Le ski au Japon   スキー

Date de publication :
Vue du domaine skiable de Zao depuis un téléphérique

Vue du domaine skiable de Zao depuis un téléphérique

Au départ de la piste de ski de Zao onsen

Au départ de la piste de ski de Zao onsen au milieu des 'yuki monster'

Station de ski de Naeba à Hokkaidô

Station de ski de Naeba à Hokkaidô

Un pays de sports d'hiver

Le Japon est un archipel montagneux, qui connait une vraie saison hivernale dans toute sa partie nord. Beaucoup de stations de ski sont accessibles pour pratiquer différents sports d’hiver mais aussi profiter des onsen.

C'est à la fin de l’ère Meiji (1868-1912) que la pratique du ski fut transmise par l'armée d'Autriche-Hongrie à l'armée impériale du Japon. Le développement du ski fut favorisé par l’expansion économique d’après-guerre, par le développement des transports routiers et ferroviaires, puis par les deux olympiades que le Japon organisa en 1972 à Sapporo et en 1998 à Nagano.

Voir aussi : Les JO de Tokyo 2020

La recette magique

Aujourd’hui, l’industrie des sports d’hiver est un secteur important du pays avec plus de 500 stations de ski disséminées sur la moitié nord de l’archipel. Les pratiques sont très diverses, à part le ski et le snowboard, il existe des festivals de la neige durant lesquels des artistes s’affrontent pour édifier des sculptures de glace. Il y a aussi les juhyô, ces incroyables sculptures naturelles sur les arbres glacés, le ski de nuit très prisé pour son côté festif et magique de dévaler les pistes illuminées, ou encore ces fameux singes qui se prélassent dans des sources chaudes. Puisque l’on en parle, l’un des grands plaisirs des japonais après une journée de ski épuisante est de se détendre dans un onsen et de passer une bonne nuit dans un ryokan. À tester pour un séjour totalement réussi.

À découvrir : Jigokudani, le parc où les singes font la loi

Jigokudani

Jigokudani, les singes se prélassant dans une source chaudes à Nagano

Tout cela explique que le Japon soit devenu la première destination touristique d’Asie pour la pratique des sports d’hiver, surtout pour les pays de l'hémisphère sud qui n’ont pas de neige.

Une journée au ski près de Tokyo avec Voyagin.

Super Ski access

Les Japonais, qui n’ont pas de longues périodes de congés, vont souvent faire du ski juste pour le week-end , 3-4 jours grand maximum et même seulement à la journée. Cela est devenu possible grâce à un accès rapide depuis Tokyo en shinkansen.

  • En 1h15 par le Hokuriku Shinkansen, vous avez accès à Karuizawa (préfecture de Nagano) et en 1h30 avec le Jôestu Shinkansen, vous voici à Gala Yuzawa (préfecture de Niigata), un énorme domaine skiable très prisé des jeunes tokyoïtes.
  • À 1h30 en voiture vous trouverez le Fujiten Snow Resort (préfecture de Yamanashi), pour faire du ski de bosses avec la vue sur le mont Fuji et en 2h de route, vous avez accès au Tanbara Ski Park à Gunma.
Piste de ski magnifique à Tazawako (Akita)

Piste de ski magnifique à Tazawako (Akita) avec la vue sur le lac en fond.

De nombreuses destinations sont également accessibles en bus pour 3 900 yen l’aller-retour, soit environ 30 euros, comprenant aussi le forfait à la journée. La saison hivernale commence tôt si vous allez vers Hokkaidô, depuis la fin novembre jusqu’à début avril. À noter que les stations offrent de plus grands espaces sur la grande île du nord, et surtout une qualité de neige excellente tout l’hiver.

À lire : Profiter de l'hiver à Tomamu

Les bons plans

Le système très pratique du TA-Q-Bin vous permet, pour 1 500 yen (11,50€), d’envoyer tout votre équipement la veille directement à la station de votre choix. Sinon vous pouvez toujours louer l’équipement nécessaire, environ 4 000 yen (30€) pour les skis et 3 500 yen (26,50€) pour la combinaison. Le forfait à la journée pour l’accès aux téléphériques ou télésièges avoisine les 4 000 yen.

Grâce à toutes ces techniques, les Japonais ont la possibilité de partir directement le vendredi soir après leur journée de travail pour profiter au mieux de leur week-end.

Quelques stations de ski japonaises :

Skieur dévalant une piste à Nozawa onsen (Nagano)

Skieur dévalant une piste à Nozawa onsen (Nagano)

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs