L'abdication de l'Empereur du Japon Akihito   天皇退位

Date de publication :
L'empereur du Japon et son épouse

L'empereur (Tennô), accompagné de son épouse l'impératrice (Kôgô) Michiko.

L'Empereur du Japon, Akihito, adresse ses voeux au peuple, aux côté de sa femme.

L'Empereur du Japon, Akihito, adresse ses voeux au peuple, aux côté de sa femme, Michiko.

L'Empereur Jinmu, premier empereur du Japon

L'Empereur Jinmu, premier empereur du Japon

LA FIN DU REGNE SINGULIER DE L’EMPEREUR DU JAPON

Le 30 avril 2019, l'Empereur Akihito va définitivement renoncer à son rôle symbolique. Retour sur son règne et sur le déroulement de son abdication.

La famille impériale japonaise

La famille impériale japonaise

Rappels historiques

Le trône impérial japonais, surnommé "trône du chrysanthème", est supposément la dynastie la plus ancienne au monde. En effet selon la légende, le premier empereur Jinmu aurait régné à partir de 660 avant Jésus-Christ. Est célébré le 11 février chaque année au Japon l'avènement du premier empereur, en accord avec la légende écrite dans le Nihon Shoki, ouvrage historique de 720 qui conte les origines de la famille impériale. Ce jour est appelé kenkoku kinen no hi (jour de fondation de l'État japonais).

Même si depuis la Constitution instaurée durant l'occupation américaine, l'Empereur du Japon a dû renoncer à son statut de divinité, il garde un rôle symbolique. En incarnant la lignée impériale, l'empereur symbolise la nation et l'unité du peuple. Il est également le prêtre suprême du shinto. Cependant, il n'est pas compétent en matière de gouvernement et ne doit donc pas se mêler de la politique.

À lire : Jour de fondation de l'État japonais

Akihito, un empereur japonais "moderne"

Né le 23 décembre 1933, le futur empereur abdiqué est en fonction depuis la mort de son père le 7 janvier 1989. Il quittera donc son poste après 30 ans de règne sur le trône du chrysanthème. Celui que l'on surnomme Akihito en Occident est appelé "Sa Majesté l'Empereur" (Tennô Heika) par le peuple japonais, car utiliser le prénom de l'empereur après son couronnement est une profonde marque d'irrespect.

Le couple impérial japonais en 2016

Le couple impérial japonais en 2016

Ayant profité des enseignements de deux tutrices britanniques et d'un économiste libéral, Akihito développe des idées plus modernes et s'ouvre sur le monde. Il fut également entouré de précepteurs catholiques qui ont contribué à la modernisation et désacralisation du trône, sans pour autant avoir d'influence religieuse sur l'empereur. C'est d'ailleurs ce qui l'a encouragé à épouser une roturière, grande première dans la famille impériale. Cette union n'a pas fait l'unanimité, la mère de Akihito étant notamment l'une des plus ferventes opposantes à ce mariage. 

Cassant les codes stricts de la maison impériale, le couple décide de ne pas confier ses enfants à des précepteurs et de les élever eux-mêmes. Menant un train de vie moderne et occidental, l'Empereur participe aux tâches ménagères du foyer et sera même le premier membre de la famille impériale à emprunter le métro en 1986. Le couple fit des visites dans les 47 préfectures du pays afin de se rapprocher du peuple nippon.

Akihito a également fait des déclarations qui transgressent l'article de la Constitution indiquant que l'empereur ne doit pas s'exprimer sur les affaires politiques et sociétales. Mais il s'est exprimé en tant que citoyen et non en tant qu'Empereur du Japon sur plusieurs sujets. Ainsi il s'est excusé personnellement auprès des peuples asiatiques ayant subit les cruautés perpétrées durant l'occupation japonaise. À l'occasion des 70 ans de la fin des conflits de la Seconde Guerre mondiale, il a également exprimé de "profonds remords".

Un nouvel empereur du Japon en 2019

C'est en 2016 que des rumeurs commencent à sous-entendre qu'en raison de ses soucis de santé, l'Empereur du Japon souhaiterait abdiquer. Mais l'Agence impériale réfute immédiatement, puisque la Constitution ne permet la transmission du pouvoir qu'au décès de l'empereur en fonction. Mais le 8 août 2016, Akihito s'adresse directement au peuple japonais dans une déclaration publique afin de faire part de ses doutes sur sa capacité à remplir ses fonctions en tant que symbole de l'État. C'était d'ailleurs sa seconde déclaration officielle télévisée, la première s'étant déroulée à la suite du terrible tremblement de terre de 2011.

Le gouvernement arrive à un accord et le 19 mai 2017, un projet de loi applicable uniquement à l'empereur actuel est approuvé, l'autorisant à abdiquer. Akihito est ainsi le premier empereur à abdiquer depuis 200 ans, mais c'était une pratique courante jusqu'au XIXè siècle ! La date fut décidée en décembre 2017. C'est donc le 30 avril 2019, après 30 ans de règne, que le 125è Empereur du Japon renoncera à son trône. Il aura alors 85 ans.

Son fils aîné Naruhito, aujourd'hui Prince héritier et âgé de 58 ans, prendra la succession et deviendra le nouvel Empereur du Japon le 1er mai 2019.

Voir aussi : L'Empereur du Japon

Le futur empereur japonais Naruhito

Le futur empereur japonais Naruhito

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs