Hakone : le point sur l'activité volcanique   箱根の火山活動状況

Date de publication :
Un barrage à Hakone

Le barrage sur la route menant de Togendai à Owakudani.

Les fumeroles de Owakudani

La situation à Owakudani à la fin juin 2015. Elle reste actuellement identique.

Carte de la zone d'exclusion à Hakone

La zone de sécurité instaurée fait 3 km de diamètre autour d'Owakudani.

Risque et tourisme

Depuis avril 2015, la région de Hakone, célèbre pour ses onsens et sa vue du mont Fuji, est touchée par un renouveau de l’activité volcanique dans les sources d’Owakudani. Au-delà des informations approximatives des médias français, voici un compte rendu du risque pour les visiteurs.

Quels sont les risques?

Ils sont minimes. Activité volcanique ne signifie pas qu’il y a de la lave en fusion, des explosions ou un risque de catastrophe. Toutefois, la zone d’Owakudani et ses sources ont été fermées. Les geysers sont devenus trop importants et des gaz s’échappent des anfractuosités, ce qui constitue un risque pour la santé.

La zone dangereuse est estimée à 1 km autour d’Owakudani et,  par principe de précaution, une zone de surveillance de 3 km de diamètre a été instaurée - obligeant quelques habitants à évacuer en juin. Au-delà de cette zone de restriction, la vie n’a pas changé si ce n'est les affaires,  bien moins florissantes.

Qu’est-ce que cela change pour les visiteurs?

La mise en place de la zone de restriction a amené la fermeture du site d’Owakudani, connu pour ses œufs noirs et son téléphérique qui permettait de continuer jusqu’à Gora. En conséquence, l'habituelle randonnée à Hakone est rendue impossible. Plusieurs lignes de bus passant dans la zone de restriction ont été suspendues, mais ce sont généralement des lignes peu utilisées par les touristes.

On peut toujours se rendre à Togendai par le bateau de croisière du lac Ashi, mais le retour devra se faire en bus ou bien par le même bateau.

De l’autre côté du mont Hakone, les visiteurs auront toujours accès à Sounzan par le train à crémaillère qui se situe aux limites de la zone. Vous pourrez éventuellement apercevoir les fumerolles, mais il faudra ensuite rentrer par le même chemin qu’à l’aller.

Zones non-impactées

Le visites au sud du lac Ashi, à Gora, au musée en plein air et sur la route du Tokaido ne sont pas impactées et peuvent être entreprises normalement.

Les célèbres sources thermales onsen de Hakone connaissent des sorts divers. Ceux d’entre eux étant alimentés par l’eau de la zone à risques ont été fermés d’office. D'autres ont vu leur approvisionnement se tarir. La plupart des onsen situés avant Gora et autour de Moto-Hakone ne connaissent aucun problème et accueillent encore les vacanciers.

Au final, la visite d’Hakone peut encore se faire sans risque en excluant la zone entourant Owakudani. Les randonnées sur la route du Tokaido ne posent aucun problème, de même que passer une nuit dans un ryokan ou visiter la plupart des musées.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs