Les postes sur un terrain de rugby






Même en ayant appris les règles du rugby, vous avez encore du mal à comprendre ce qu’il se passe sur le terrain ? Suivez notre guide des différents postes dans une équipe de rugby à XV.

Sachez tout d’abord que contrairement à leurs camarades footballeurs, les joueurs de rugby ne choisissent pas le numéro affiché sur leur maillot, puisque chaque poste a un numéro attribué. Aussi, leur nom n’est pas inscrit. Une fois que vous connaîtrez les postes, peu importe l’équipe, vous savez qui fait quoi sur le terrain !


https://www.vivrelejapon.com/coupe-du-monde-rugby-2019



Déjà, deux catégories bien distinctes évoluent sur la pelouse : les avants et les arrières. Les avants sont au nombre de huit. Ce sont souvent les “poids-lourds”, qui doivent gérer les altercations physiques, inévitables dans ce sport, puis s’emparer du ballon.
Les arrières quant à eux sont plus rapides et foncent vers la zone d’en-but adverse dès qu’ils ont récupéré le ballon des mains des avants..

______

En première ligne, les numéros 1 et 3 sont les “piliers”.
Comme leur nom l’indique, ils sont devant et vont à la confrontation, notamment pendant les mêlées. Il doivent permettre au numéro 2 de passer le ballon avec son talon à un joueur positionné à l’extérieur de la mêlée. Celui que l'on surnomme le “talonneur” s’occupe également d’envoyer le ballon dans les bras du sauteur lors des touches.
 
• Profil : massif, petit, fort.

Talonneur notable japonais : Shota Horie
Talonneur notable français : Raphaël Ibanez
______

Les deux joueurs avec les numéros 4 et 5 sont appelés “deuxième ligne”, puisque c’est là qu’ils évoluent. Au cœur de la mêlée, ce sont également eux qui récupèrent le ballon de touche grâce à leur grande taille. Indispensables pour prendre possession du ballon, leur rôle a changé avec les années, ils doivent maintenant maîtriser le jeu au pied et peuvent faire des percées décisives.

• Profil : grand, costaud, fort.

Deuxième ligne notable japonais : Hitoshi Ono
Deuxième ligne notable français : Fabien Pelous
______

Les trois derniers avants sont les ��troisième ligne aile” ou “flanqueur” (numéros 6 et 7) et le “troisième ligne centre”, qu’on appelle simplement “numéro 8”. Ils sont à la fois à l’attaque et en défense, tout en étant de très bons plaqueurs, mais doivent également intercepter les passes.

• Profil : grand, puissant, vif, endurant.

Troisième ligne notable japonais : le capitaine Michael Leitch
Troisième ligne notable français : Thierry Dusautoir
______

À l’arrière, on retrouve les sept autres joueurs, mais heureusement le numéro 9 est là pour faire le lien entre tout le monde.
Depuis sa position, le “demi de mêlée” a une vision claire et dégagée, ce qui lui permet d’animer le jeu. Habile à la main et au pied, c’est lui qui introduit le ballon dans les mêlées et dirige le jeu en général.

• Profil : agile, malin, vif, habile, petit.

Demi de mêlée notable japonais : Fumiaki Tanaka
Demi de mêlée notable français : Morgan Parra
______

Celui qui reçoit les ballons du “demi de mêlée” est le numéro 10 qui tient le rôle de “demi d’ouverture”. Il est en retrait et établit la stratégie, c’est le chef d’orchestre. Le plus souvent il s’occupe également du jeu au pied et des pénalités.

• Profil : adroit, vif, fort au pied, puissant, observateur.


Demi d’ouverture notable japonais : Keiji Hirose
Demi d’ouverture notable français : Frédéric Michalak
______
Nous passons directement aux numéros 12 et 13, les "trois-quarts centre”. Ils s’occupent du milieu de terrain et sont complémentaires, avec un défenseur et un attaquant. Leur but est d’élargir le jeu sur les côtés pour créer de l’espace.

• Profil : vif, solide, rapide, bon plaqueur.

Trois-quart centre notable japonais : Daisuke Ohata
Trois-quart centre notable français : Philippe Sella
______

Les numéros 11 et 14 tiennent ont le même rôle, ce sont les “ailiers”. Chacun d’un côté différent du terrain, ils n’ont pas souvent le ballon mais concrétisent les actions en marquant les essais grâce à leur vitesse de pointe impressionnante.

• Profil : rapide, vif, petit.

Ailier notable japonais : Kenki Fukuoka
Ailier notable français : Vincent Clerc
______

Enfin, vient “l’arrière”.
Le numéro 15 est le dernier rempart de la défense et doit être capable de récupérer le ballon des mains de l’adversaire lorsqu’il se rapproche trop de la ligne d’en-but et de réceptionner les chandelles. Il doit couvrir toute la largeur du terrain et vite dégager le ballon.

• Profil : grand, rapide, endurant, bon au pied.


Arrière notable japonais : Ayumu Goromaru
Arrière notable français : Serge Blanco



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.