Alexis Viel

Alexis

Originaire de Paris et grand voyageur dans l'âme, Alexis a décidé de jeter l'ancre à Hiroshima pour vous faire découvrir la ville, son patrimoine historique et sa région.

Son parcours

Alexis a travaillé pendant quatre ans dans une agence immobilière spécialisée dans la location saisonnière meublée, basée dans le 3ème arrondissement de Paris.

Cette expérience lui a permis de rencontrer de nombreuses personnes venant de divers pays (pour la plupart, d'Amérique du Nord, d'Amérique Latine, d'Océanie et du Japon) et a développé chez lui une idée grandissante de voyage.

Il saute le pas et opte pour partir, sur un coup de tête, en Océanie pendant un an. Après une année mouvementée en Australie, Alexis décide de partir vivre dans un pays dont la culture et le mode de vie l'intéressent tout particulièrement : le Japon. 

Ses conseils pour vous

A ne pas manquer :

Le Parc du Mémorial de la paix et Miyajima, bien sûr, mais aussi le château de Hiroshima et le jardin Shukkei-en, magnifiques et très différents selon les saisons.

Voir aussi : Le Top 10 d'Hiroshima et Miyajima par Alexis

A ramener :

Tous les produits dérivés des Hiroshima Carp (le club de baseball de la ville) sont des MUST ! Si vous cherchez à manger ou à boire, une boîte de gâteaux “momiji manju” ou du saké local de Saijo, à Higashihiroshima, sont aussi vivement recommandés. 

Voir aussi : Achats & Souvenirs à Hiroshima

Choses à faire :

En plus de la visite de la ville, n’oubliez pas l’option d’une journée à Saijo pour goûter au saké local, et un peu plus loin, une visite du très joli port d’Onomichi

Mots à connaitre :

“Bari umai !”, qui est l’équivalent, en Hiroshima-ben (dialecte local), de “c’est délicieux !”. Employez cette expression pendant un repas : les habitants vous voueront un respect éternel !

Plats à gouter :

Vous ne pouvez pas venir à Hiroshima et ne pas essayer les okonomiyaki façon Hiroshima. C’est une galette cuite sur une plaque chauffante, contenant des oeufs, de la viande et/ou des fruits de mer avec beaucoup de légumes et un ingrédient secret, les nouilles (soba ou udon). A la différence des okonomiyaki façon Osaka, où les ingrédients sont mélangés, à Hiroshima ils sont séparés par tranches. La rivalité fait rage entre les deux villes pour déterminer quels okonomiyaki sont les meilleurs… mais la réponse coule de source : HIROSHIMA !
Tant à Hiroshima comme à Miyajima, vous pouvez aussi trouver des momiji manju, un gâteau en forme de feuille d’érable, traditionnellement rempli de pâte de haricots rouges sucrés. Pour quelque chose de vraiment hors-norme, testez la version en friture à Miyajima.

Pièges à éviter :

Ne pensez pas que vous avez fait le tour de Hiroshima juste parce que vous avez visité le Parc du Mémorial de la Paix et Miyajima. Le château de Hiroshima, le jardin Shukkei-en, la Orizuru Tower récemment ouverte au public, la Pagode de la paix au sommet du Mont Futuba et le temple Mitaki-dera sont quelques-uns des endroits qui valent aussi le détour.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.