Pour les jeunes

« Voici venu le temps des rires et des chants 
Dans l'île aux enfants c'est tous les jours le printemps
C'est le pays joyeux des enfants heureux
Des monstres gentils oui c'est un paradis. »

L’île aux enfants, Casimir

De 7 à 107 ans


Cette chanson qui a bercé des générations de petits Français et Québécois des années 1970 et 1980 sied au Japon. L’enfant nippon est un prince, avant de devenir après quelques années d’insouciance, un sujet soumis aux règles d’une société formelle.

Des fêtes sont dédiées aux chers bambins et pour eux, c’est jours fériés. Le 3 mars la fête des filles (Hina-matsuri), le 5 mai le jour des enfants (Kodomo-no-hi) ou fête des garçons.

L’archipel invite petits et grands à des voyages imaginaires, à l’image du monde merveilleux de Hayao Miyazaki, fondateur du studio Ghibli et créateur de Princesse Mononoke, Mon voisin Totoro ou Le voyage de Chihiro.

Sous l’influence de la culture américaine, la société japonaise s’infantilise. La multiplication des parcs d’attractions illustre cette fuite en avant pour le plus grand plaisir des adeptes du tout kawaii (mignon) et autre Kitty. Les trentenaires comme les jeunes se prennent au jeu. Pays des enfants, pays des mangas, le Japon offre maintes possibilités, allant parfois jusqu’à une confusion débonnaire pour les uns, troublante pour les autres.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.