Accueil > Le duty-free gagne du terrain

Le duty-free gagne du terrain
デューティ・フリー

Un magasin de duty-free au Japon

Parfums, alcool et même denrées alimentaires la listes des produits éligibles au duty-free s'élargit aujourd'hui

Souvenirs, souvenirs


À partir du 1er octobre 2014, la politique japonaise en matière de détaxe change. 

Désormais, l’alcool, les denrées alimentaires, les cosmétiques ainsi que certains médicaments peuvent être détaxés et achetés dans de nombreux magasins dans tout le Japon et non plus seulement dans les aéroports.

Spécialités et alcools locaux seront donc dès à présent vendus dans près de 5 777 magasins duty-free aujourd’hui et 10 000 dans les prochains mois. Ces enseignes sont principalement situées à Tokyo et Osaka mais aussi en province. Une bonne nouvelle pour les touristes : montrez votre passeport, signez le formulaire, et le tour est joué !

Mais il ne faut pas oublier que le prix des souvenirs a globalement augmenté à cause de la hausse de la TVA au printemps dernier. De plus, la détaxe n’est applicable qu’aux achats d’un montant compris entre 5 000 et 50 000 yens.

Ce geste n’est pas innocent car le Japon souhaite attirer plus de touristes. Le Premier ministre Shinzo Abe table sur le doublement du nombre de visiteurs annuels, de 10 à 20 millions, dans la perspective des Jeux Olympiques de 2020.


1 note de 5
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.