formées à la self defense.

Koban de Saitama

Un kôban de la ville de Saitama.

La police est présente et visible dans les rues où on la voit patrouiller, plus pour rassurer, les Japonais n'ont pas peur de leur police.

En cas d'urgence

Le Japon est un pays sûr, tout le monde vous le dira, les rues respirent la sécurité et si vous oubliez quelque chose dans la rue, vous aurez toutes les chances de le retrouver au même endroit… Mais un homme averti en vaut deux.

Les vols subis par des visiteurs au Japon restent une rareté. Les vols à la tire y sont pour ainsi dire inconnus et la sécurité dans les hôtels n’est pas remise en question, au point que certains hôtels ne ressentent même pas le besoin de mettre des coffres dans les chambres.

Risques encourus par les visiteurs

Il ne vaut cependant pas verser dans l’admiration béate, il existe comme partout des exceptions : ainsi les pickpockets existent aussi au Japon près des lieux touristiques et dans les grandes villes. Se promener le soir ne pose pas de problème mais aller déambuler dans les quartiers de bars et de « gaudriole » peut être un comportement à risque.

Il arrive régulièrement que les salarymen japonais partis boire entre collègues finissent par errer ivres dans les rues entraînant des situations embarrassantes. Certains établissements douteux de Roppongi ou Kabukichô en profitent pour arnaquer le visiteur en goguette en le poussant à la consommation. Cependant les agressions ne sont généralement pas à craindre.

Que faire en cas de problème

La meilleure solution sera de se rendre dans le koban le plus proche. Ces petits postes de police de proximité sont toujours ouverts et le policier de faction sera toujours à l’écoute. Adressez-vous à lui-même si vous êtes seulement perdus.

Le numéro de la police japonaise est le 110. Pour parler à un agent francophone composez le (03) 3503-8484. Vous pouvez aussi demander à l’agent du koban de vous mettre en contact : « Furansugo dekiru kata wa irrashaimasu ka. » (Y aurait-il quelqu’un comprenant le français  ?).

Le numéro des ambulances et des pompiers est le 119 : « Kyukyusha wo onegai shimasu. »

Dans le pire des cas l’ambassade de France se situe dans le joli quartier d’Azabu, sa permanence consulaire peut être jointe au +81 3 5798 6199, il s’agit d’un numéro pour les grandes urgences.

Mais dans la très grande majorité des cas vous reviendrez sains, saufs et prêts à revenir de nouveau au Japon.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs