Philippe Frouin

Philippe

Originaire de France, Philippe fut depuis son enfance bercé par la culture populaire japonaise au travers des mangas et jeux-videos. Son intérêt profond pour le design et l’esthétique Japonaise le pousseront à partir à l’aventure à l’autre bout du monde. C’est donc en 2017, après avoir travaillé deux ans à Londres dans une entreprise japonaise, que Philippe tente l’aventure et décide d’apprendre le japonais à Kyoto. Tombé sous le charme de l’ancienne capitale, il decide de prolonger son aventure et de s’y installer.

D’un naturel très accueillant, il se fera un plaisir de partager avec vous sa passion pour le Japon, sa culture, son artisanat et ses arts.

Son parcours

D’une grande curiosité, il étudia dans un premier temps les sciences, puis suivra sa passion pour les arts appliqués et sera diplômé en design industriel. Ses expériences dans le domaine de la relation client à Londres, en France et au Japon lui ont permis d’acquérir un relationnel solide et le pousseront à travailler dans le domaine du tourisme.

Ses conseils pour vous

A ne pas manquer :

Kyoto offre quelques-uns des temples les plus impressionnants du pays. Ne manquez pas d'y visitez le Nanzen-ji proche du chemin de la Philosophie. La visite de ce complexe bouddhique vous assurera une découverte éclectique entre Histoire du Japon, pensée Zen et beauté scénique des paysages. Le site étant très grand vous pourrez vous balader sans croisez la foule. Je vous conseille également le Konchi-in à proximité et son magnifique jardin sec. 
 

A ramener :

Malgré le déclin de l’artisanat et des savoir-faire ancestraux, Kyoto regorge de petites pépites. Je vous invite à vous arrêter dans le quartier d’Higashiyama où malgré l’arrivée de magasins de souvenirs, vous pourrez trouver de magnifiques petites échoppes. Egalement, lors de vos balades le long du chemin de la philosophie ou dans la bambouseraie d’Arashiyma, vous trouverez quelques artistes aux qualités techniques incroyables. Leur gentillesse apporteront un petit plus à votre voyage!

Choses à faire :

Baladez-vous le soir dans Gion. Ce quartier la nuit est beaucoup plus agréable que lorsqu’il est envahie par la foule la journée. Passez près de la pagode du temple Hokanji et vous apprécierez un cadre traditionnel à l’ambiance magique. Je vous conseille également la rue de Miyagawasuji à partir de 18h pour tenter d’apercevoir des Geishas.
 

Mots à connaitre :

Si vous voulez vous démarquer des autres touristes venant visiter Kyoto, dites Okini à la place d’Arigato ! Cela veut également dire merci mais dans le dialecte local. Les Japonais seront étonnés et décrocheront sûrement un agréable sourire. Également à connaître : Shouganai. S’il vous arrive un pépin et que vous ne pouvez rien y faire, dite cette formule magique. Un moyen simple d’accepter la situation et de lâcher prise.

Plats à gouter :

Lors de vos soirees arrosées dans les nombreux izakaya de la ville, n’oubliez pas de commander des edamames pour accompagner votre bière fraiche. Goûtez également la spécialité de Kyoto, les yatsuhashi, gâteaux japonais à base de riz, fourrés et de forme triangulaire. Il est aujourd’hui décliné en de nombreux parfums.

Pièges à éviter :

Visitez Kyoto à votre rythme et ne vous focalisez pas seulement sur les must-see. On apprécie Kyoto lorsqu’on s’y perd. De plus, Kyoto peu parfois être victime de son succès et la foule pourrait gâcher le plaisir de la découverte. Levez-vous tôt et allez visiter à la première heure les endroits que vous ne voulez pas louper.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.