Voyager à vélo au Japon   自転車で走る日本

Date de publication :
Les petits village de pécheurs et le pont du détroit de Kurushima jalonnent la route de Shimanami Kaido.

Les petits village de pécheurs et le pont du détroit de Kurushima jalonnent la route de Shimanami Kaido.

Un parking à vélos comme on en trouve partout au Japon.

Un parking à vélos comme on en trouve partout au Japon.

Le vélo est certainement le moyen le plus efficace pour se déplacer d’un temple à un autre dans les rues de Kyoto.

Le vélo est certainement le moyen le plus efficace pour se déplacer d’un temple à un autre dans les rues de Kyoto.

Le vélo type japonais

Le vélo type japonais

Une des vues que l'on peut voir lorsque l'on fait le tour du lac Biwa en vélo

Une des vues que l'on peut voir lorsque l'on fait le tour du lac Biwa en vélo

Les forêts proches du lac Shikotsu où l'on peut se balader en vélo

Les forêts proches du lac Shikotsu où l'on peut se balader en vélo

Le diamond Fuji, visible depuis la piste cyclable qui en fait le tour.

Le diamond Fuji, visible depuis la piste cyclable qui en fait le tour.

Les plages où l'on peut passer sur la route Shimanami Kaido.

Les plages où l'on peut passer sur la route Shimanami Kaido.

Le pont du détroit de Kurushima visible depuis la piste cyclable de Shimanami Kaido .

Le pont du détroit de Kurushima visible depuis la piste cyclable de Shimanami Kaido.

La longue piste cyclable de la rivière Arakawa donne un tout autre point de vue sur Tokyo.

La longue piste cyclable de la rivière Arakawa donne un tout autre point de vue sur Tokyo.

La balade le long de la rivière Kamo à Kyoto peut se faire à pied ou en vélo.

La balade le long de la rivière Kamo à Kyoto peut se faire à pied ou en vélo.

Au Japon, on fait du vélo sur le trottoir.

Au Japon, on fait du vélo sur le trottoir.

Petite reine dans l'archipel

Découvrez les meilleures balades et itinéraires pour faire du vélo au Japon que vous soyez un professionnel de la discipline ou un amateur.

En beaucoup d'occasions, le voyager à vélo au Japon peut être une bonne solution. Par exemple, si vous restez plusieurs jour à Tokyo, il n’est pas nécessaire d’avoir une voiture, le réseau de transport en commun est tellement développé que le vélo est souvent utilisé par les Japonais pour compléter le trajet maison-gare. La preuve en est les immenses parkings à vélo qui sont toujours accolés aux gares. Pour les touristes, il existe plusieurs solutions pour profiter de Tokyo à vélo.

Une vingtaine de villes propose aussi le service de vélos en libre-service comme on le connaît aussi en France, comme Tokyo, Kanazawa, Hiroshima ou Toyama. Certaines compagnies ferroviaires proposent la location de vélo, dès votre arrivée à la gare, notamment la JR East, JR Kyushû, Hankyû et Kintetsu. N’hésitez pas à demander à l’office de tourisme pour la location si vous êtes en voyage, de manière générale il est plutôt simple de louer un vélo à Kyoto ou à Tokyo

D'un autre côté, il n’existe pas beaucoup de location longue durée pour les touristes. Ce système ne s’est pas vraiment développé dans ce pays très montagneux et où le sport roi en matière de cyclisme reste encore les courses de keirin, une sorte de course sur piste inventée au Japon en 1948.

Si vous prévoyez de faire un voyage à vélo au Japon, nous vous conseillons vivement de louer sur place en arrivant à votre point de départ. Une solution plus directe serait aussi d'acheter un vélo au Japon.

Les premiers vélos d'occasion tournent autour de 6 000 yens (47€50). On trouve de très nombreux magasins de vélo d'occasion au Japon. Pour un vélo neuf comptez 15 000 yens (120€) pour les premiers prix et 30 000 yens pour un bon vélo neuf, les VTT sont encore plus chers. Nous vous conseillons les boutiques Eirin à Kyoto qui peut racheter vos vélos à la fin de votre séjour, on en trouve une quinzaine dans la capitale.

Il y a aussi la solution des "Clean Cycle", ce sont des endroits où sont regroupés les vélos "abandonnés" ou plutôt mal garés et trouvés dans les rues. On en trouve un peu partout dans les villes japonaises et on y propose des vélos à partir de 6 500 yens. Pensez aussi aux Recycle Shops.

Pour vous préparer avant le départ, il y a aussi au site Craigslist où des étrangers en partance proposent de racheter leur vélo (tapez le nom d'une ville japonaise et le mot "Craiglsist" dans la barre de recherche Google) 

Attention, il faut aller au kôban ou poste de police de quartier pour aller faire enregistrer votre vélo : vous aurez besoin de votre passeport et de l'adresse et du numéro de téléphone de votre hôtel. En effet, il est très fréquent que des cyclistes étrangers se fassent arrêter par les policiers japonais pour savoir s'ils sont en règle.

En effet, la réglementation du transport d’un vélo au Japon est stricte. Par le train par exemple vous pouvez voyager avec votre vélo à la condition que vous l’ayez démonté et mis dans une enveloppe spéciale et c’est parfois payant. En avion pour un vol intérieur, il faut avoir une protection dure comme un carton. Vous avez aussi la possibilité d’un envoi par avance grâce à Ta-Q-bin, une société de livraison rapide de colis.

Balades et itinéraires sympathiques à vélo

C’est le plus grand lac du japon avec ses 200km de diamètre. Une piste cyclable presque toujours plate est aménagée tout autour. Le paysage est paisible entre les eaux du lac et des monts environnants. Passez par le village pittoresque d’Omihachiman. À Umezu Osaki, 600 cerisiers sur 4km donnent un tunnel rose au printemps. Découvrez aussi le Shirahige-jinja, temple shinto attaché à la famille Toyotomi connu pour son torii dans l’eau appelé Itsukushima d’Ômi.

Location du vélo à Hikone

Location en semaine 3 500 yens la journée, 6 500 yens pour 3 jours (casque + lampe + cadenas compris)

 Adresse : Dot five building 7-10 chûô, Hikone, Shiga
En japonais pour chercher sur Google 滋賀県彦根市中央町7−40 dot five building

Téléphone : + 81 (7) 49 26 1463

  • Près de Sapporo

Le climat y est si agréable en été, la nature grandiose, les rencontres impromptues avec des animaux sauvages toujours si fascinantes, de longues routes toutes droites qui donnent l’impression de n’avoir pas de fin, tout cela constitue le paradis de l’amateur de cyclisme. 

Le Cycling Frontier Hokkaido propose la location de vélo de course et la livraison à votre hôtel à partir de 3 000 yens par jour. Plusieurs jours de suite de location sont possibles mais la réservation obligatoire.

Cycling frontier Hokkaidô : www.hokkaido-cycling.jp (le cadenas compris)
Adresse en japonais à entrer dans Google Map : 札幌サイクリングツアーステーション

Pour une journée, la balade à vélo à Biei au milieu des champs de fleurs est parfaite. Vous louez votre vélo devant la gare de JR Biei. Préférez le vélo avec assistance électrique, qui vous coûtera 3 000 yens par jour car le terrain est assez bosselé.

Voir aussi : 5 excursions près de Sapporo à faire en été

Au pied du mont sacré, voici le tour des cinq lacs du Mont Fuji. On commence par Kawaguchiko bien que la vraie piste cyclable commence à Yamanakako. En automne observez le "Diamond Fuji" le coucher du soleil sur le sommet du Mont Fuji. Prenez le temps de passer le Fuji Sengen-jinja le temple shintô aux 1 900 ans de protection des montagnards.

Le parcours est pour les cyclistes habitués des efforts car la pente et les dénivelés sont coriaces tout comme les faux plats qui jalonnent le chemin.

Location du vélo : Aloha Bike Trip

Location 3 500 yens la journée, 14 000 yens pour 7 jours. À la gare de Kawaguchiko livraison possible dans les hôtels de la région.

Téléphone : + 81(9)0 2428 1396

Site : www.alohabike.com (en anglais)

  • Shimanami Kaido 

Shimanami Kaido est une route d’Onomichi (Hiroshima) à Imabari (Ehime). Une piste cyclable est aménagée qui relie six îles et enjambe la mer intérieure de Seto sur 70 kilomètres. Observez des paysages de rêve, pour le plaisir de pédaler dans l’air agréable de la mer. 

Location de vélo : 14 stations de location de vélo sont à votre disposition, au moins une dans chaque île. 

Vélo normal : Adulte 1 000 yens, -12 ans 300 yens la journée. Dépôt de garantie 1 000 yens vous pouvez rendre le vélo à tous les stations mais le dépôt de garantie ne vous sera pas rendu.

Vélo à assistance électrique : Adulte 1 500 yens pour 6 heures. Vélo tandem : 1 200 yens la journée .

Site : www.go-shimanami.jp (en anglais)

  • Tokyo

Depuis le parc national de Musashi-Kyuryo jusqu’au parc de Kasai Rinkai à Tokyo, s’étend sur 90 km une belle piste cyclable au bord de la rivière Arakawa. 

Il y a aussi un circuit de Hamura jusqu’à l’aéroport d’Haneda par la rivière Tama sur 60 km. Plusieurs cafés jalonnent le parcours pour des pauses détente et reprise d’énergie pour les amateurs.

Tokyo : la liste de location : www.rentabike.jp (en anglais)

  • Kyoto

À Kyoto le site le plus couru est celui des rives de la rivière Kamogawa qui traverse la ville, ou vers Arashiyama au bord de la rivière Katsuragawa. Vous pouvez y entrer ou en sortir à tous moments pour une divagation vers des temples et autres merveilles qu’offre le site de Kyoto.

Kyoto : Emusica propose la location de longue durée www.emusica-dmcy.com (en anglais)

 2 000 yens la semaine, 3 000 yens un mois, dépôt de garantie : 2 000 yens. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Tamagawa

Je reviens de Tokyo où j'ai parcouru la rivière Tama. C'était juste avant la saison des pluies : un vrai plaisir, car les berges sont interdites aux voitures et motos. Et j'ai eu la chance de trouver un petit guide bien utile avec cartes, photos et commentaires sur ce parcours sur Amazon (https://www.amazon.fr/l/B07RDBYV56?_encoding=UTF8&redirectedFromKindleDbs=true&ref_=dp_byline_cont_ebooks_1&rfkd=1&shoppingPortalEnabled=true) Apparemment, d'autres guides sont disponibles. Dommage que je sois parti au moment où ils sortaient. Il faudra que j'y retourne! En tout cas, il y a vraiment des coins sympas, même à Tokyo.

Shimanami Kaido

J'ai parcouru cette route fabuleuse l'année dernière avec mon vélo pliant que j'avais pris en soute (un Brompton). C'est vraiment un périple qui vaut le voyage. Les ponts ont des voies réservées, les pentes d'accès sont douces, les cafés mettent à disposition gratuitement pompe et petit matériel entretien. Bref, un paradis pour la cyclo-randonnée. D'une manière générale, le Shikoku est très agréable en vélo.