L'écologie aux JO 2020

Date de publication :
Les coureurs Japonais Arai (médaille d'argent), Kobayashi (médaille de bronze) et Maruo (arrivé 5e) aux championnats du monde d'athlétisme en août 2017 à Londres

Les coureurs Japonais Arai (médaille d'argent), Kobayashi (médaille de bronze) et Maruo (arrivé 5e) aux championnats du monde d'athlétisme en août 2017 à Londres

Les matériaux recyclés des smartphone serviront à produire les médailles

La baie de Tokyo d'Odaiba

La baie de Tokyo d'Odaiba

Des Jeux Olympiques verts

La préservation de notre environnement est devenu l'un des enjeux majeurs du début du XXIème siècle. L'événement sportif le plus regardé au monde ne pouvait échapper à ce défi planétaire. Le comité d’organisation a ainsi prévu un ensemble d'initiatives pour réduire au maximum l'impact de ces Jeux Olympiques de Tokyo.

Du smartphone à la médaille

Le Japon a pour ambition de fondre l'ensemble des médailles qui seront distribuées lors des Jeux Olympiques 2020 à partir de matériaux recyclésEt ce sont les déchets électroniques qui sont visés par cette initiative, seulement 20% des déchets électroniques étant en moyenne réutilisés. 

Grâce à une vaste campagne menée auprès de la population et des entreprises du pays, plus de 5 millions d'appareils, représentant 47 488 tonnes de déchets électroniques, ont été récupérés. 

Le comité possède ainsi assez de matière pour extraire les 30,3 kg d'or, les 4 100 kg d'argent et les 2 700 kg de bronze nécessaires à l'opération.

Médailles Olympiques de 2012, visibles à Londres

Médailles Olympiques de 2012, visibles à Londres (Brittish Museum)

Des vêtements neufs, et recyclés

La marque Asics sera lors des prochaines olympiades l'équipementier des athlètes japonais. Et l'entreprise a annoncé que l'ensemble des vêtements qui seront portés par les sportifs locaux proviendront de vêtements déjà existants

D'ici au mois de mai, la société de Kobe espère pouvoir collecter 30 000 vêtements d'où seront tirées les fibres de polyester qui, une fois réduites en résine, seront réutilisées dans la confection de tuniques neuves.

Pour Asics, il s'agit là d'un premier pas dans sa réorientation à long terme vers le 100% recyclable quant au polyester qu'elle utilisera dans la fabrication de vêtements et de chaussures.

Objectif énergie propre

L'idée-phare pour marquer ces JO d'une couleur verte est l'ambition du comité organisateur de n'utiliser que des énergies renouvelables pour alimenter en électricité les différentes installations sportives, ainsi que le village olympique, le centre de diffusion international et le centre de presse principal. 

Le projet de stade de Kengo Kuma pour les Jeux olympiques 2020

Le projet de stade de Kengo Kuma pour les Jeux olympiques 2020

Cet objectif ambitieux, qui s'inscrit dans une volonté de décarboner le bilan énergétique de l'archipel devrait s'appuyer sur les énergies solaires et éoliennes

Certaines seront achetées auprès des compagnies d'électricité, une autre partie de cette énergie pourrait être extraite des routes solaires - routes recouvertes de panneaux photovoltaïques – que le Japon ambitionne d'installer pour l'occasion.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs