Evénements & festivals   祭 Jours de fête

Parade de mikoshi dans la rue Wakamiya-oji, à Kamakura lors du festival

Parade de mikoshi dans la rue Wakamiya-oji, à Kamakura lors du festival

La parade des oiran à Asakusa, Tokyo

La parade des oiran à Asakusa, Tokyo

Le festival Tenkû no Fuyajo à Noshiro (préfecture d'Akita)

Le festival Tenkû no Fuyajo à Noshiro (préfecture d'Akita)

Le festival Jidai matsuri à Tokyo

Le festival Jidai matsuri à Tokyo

Au Nakizumô matsuri, les lutteurs font pleurer les bébés

Au Nakizumô matsuri, les lutteurs font pleurer les bébés

Des danseurs participant au festival Kanda à Tokyo

Des danseurs participant au festival Kanda à Tokyo

Jeunes Japonaises en yukata lors d'un festival traditionnel, matsuri

Jeunes Japonaises en yukata lors d'un festival traditionnel, matsuri

Les Hanabi sont une réelle institution et forment ainsi un rituel immanquable de la période estivale.

Les Hanabi sont une réelle institution et forment ainsi un rituel immanquable de la période estivale.

Tanabata à Sendai

Tanabata à Sendai

Jours de fête

Printemps, été, automne, hiver… et printemps. Le calendrier japonais célèbre les saisons par des rites festifs ancestraux. Un moment intense partagé par tous.

Les matsuri sont des moments intenses partagés par tous.

Les matsuri sont des moments intenses partagés par tous.

Au rythme de la musique et de la nature

Fêtes, festivals et cérémonies ponctuent la vie des Japonais. Les matsuri - fêtes à dates fixes - rythment un quotidien respectant les croyances locales et les esprits de la nature. Associés aux kami du shintô ou à des divinités bouddhiques, les matsuri permettent, de cortèges spectaculaires en odori (danses), de vivre collectivement une expérience unique. Aujourd'hui, matsuri désigne surtout des fêtes populaires qui ont lieu partout dans l'archipel. À l'origine, le mot matsuri est un nom générique pour toutes les cérémonies shintô japonaises. En japonais, matsuru signifie "honorer", "célébrer les dieux". Dans le Japon contemporain, matsuri veut à la fois dire "festival" et "fête" dans le sens religieux. C'est devenu une fête publique et chaque ville ou village célèbre son propre matsuri.


Pour en savoir plus : Les matsuri, festivals japonais