Le Marathon de Tokyo 2015   東京マラトンによる東京観光

Date de publication :
Le marathon aux abords de la tour de Tokyo

Le marathon aux abords de la tour de Tokyo

tokyo-marathon

Le fameux carrefour de Ginza.

tokyo-marathon

Devant le Kabuki-za de Tokyo.

tokyo-marathon

Le quartier de Asakusa et la Tokyo Sky Tree.

Une visite de 42 km

Le Marathon de Tokyo est un évènement majeur qui réunit chaque année plus de 36 000 participants venus du monde entier. Plus grand marathon d’Asie, son parcours offre un itinéraire intéressant pour découvrir la capitale japonaise, au pas de course ou à pied !

La dernière édition du marathon de Tokyo a eut lieu le dimanche 22 février 2015. L’épreuve débute comme l’an passé de l'Hôtel de ville de Tokyo, dans le quartier de Shinjuku, pour s’achever 42 km plus loin au parc d’expositions du Tokyo Big Sight, situé en bordure de mer dans le quartier d’Odaiba.

Voici les principaux points d’intérêt du parcours de l’édition 2015 :

1.  L'Hôtel de ville de Tokyo : construit par le fameux architecte japonais Kenzo Tange, cet immense édifice de 48 étages en accès libre pour ses derniers étages permet de jouir d’une impressionnante vue panoramique sur la ville.

2.  La tour de Tokyo : inspirée de notre célèbre tour Eiffel, cette tour symbole du renouveau du Japon d’après-guerre, avec sa couleur rouge un brin rétro, est une étape sympathique pour découvrir le centre-ville depuis les hauteurs.

3.  La gare de Tokyo : restaurée selon son design d’origine, la « nouvelle » gare de Tokyo expose la splendeur de ses débuts dans un style hollandais tout en brique rouge du plus bel effet.

4.  La porte Asakusa Kaminarimon : on ne présente plus la célèbre « porte du tonnerre » du quartier historique d’Asakusa. Passage obligé des voyageurs en transit à Tokyo, cette porte chargée d’histoire, couplée au temple du Sensôji vous plongera tout droit dans l’ambiance de l’ancien Edo.

5.  Le Tokyo Sky Tree : plus haute tour d’Asie, cette tour élancée de 634 m achevée en 2012 est le nouveau landmark de la capitale japonaise.

6.  Le quartier d’Odaiba : entièrement gagné sur la mer, ce quartier artificiel permet de s’évader un temps de la ferveur de la ville, tout en jouissant d’une superbe vue sur le Rainbow Bridge qui traverse la baie de Tokyo.

Enfin, pour ceux tentés par le marathon en lui-même, une brochure en anglais est disponible en ligne : elle présente les différentes étapes du parcours ainsi qu’une carte pour se repérer dans la ville. A vos marques !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs