Les trains de nuit au Japon   寝台列車

Date de publication :

TRAIN SUITE Shiki-shima à Nikkô

Train de croisière luxueux, le Twilight Express Mizukaze est vu ici peu après son départ de Kyoto

Train de nuit Sunrise Express à son terminus en gare de Tokyo le matin, 7h08

Les cabines 'Solo' du train de nuit Sunrise Express

Espace Nobinobi au départ du Sunrise Express

L'entrée princière du train de luxe Shiki-shima

Des kilomètres de sommeil

Il ne reste aujourd'hui plus qu'un seul train de nuit au Japon : le Sunrise Express, reliant Tokyo à Takamatsu et à Izumoshi. Toutes les liaisons historiques des trains nocturnes ont été supprimées au profit du train à grande vitesse japonais Shinkansen. Cependant, la mode des Cruise Trains donne un second souffle à cet ancien moyen de transport, sans toutefois être accessible à tous, comme par le passé.

Intérieur d'une cabine du train de nuit Sunrise Express, gare d'Okayama.

Intérieur d'une cabine du train de nuit Sunrise Express, gare d'Okayama.

Dans le pays des trains à grande vitesse, pourquoi ne pas tenter l’expérience du train de nuit comme au bon vieux temps ? Les trains de nuit japonais ne sont pas des moyens de transports comme les autres, car nous sommes au Japon et ce sujet est toujours abordé sérieusement pour le confort de l’usager.

Les trains au Japon : de l'essentiel au luxe


C’est actuellement une période charnière dans le monde du voyage sur rails, entre les trains de nuit classiques et un nouveau système de voyages touristiques de luxe s'étalant sur plusieurs jours. Depuis l’ouverture du Kyûshû Shinkansen en 2011 et de celui d’Hokkaidô en 2016, les trains de nuit au Japon ont malheureusement presque tous été supprimés. La concurrence avec les vols intérieurs low cost et le développement des relations par bus de nuit entre les grandes villes sont en partie la cause de la disparition de ces trains. 

Lire : Prendre le bus de nuit au Japon

Aujourd’hui le train de nuit n’est plus le moyen de transport privilégié, bien qu'accessible à tous(tes) pour se rendre rapidement entre les principales grandes villes du Japon. Le train de nuit s’est transformé en croisière ferroviaire de luxe qui propose le confort d’un hôtel, des repas gastronomiques et des visites touristiques. Dès 2013 le cruise train Seven Stars de la JR Kyûshû a lancé le concept, reprit quatre ans après par le Train Suite Shikishima de la JR East. Ce dernier vous emmène de Tokyo jusqu'à Hokkaido dans un luxe absolu. Le Twilight Express (le nom de l'ancien train de nuit Ôsaka-Sapporo) Mizukaze balade quelques privilégiés d'Osaka à Shimonoseki en passant par Hiroshima ou tout le long de la mer du Japon, dans de luxueuses suites. 

Places limitées à bord, mais certaines sont réservées pour les voyageurs étrangers. De plus, économisez dès maintenant car il vous en coûtera plusieurs milliers d’euros la place !

Le dernier train de nuit : Sunrise Express


Le dernier train de nuit encore en service régulier au Japon est le Sunrise Express. C’est aussi le train de nuit moderne appelé train-hôtel, pour son confort. La réservation est toujours obligatoire auprès d’un guichet Midori no madoguchi.

Ce train se compose de deux rames, Sunrise Izumo et Seto. Il fait un voyage de Tokyo à Okayama puis se divise en deux trains : l'un va à Izumoshi (département de Shimane) et l’autre se dirige vers Takamatsu (département de Kagawa sur l’île de Shikoku). Ce train est très demandé par les japonais car il part de Tokyo à 22 heures, ce qui est bien plus tard que les derniers vols pour la province. Le lendemain, l'arrivée à Izumoshi se fait à 9h58, Takamatsu à 7h27. Des horaires bien pratiques pour gagner du temps après le travail ! Dans l’autre sens, le départ d’Izumoshi est à 18h55 et de Takamatsu à 21h26, arrivée à Tokyo à 7h08 le lendemain matin, vous donnant la possibilité de profiter pleinement d’une journée dans la capitale.

Lire aussi L'hôtel flottant Guntû

Dormir dans un train : une nuitée tout confort


La particularité du Sunrise Express est d’avoir des cabines individuelles. Il balaye l’image des vieilles couchettes superposées dans un compartiment surchauffé sans intimité. 118 cabines sont proposées, toutes se fermant grâce à un code secret. Il y a plusieurs catégories de cabines : 

  • La catégorie A "Single Deluxe", propose des cabines spacieuses avec bureau et lavabo, avec accès gratuit à la cabine de douche. 
  • La catégorie B "Sunrise Twin", avec deux lits côte à côte, Single twin avec deux lits superposés pour le voyage en couple ou entre amis. 
  • La catégorie B "single ou solo" qui est une petite cabine pour une personne seule. 

Pour toutes les cabines sont fournis un oreiller, une couverture, un pyjama (yukata), une prise électrique, un réveil, une radio, des pantoufles et le chauffage individuel. Il y a une cabine de douche dans les voitures 3 et 10. Vous devez acheter la carte d’accès à une machine pour 320 yen (2.50€). Le gel douche et le shampooing sont à disposition, il suffit d’apporter votre serviette. Vous avez 6 minutes d’eau chaude, indiqué sur un compteur, mais avec la possibilité d’arrêter à tout moment. Le temps total est limité à une demie heure. Pour l’avoir essayé c’est tout à fait suffisant pour bien vous laver. Le plus délicat est de rester debout sans glisser à cause des mouvements du train !

Si vous voyagez avec le Japan Rail Pass, vous devez ajouter le prix de la couchette et de la réservation pour un limited express (9 720 yen/72€ pour la catégorie B solo). Pour ceux qui veulent faire des économies et vivre une autre expérience à la japonaise, vous pouvez tenter la catégorie Nobinobi : c’est un espace où vous dormez sur un sol en moquette avec une demie cloison qui vous sépare du voisin et une petite couverture à disposition. Utilisable avec le JR Pass sans supplément.

Nuit blanche ou nuit paisible ?


Bon à savoir avant embarquement, dans ce train il n’y a pas de voiture-bar ni de service à bord comme dans le Shinkansen. Il faut donc prévoir ce dont vous avez besoin pour le voyage. Un distributeur automatique de boissons est installé dans chaque rame. Un mini espace lounge est aménagé si vous êtes en groupe, pour passer du temps ensemble ou pour faire la rencontre d’un/une autre insomniaque ! 

À découvrir : Le train-hôtel Hokutosei

Après vous être bien installé(e) dans votre cabine, le chef de train vient vous contrôler, puis vous pouvez vous reposer jusqu’au lendemain matin. Peu avant l’arrivée à Okayama à 6h30, une annonce vous réveillera. Pour la destination de Takamatsu, il faudrait bientôt se préparer à descendre passé le grand pont du Seto. Profitez du superbe paysage de la mer intérieure du Seto tranquillement allongé, un moment à part pour tout un chacun. Pour la destination d’Izumoshi il y a encore un peu de temps de voyage, quand vous apercevez le lac Shidô, ce sera bientôt l’arrivée à Izumoshi.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs