Découvrez Hiroshima avant la bombe

Date de publication :
Le Dome d'Hiroshima en 2017

Le Dome d'Hiroshima en 2017

Le Dome d'Hiroshima, alors appelé "Bussan Chinretsukan en 1931

Le Dome d'Hiroshima, alors appelé "Bussan Chinretsukan" en 1931

La cérémonie du souvenir a lieu tous les ans le 6 août à Hiroshima

La cérémonie du souvenir a lieu tous les ans le 6 août à Hiroshima

Voyage dans le temps

Cet été, Hiroshima s'apprête à lancer une application mobile pour faire découvrir la ville d'avant le bombardement de 1945 aux visiteurs.

Hiroshima, ville principale de la région de Chûgoku dans l'ouest du Japon, est mondialement connue pour avoir souffert du bombardement de 1945.

Pour un tourisme de la paix

Selon le quotidien japonais Mainichi shinbun, la ville d'Hiroshima souhaite promouvoir le "tourisme de la paix" en accueillant d'avantage de visiteurs du monde entier. L'application permettrait aux touristes de visualiser des photos d'Hiroshima avant et après le bombardement, rendant ainsi la réalité des dommages causés par un tel incident. 

Lire : Le musée de la paix

La ville a investi 9,5 millions de yen (environ 78 500 euros) en 2017 pour développer ce projet et améliorer le wifi dans les zones concernées. 

Bien que le nombre de visiteurs ait fortement augmenté en 2015 suite à la visite du président américain Barack Obama, la municipalité note que la plupart d'entre eux n'étaient de passage qu'une journée à Hiroshima. 

La promotion de cette nouvelle application devrait également permettre de convaincre les visiteurs de séjourner plus longuement dans la ville. 

Lire aussi : Le monument de la paix des enfants

Un circuit, entre passé et présent

L'application guide le visiteur sur un "circuit de la paix", dont le point de départ se situe au dôme d'Hiroshima, situé dans le parc du mémorial de la paix. Le circuit mène ensuite devant d'autres bâtiments touchés par l'explosion, comme la banque nationale et le musée de la paix de l'école élémentaire Fukuromachi. 

Le visiteur peut alors placer son téléphone ou sa tablette devant les monuments, et l'application se mettra en marche : des photos d'avant et après le bombardement apparaîtront, accompagnées d'explications en anglais. 

Voir : Yushukan, le musée de l'armée

La municipalité prévoit le lancement officiel de l'application pour le 6 août prochain, marquant le 72e anniversaire de la catastrophe.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs