Le lac Towada   十和田湖

Date de publication :
Le lac Towada en été

Le lac Towada en été

Le lac Towada en automne

Le lac Towada en automne

La sculpture des demoiselles de l'artiste Kôtarô Takamura

La sculpture des demoiselles de l'artiste Kôtarô Takamura

Le Towada-jinja

Le Towada-jinja

Le feu d'artifice durant le Towadako Winter Story

Le feu d'artifice durant le Towadako Winter Story

Le musée d'art Moderne de Towada

Le musée d'art Moderne de Towada

Bleu infini

Le lac Towada est un site paysager réputé de la région du Tôhoku. Ce lac au bleu limpide offre une expérience unique de nature et d’air pur.

Le lac Towada se situe à la frontière des départements d’Aomori et d’Akita, dans le parc national de Towada-Hachimantai, à 400m d’altitude.

Nature volcanique

Il reste la caldeira du volcan Towada, actif depuis 200 000 ans. C'est l'activité volcanique répétée qui forma ce lac de 46km de circonférence et de 327m de profondeur maximum. On peut alors bien imaginer la force de la nature devant un tel spectacle. Les lieux sont réputés des amateurs de beautés éphémères à la saison de kôyô où les arbres s’embrasent de mille feux sur les flancs du volcan. Ainsi qu’au printemps pour le retour de la verdure.

Des origami porte-bonheur

Le point de départ pour la visite du lac Towada est Yasumiya, le terminus du bus.
Au sud du lac, vous trouverez un quartier animé avec des hébergements et des restaurants pour vous accueillir. Un chemin de promenade est aménagé au bord du lac pour y admirer le paysage en toutes saisons. Vous y trouverez une œuvre de l’artiste Kôtarô Takamura sous la forme d’une sculpture représentant deux jeunes filles symbolisant le lac. Le sanctuaire Shintô Towada-Jinja, fondé en 807 par Sakanoue no Tamuramaro, devra aussi faire partie de votre visite. Dans une forêt de cyprès, ce lieu solennel vous permettra d’admirer la beauté des sculptures. Un mot aussi sur Oyorigami, une tradition de ce sanctuaire sous la forme d’une pochette avec des petites feuilles de papier très fin que l’on doit rouler entre ses doigts et jeter dans l’eau. Si l’oyorigami coule jusqu'aux eaux du lac, votre vœu sera exaucé. 

Un tour en bateau

Pour apprécier le bleu profond du lac et le somptueux panorama crée par la nature, n’oubliez pas la promenade en bateau sur le lac, 50mn d’un voyage enchanteur (d’avril à novembre, 1400 yen pour les adultes, 700 yen pour les enfants). Pour les plus sportifs, vous avez la possibilité de faire du canoë ou de louer une barque. Embarquez donc jusqu’à Nenokuchi, point de départ pour la randonnée à Oirase keiryû, le fameux chemin longeant la rivière Oirase sur 14km dans la forêt en passant par des cascades, des rochers, au cœur de la beauté brute de la nature, sans oublier les oiseaux sauvages qui y nichent. La location de vélo est possible. Et chaque hiver, au mois de février, est organisée la Towadako Winter Story, avec des illuminations de sculptures de neige, un bar igloo et le feu d’artifice qui finiront de vous charmer lors de cette nuit des illusions.

Il y a cinq points d’observation autour du lac qui montrent chacun différents visages sur le panorama. Mais vous devrez louer une voiture pour en profiter.

La spécialité locale

Ne repartez pas sans avoir goûté au himemasu, sorte de truite qui ne peut vivre que dans de l’eau pure et transparente. La réintroduction de ce poisson date de 1903, lorsqu’il fut amené du lac Shikotsu à Hokkaidô. A déguster en sashimi ou grillé.

Au retour de votre balade autour du lac, pourquoi ne pas passer par le Towada Art Center, un musée d’art contemporain, pour y vivre une nouvelle expérience spatiale appelée la maison de l’art. Chaque œuvre a sa salle d’exposition propre et est reliée aux autres par un couloir en verre. L’exposition continue dans la cour et jusque sur le toit, avec des artistes internationaux comme Yayoi Kusama, Yoko Ono, Ron Mueck, ou Yoshitomo Nara, l’artiste natif d’Aomori (de 9h à 17h ; tlj sauf le lundi. JR bus Oirase, descendre à Towada art center).

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs