Les plages au Japon


L’attraction oubliée

Le Japon est un archipel composé de milliers d’îles et de plus de 33 000 km de littoral. Pourtant la mer est loin d’être le premier attrait touristique du pays. Avec des climats très variés du nord au sud, vous trouverez une plage pour vous baigner dans la mer à n’importe quelle période de l’année.

Dans la culture japonaise, la mer est réservée aux créatures marines et à ceux qui les pêchent. Le phénomène de sortie à la plage entre amis, à flâner toute la journée sur un transat, jouer au volley ou faire des châteaux de sable reste assez récent et n’est pratiqué que par une faible partie de la population, souvent des étudiants.

Au pays du onsen où il est naturel de se promener nu(e) devant des inconnus pour profiter des sources chaudes, les Japonais restent pudiques sur la plage et évitent au maximum les rayons du soleil. D’ordinaire assez pales, ils ont tendance à littéralement cuire et garderont souvent leur T-shirt sur la plage. La peau blanche restant un symbole de beauté et de pureté intégré dans l’esprit nippon, bronzer n’est pas vraiment un loisir répandu.


Synonyme de danger

En proie à une activité sismique exceptionnelle, le Japon a su se protéger au fil des années en investissant des milliards d’euros à la rénovation des infrastructures et aux améliorations des systèmes de sécurité. Mais suite au tsunami de 2011 ayant fait près de 20 000 victimes sur la côte nord du Japon, les autorités impuissantes ont choisi le béton pour séparer cet Océan Pacifique meurtrier de la population. La construction d’une digue de 400 km sur les côtes de la préfecture de Fukushima sépare les Japonais de cette mer qu’ils aiment tant. Les habitants voient d’un mauvais oeil cet obstacle en béton mais ne peuvent rien faire pour s’y opposer.

Le gouvernement étant plutôt discret quant à cet immense chantier, c’est durant l’exposition Kyotographie de 2018 qu’un artiste a révélé l’ampleur des travaux avec des clichés poignants.

Soyez préparé(e) : Que faire en cas de séisme


Doigts de pieds en éventail

Au Japon, vous ne serez jamais à plus de 200 km de la mer. Même si de nombreuses côtes sont rocheuses ou ont été surexploitées par manque de place sur les terres japonaises, vous trouverez de magnifiques plages éparpillées sur l’archipel.

Les bords de mer dans la baie de Tokyo
sont d’ailleurs pleines de vacanciers ou de Japonais en week-end durant l’été. Vous pourrez tester de nombreux loisirs au niveau des plages les plus fréquentées : kayak, bouée tractée, surf et autres embarcations nautiques ! Mais en général, à part les bateaux de pêcheurs, vous serez rarement dérangé(e)s par des yachts et autres Jet-Skis.


En descendant vers le sud, c’est le monde sous-marin qui vous ouvre les bras. De passage à Okinawa, la plongée est une activité incontournable ! Étant le Hawaï des Japonais, il vaut mieux éviter l’archipel des Ryukyu durant les vacances d’été (en août) car l’affluence de touristes pourrait gâcher votre séjour.
La mer qui borde Okinawa étant d’une température toujours supérieure à 20°C
, préférez la fin du printemps ou le début de l’automne pour profiter de la tranquillité des îles tropicales japonaises.

Des hôtels au bord de mer offrent également des séjours balnéaires parfaits pour se ressourcer dans un environnement idéal. Le confort et les services à la japonaise sont à tester au moins une fois pour goûter au vrai luxe.


Élément central à la fois de l’ouverture du pays sur le monde et de son isolement, c’est grâce aux ressources offertes par la mer que le Japon a pu développer son économie. Un jour férié afin de fêter la mer a même été instauré, c’est Umi no Hi.
Entre la mégalopole Tokyoïte, les montagnes impressionnantes, la campagne reposante, les onsen pleins de vertus, les temples et sanctuaires historiques et toutes les autres richesses que le Japon a à offrir, les plages n’apparaissent pas comme une évidence lors de la préparation d’un voyage.

Mais pour découvrir des paysages à couper le souffle, une faune et une flore unique et des étendues de sable blanc qui se perdent dans une eau turquoise, ne passez pas à côté des plages nippones.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.