Valentine Pelissier

Valentine

Originaire de Paris et passionnée par le Japon depuis une enfance bercée par les films de Hayao Miyazaki, Valentine a finalement décidé de s'y installer. Elle y vit depuis presque 1 an et travaille comme Travel Angel dans la ravissante ville de Kanazawa, située au pied des alpes japonaise.

Son parcours

Après des études poussées en droit, Valentine s'est finalement adonnée à sa passion pour poursuivre l'étude de la langue et de la culture japonaises à l'Université de l'INALCO à Paris. Elle a ensuite pris un ticket aller simple, direction Tokyo, où elle a commencé par donner des cours d'anglais pour finalement intégrer ensuite Vivre le Japon.

Ses conseils pour vous

A ne pas manquer :

Le charmant quartier des Samurais (dit aussi 'Nagamachi') à Kanazawa, malheureusement souvent négligé à tort par les touristes.

A ramener :

Feuilles d'or et produits dérivés (spécialité de Kanazawa qu'on trouve surtout dans le quartier de Higashi Chaya Gai).

Choses à faire :

Flâner dans le quartier de Nagamachi et Higashi Chaya Gai, rentrer dans toutes leurs petites boutiques et maisons à thé pour y picorer des petites confiseries japonaises et autres spécialités.

Mots à connaitre :

"Oishii" (attention au début du mot : prononcez séparément O et I comme deux syllabes bien séparées), qui veut dire "c'est bon" ! Vous aurez sans doute souvent l'occasion d'utiliser ce mot à Kanazawa et les Japonais seront fiers et ravis de vous l'entendre dire.

Plats à gouter :

Le poisson bien sur ! Testez aussi deux boissons, spécialités de Kanazawa, le thé Kaga Boucha, ainsi que le Kaga Umeshu, un alcool de prune qui ravie toutes les papilles (sans exception pour l'instant).

Pièges à éviter :

Le bus est un piège car il donne l'impression que chaque quartier et chaque chose à faire sont éloignés, ce qui n'est pas le cas. Tout Kanazawa se fait facilement à pied car la ville est en réalité assez petite. Il est très agréable de se balader et de découvrir les petites rues. Si on a du temps, il vaut donc mieux ne pas du tout prendre le bus sur place.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.