Les plus belles illuminations d'automne à Kyoto en 2017   2017年京都紅葉ライトアップ

Date de publication :
Sur les hauteurs du Kiyomizudera

Le Kiyomizudera et ses lumières de phare lors du kôyô, les couleurs d'automne à Kyoto

Le jardin des momiji

Le jardin des momiji, ouvert uniquement l'automne au Kitano Tenmangu

Le pont illuminé au Chionin

Le pont illuminé au Chionin

Au temple Jingo-ji du Mont Takao

Au temple Jingo-ji du Mont Takao

Le Tunnel de Momiji, depuis le train Eizan Dentetsu

Le Tunnel de Momiji, depuis le train Eizan Dentetsu

La forêt de bambous illuminée du Kôdai-ji à Kyoto

La forêt de bambous illuminée du Kôdai-ji à Kyoto

Le kôyô sous les projecteurs

Si vous vous trouvez à Kyoto cet automne, sachez que vous êtes au bon endroit, au bon moment ! De la toute fin octobre jusqu'à début décembre, à la tombée de la nuit, l'ancienne capitale impériale s'illumine pour dévoiler ses plus beaux reflets rouges et or.

Le kôyô (feuilles rouges) et ses illuminations sont un rendez-vous incontournable de cet automne 2017 au Japon, et notamment à Kyoto. Du Kiyomizudera au Mont Takao en passant par le train Eizan Dentetsu, voici notre sélection des light up pour admirer les momiji (érables) brillant de mille feux.

Le temple emblématique de Kyoto s'illumine du samedi 11 novembre au dimanche 3 décembre, comme un phare sur les flancs de Higashiyama. Si vous n'avez pas peur de la foule, venez contemplez le rouge vif des mille érables de l'enceinte depuis les plates-formes en bois. 

De 18h à 21h ; 400 yen (3.50€).

Rendez-vous du samedi 11 novembre au dimanche 3 décembre, du coucher du soleil jusqu'à 20h, pour voir briller le célèbre sanctuaire shinto, où est vénéré depuis plus d'un millénaire le dieu des lettres et des arts. Profitez-en pour visiter le jardin des érables, ouvert spécialement pour l'automne. 

Entrée du jardin : 700 yen (6€).

En montant les marches du grand escalier de pierres menant au mausolée de ce temple bouddhiste, admirez le panorama sur la ville et les feuillages illuminés, du vendredi 3 novembre au dimanche 3 décembre, de 17h30 à 21h30. Le jardin Yûzen-en propose également une vue resplendissante.

Déplaçons-nous à quelques kilomètres au nord-ouest de la ville pour découvrir le Mont Takao. L'altitude aidant, c'est ici que les feuillages rougissent en premier dans la région, vers la seconde moitié du mois d'octobre. Les érables y sont nombreux, notamment au niveau des ponts Shigetsu et Takao. Admirez aussi le tapis de feuilles rouges parsemées sur le chemin menant au temple Jingo-ji, lequel est illuminé du dimanche 5 au dimanche 19 novembre, de 17h à 19h. 

Entrée : 800 yen (6€)

  • Le Tunnel de Momiji de la ligne Eizan Dentetsu

Voir les illuminations d'automne depuis le train, ça vous dit ? Entre les gares de Ichihara et Ninose, au nord de Kyoto, se trouve un alignement impressionnant de momiji (érables). Du dimanche 3 au dimanche 26 novembre, du coucher du soleil jusqu'à 21h, le conducteur ralentit exprès à l'endroit de ce "tunnel" écarlate et éteint les lumières du train, offrant aux passagers le temps d'admirer à travers les vitres les arbres illuminés. Depuis le gare de Demachiyanagi, au nord-est du Palais impérial, empruntez le train Eizan Dentetsu, direction Kurama. 

Aller simple : 25 min, 380 yen (3€)

On termine notre momijigari (chasse aux couleurs d'automne) par ce célèbre temple du quartier de Gion, illuminé du dimanche 22 octobre au dimanche 10 décembre, à la tombée de la nuit. Ne manquez pas la forêt de bambous ainsi que le panorama des érables reflétés dans les eaux du bassin Garyûchi. 

Entrée : 600 yen (5.50€)

Et découvrez encore d'autres lieux de contemplation du kôyô à Kyoto.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs