Julien Caudron

Julien

Originaire de Belgique, Julien vit sa passion du Japon depuis l’enfance, au travers des mangas, des films de Miyazaki et de la littérature. Il découvre le Japon à pieds et en stop, lors de plusieurs voyages.
Après avoir travaillé comme infographiste au Musée des sciences Naturelle à Bruxelles, il décide de partir à Kyoto, en 2017, pour parfaire sa connaissance de la langue japonaise. Définitivement conquis par la culture et les habitants de Kyoto, il decide d’y vivre.
Il se fera un plaisir de partager avec vous sa passion pour le pays du soleil levant, sa culture, son artisanat, et ses multiples facettes insoupçonnées.

Son parcours

Diplômé en infographie, Julien a travaillé plusieurs années en Belgique comme illustrateur et infographiste.

Ses conseils pour vous

A ne pas manquer :

Se perdre dans la ville. Kyoto, bien que construite en damier, regorge de petites ruelles remplies de trésors, pour ceux qui prennent le temps de s’y perdre. Osez quitter les grandes avenues pour y dénicher les vieux temples oublier des guides, les restaurants de quartiers et autres merveilles cachés.

A ramener :

Des Furoshiki. Carré de tissus de tailles et matières différentes, richement décoré qui sert, depuis bien longtemps déjà, à emballer toute sorte de choses. Une bonne idée pour sublimer vos cadeaux, beau et écolo.

Choses à faire :

Se renseigner sur les différents matsuri, festivals shintoïste, haut en couleur et toujours pleins d’ambiance, qui se déroule à Kyoto. En plus des différents spectacles, vous pourrez y découvrir des spécialités servient uniquement durant ces festivités.

Mots à connaitre :

« Biru o futatsu onegaïshimasu »: pour dire « deux bieres s’il vous plait ». De la part d’un belge on ne peut pas s’attendre à moins.

Plats à gouter :

Le curry japonais, bien moins épicé que son homologue indien mais tout aussi bon. Il peut s’accompagner d’un Tonkatsu, viande de porc pané et déposer sur un lit de riz. Il se decline aussi en version végétarienne avec de très bon legumes locaux.

Pièges à éviter :

Aller trop vite et vouloir tout voir et tout visiter. Kyoto possède une multitude de temple et autre lieux d’intérêts, il faudrait une vie pour tous les découvrir.
Alors Plutôt que d’aller trop vite et manquer l’essentiel, prenez votre temps et appréciez ce que vous voyez.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.