Tokyo à petits prix   安い旅行

Date de publication :
Gyûdon plat de riz et boeuf

Le gyûdon du Yoshinoya.

100 yens shop

100 yens shop de Sugamo.

L'avenue commerçante Ameya Yokochô à Ueno regorge de petits restaurasst et izakaya.

L'avenue commerçante Ameya Yokochô à Ueno regorge de petits restaurasst et izakaya.

Manga café Manboo

Entrée d'un manga café Manboo.

Capitale économique

Hors de prix, la capitale japonaise ? Pas tant que ça : à Tokyo, on peut tout faire sans se ruiner... à condition d'avoir les bonnes adresses.
  • Festin bon marché
Si les prix dans les restaurants et grandes surfaces vous donnent le vertige, certaines chaînes de la Capitale proposent de quoi vous rassasier à moindre coût.

Rapide, efficace, pas cher : ce sont les mots d'ordre des restaurants Sukiya, Yoshinoya et Matsuya. Ces chaînes que l'on trouve à chaque coin de rue de Tokyo, vous proposent de savourer curry japonais, gyûdon (préparation à base de riz et de boeuf), katsudon (riz chaud avec une tranche de porc panné) ...à toutes heures de la journée pour moins de 500 円. 

  • Shopping économique 

En pleine restriction budgétaire ? Rendez vous dans les 100 yens shop de la ville. Créés au début des années 90 pour pallier la crise qui a suivi l'éclatement de la bulle spéculative, le succès de ces magasins ne décroit pas. Pour 105 yens, on y trouve nourritures, souvenirs, vêtements, gadgets... Les quatre étages du 100 yens shop Daiso de Harajuku vous permettent un shopping économique !

L'allée Nakamise d'Asakusa et Ameya Yokochô d'Ueno sont aussi des solutions rentables pour les petites bourses. Longues et faciles d'accès, elles regorgent de petits souvenirs en tous genres.

  • Quand vient la nuit

Les hôtels capsules, si les petits espaces ne vous effraient pas, peuvent être la solution pour éviter une nuit à la belle étoile. Souvent réservés aux hommes, ces endroits spartiates proposent un confort minimum pour seulement 2000 à 4000 円 la nuit, de Akihabara à Asakusa.

Ouvert 24/24, les mangas cafés ou manga-kissa attirent de nombreux jeunes en quête d'un "box" où dormir. Pour 400円 de l'heure, la chaîne Manboo Cafe propose douches et futons.

Et pour les plus petits budgets, le camping peut s'avérer être une bonne option d'hébergement !

  • Petits plaisirs
Entre les parcs, les sanctuaires, les temples, les festivals... les activités gratuites ne manquent pas dans la Capitale nippone. Pas besoin de débourser un centime pour se promener dans le jardin Higashi-gyoen, visiter le sanctuaire Meiji-jingu ou encore monter au sommet de l'hôtel de ville.

Pour les curieux, les musées de la Police, Suginami et Toei Animation sont eux aussi gratuits, tout comme le célèbre zoo de Ueno. Attention, ce dernier n'est gratuit que les 20 mars et 4 mai.  

Mais quand vient le soir, l'envie de se détendre autour d'un verre peut se faire sentir. Dans les karaokés, les bars et les clubs, ils existe une pratique appelée nomihodai. Cette formule, littéralement à volonté, est une excellente alternative pour ne pas se ruiner.

L'izakaya Sumire à Shibuya  permet de sortir sans se ruiner en proposant des nama biru, bières blondes, à 120 円 !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs