Visite d'Aomori   青森

Date de publication :
Aomori

Aomori

Aomori

Aomori

Aomori Bay Bridge

Aomori Bay Bridge

Vaste nature, paysages à couper le souffle : la région d'Aomori vaut le détour.

Et si vous dirigiez votre regard vers le nord du Japon ? Le Tohoku, la région du nord-est de l’île principale de Honshu, offre des trésors naturels et culturels. Parmi ces joyaux se trouve à la pointe nord de l’île la ville d’Aomori, capitale de la préfecture éponyme. Bonne nouvelle, le Shinkansen la relie à Tokyo.

La ville et la région d'Aomori

Aomori, située à l'extrême nord du Japon, est l'une des plus belles préfectures du pays, bien connue pour ses vergers. Et la capitale préfectorale, la ville d'Aomori, fait partie des villes les plus agréables du Japon à visiter.

Située dans la baie de Mutsu, la ville d'Aomori conserve son plan de ville en quadrillage de l'époque d'Edo (1603-1868), bien que la ville ait été lourdement bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale. La plupart des lieux à visiter d'Aomori sont des bâtiments récents, y compris un certain nombre de joyaux architecturaux contemporains : le Wa Rasse et l'A-Factory près de la gare d'Aomori, le pont de la baie d'Aomori et le centre touristique de la préfecture d'Aomori (ASPAM).

Qu’on se le dise, Aomori n’est pas, au premier regard, la plus belle ville du Japon.Elle fut reconstruite dans un souci d’efficacité, en négligeant comme trop souvent l’esthétique et l’harmonie. Néanmoins, la ville se rattrape en proposant une riche gastronomie, une culture propre à la région et de nombreux spots culturels.

Nebuta Matsuri

Le château de Hirosaki à Aomori.

Le château de Hirosaki à Aomori.

Le Aomori Bay Bridge et le Hakkoda Maru

Maison traditionnelle Jômon du site archéologique Sannai Murayama

lac Towada (十和田湖)

Que voir et faire à Aomori ? 

Visitez le Aomori Museum of Art, ouvert en 2006, dont l'architecture mérite le détour. lLe bâtiment cubique blanc a été conçu par l'architecte Jun Aoki pour s'harmoniser avec son environnement historique. Le musée d'art d'Aomori abrite diverses expositions permanentes et temporaires, dont des œuvres de Shiko Munakata, Marc Chagall et Paul Klee. L'énorme sculpture de chien blanc de Yoshitomo Nara au musée est devenue un symbole d'Aomori. 

Tout près du musée se trouve le Sannai Murayama, un site archéologique majeur proposant d’observer les vestiges d’un village de la civilisation de la période Jômon (-13 000 av. J-C à -400 av. J-C). Près de 800 habitations sont mises à jour sur ce site, qui vous expliquera tout de ces chasseurs-cueilleurs, ancêtres des Japonais contemporains. Incontournable pour tous les férus d’Histoire.

Le musée folklorique de la préfecture d'Aomori, qui possède une grande collection de poteries de la période Jomon  (-13 000 av. J-C à -400 av. J-C), des reconstructions miniatures de huttes Jomon et des outils de cette première période de l'histoire japonaise, dont l'étude a été révolutionnée par la découverte et les fouilles du site de Sannai Maruyama et du Komakino cercles de pierres à Aomori, au sud-ouest de la ville près du musée d'art d'Aomori. D'autres expositions au musée folklorique de la préfecture d'Aomori comprennent des expositions sur la vie et la culture de la région à l'époque d'Edo, l'importance de la ville d'Aomori en tant que port.

Le Munakata Shiko Memorial Museum of Art expose les gravures sur bois de Munakata Shiko (1903-1975), originaire d'Aomori, le "Vincent van Gogh d'Aomori", y compris son chef-d'œuvre "Dix Grands Disciples du Bouddha", ainsi que les peintures à l'huile, les livres illustrés et la calligraphie de l'artiste. 

Le Centre d'art contemporain d'Aomori (ACAC), situé sur le terrain du collège public d'Aomori, a été conçu par l'architecte de renommée internationale Tadao Ando. Le bâtiment et son plan d'eau s'intègrent parfaitement dans la forêt environnante. Le Centre d'art contemporain d'Aomori organise de fréquentes expositions d'artistes contemporains japonais et étrangers.

Ces dernières années, la ville a réhabilité ses berges qui offrent à présent de très belles balades. On se sent tout petit face au Aomori Bay Bridge, le pont à haubans surplombant la baie. Visitez le Hakkoda Maru, un ancien ferry qui faisait le trajet entre Aomori et Hakodate de 1964 à 1988 ; et baladez-vous dans cette étrange pyramide qui accueille l’office du tourisme de la préfecture, l’ASPAM. Sa plateforme au 12ème étage offre un très beau panorama.

D'autres lieux populaires à visiter à Aomori sont le Showa Daibutsu du temple Seiryu-ji, qui possède la plus grande statue de bronze du Bouddha Nyorai assis au Japon, avec plus de 21 m de hauteur. Le temple Seiryu-ji abrite également une pagode de 39 m de haut. Les visiteurs peuvent profiter des séances de méditation matinales et des repas végétariens.


Festival à Aomori

Mais s’il ne fallait retenir qu’une seule et unique chose de cette ville, ce serait le Nebuta matsuri, un festival traditionnel. Organisé 2 au 7 août, il attire plus de 3 millions de personnes chaque année au défilé de chars appelés Nebuta. Ces derniers représentent des personnages ou scènes historiques mais aussi des fleurs ou des animaux. Ils sont fabriqués en papier tendu sur des structures en bambou et en bois (ou fil de fer). Lumineux et très colorés, les chars peuvent faire jusqu’à 9 mètres de largeur, 7 mètres de longueur, et 5 mètres de hauteur !


Faire du shopping à Aomori

Les principaux quartiers pour faire du shopping à Aomori sont les zones autour de la gare d'Aomori et le long de la rue Shinmachi. À proximité de la gare d'Aomori se trouvent A-Factory, le grand magasin Auga, le centre de poissons et de légumes frais d'Aomori, un marché fermé intéressant avec de nombreux stands vendant une variété de poissons et de légumes frais et ASPAM, où vous pouvez acheter les produits typiques d'Aomori, à savoir des pommes, du cidre de pomme, du saké, des boiseries en cyprès hiba, des poupées Kokeshi, des broderies Koginsashi, des articles en laque Tsugaru, des céramiques Kanayama-yaki et des produits marins.

La rue Shinmachi abrite un certain nombre de magasins d'antiquités et d'artisanat local ainsi que les centres commerciaux Sakurano, Beny Mart et Nakasan.

Les spécialités culinaire d'Aomori

La préfecture d'Aomori est connue pour sa production de pommes, de saké et de fruits de mer frais.

À Aomori, on cultive majoritairement la pomme. C’est une sorte de Normandie nippone, en somme. Forcément, la région propose toutes sortes de spécialités culinaires à base de pomme : jus de pomme chaud, mousse à la pomme et tartes aux pommes.

Le port Aomori, la nuit

Le port Aomori, la nuit

Visites autour d'Aomori

Visiter la ville d’Aomori, c’est aussi découvrir ses alentours.

  • La ville d'Hirosaki - À l'ouest d'Aomori se trouve la charmante ville de Hirosak. Outre l'immense parc de son château, célèbre pour ses milliers de cerisiers, la ville possède nombre de maisons en bois de l'époque d'Edo, ayant appartenu à des samouraïs et des familles de marchands locaux, une collection de bâtiments de l'ère Meiji (1868-1912), le jardin commémoratif Fujita, un jardin botanique dans le parc du château et quelques beaux temples, dont la pagode à cinq étages de Saisho-in.

  • Le Mont Hakkôda - Au sud de la ville se trouve le Mont Hakkoda, composé de huit volcans non actifs. La région est connue pour son ski en hiver et ses randonnées en été, durant lesquels il est possible admirer les nombreuses plantes alpines de Hakkoda. Elle est connue pour ses "monstres des neiges" (des arbres recouverts de neige givrée), et pour une variété d'événements hivernaux, dont les randonnées hivernales le long de la "Hakkoda-Towado Gold Line", des routes bordées de neige pouvant atteindre jusqu'à 9 mètres de hauteur. Le lieu est tristement célèbre pour la disparition de 199 soldats en 1902 lors d’une tempête, évènement a été immortalisé en 1977 par le film Mont Hakkoda de Shirô Moritani.

  • La péninsule de Shimokita - La longue péninsule de Shimokita, au nord-est de la ville d'Aomori, est surtout connue pour Osore-zan, la "montagne effrayante" qui est considérée comme la porte d'entrée vers l'au-delà et la maison des esprits errants.

  • Asamushi onsen - La station balnéaire onsen d'Asamushi se trouve au nord-est de la ville d'Aomori sur la baie de Mutsu et se trouve à 30 minutes en voiture ou en train.

  • Le lac Towada - Enfin, songez à vous rendre au lac Towada à cheval entre la préfecture d’Aomori et celle d’Akita. Ce lac de cratère est une véritable merveille naturelle. C'est le troisième plus grand et le troisième plus profond lac du Japon et il est connu pour la clarté de ses eaux.

  • Les gorges d'Oirase - Les gorges d'Oirase sont très appréciées des cyclistes et des randonneurs. Sur 14 kilomètres entre Yakeyama et Nenokuchi, sur la rive du lac Towada et au pied de Hakkoda-san, se trouve la gorge d'Oirase, d'une beauté fantastique. La rivière Oirase, aux eaux cristallines, coule le long de la route à travers une belle forêt, connue pour ses spectaculaires couleurs de feuillage en automne. Un certain nombre de rapides glacés et de chutes d'eau plongeantes ajoutent à la beauté de l'endroit, dont le centre principal est le charmant Ishigedo.