Le château de Hirosaki et son parc   弘前城

Date de publication :
Les cerisiers en pleine floraison devant le château de Hirosaki, à Aomori

Les cerisiers en pleine floraison devant le château de Hirosaki, à Aomori

Le château de Hirosaki recouvert d'un manteau de neige

Le château de Hirosaki recouvert d'un manteau de neige

Vue du parc de Hirosaki depuis le toit du château, au moment des cerisiers en fleurs

Vue du parc de Hirosaki depuis le toit du château, au moment des cerisiers en fleurs

Illuminations des feuillages d'automne la nuit au parc de Hirosaki

Illuminations des feuillages d'automne la nuit au parc de Hirosaki

Bastion des cerisiers

Un donjon majestueux perché sur une colline, cinq portes d’entrée, huit ponts enjambant des douves et trois tourelles : bienvenue au château de Hirosaki, dans la préfecture d’Aomori. Le site est célèbre pour son magnifique parc et ses quelque 2 600 cerisiers qui, en fleurs, attirent chaque année des milliers de visiteurs.

Construit en 1611, le château de Hirosaki fut le bastion du clan Tsugaru, une importante famille de samouraïs qui régna sur le nord-est de l’île de Honshu jusqu’à la fin de l’ère d’Edo. Le donjon d’origine, qui comportait six étages, fut détruit par une explosion en 1627 et ne fut reconstruit qu’en 1810, à un emplacement différent, avec seulement trois étages. Il est resté pratiquement intact jusqu’à nos jours et abrite désormais le musée du château.


Changement de propriétaire

A l’ère Meiji (1868-1912) le clan Tsugaru céda son château au gouvernement impérial. En 1873, plusieurs bâtiments, dont le palais intérieur, ainsi qu’une grande partie des murailles furent démolis.

 En 1895, le gouvernement Meiji prit également possession des dépendances du domaine et y créa un parc public. Le site s’étend actuellement sur plus de 49 hectares.


Festival des cerisiers en fleurs

Dès le début du XXème siècle, les habitants de Hirosaki et des alentours commencèrent à faire don de cerisiers pour remplacer ceux qui avaient péri, dans l'idée d'embellir le parc. On en dénombre désormais environ 2 600, dont plus de 300 centenaires et le doyen japonais de l’espèce somei yoshino (la variété la plus populaire), âgé de 120 ans. 

Décrété par le gouvernement japonais comme l’un des 100 meilleurs sites pour la vue des cerisiers en fleurs, le parc de Hirosaki attire des milliers, voire des millions, de visiteurs lors du festival des cerisiers en fleurs (Hirosaki Sakura Matsuri), de fin avril à début mai.


Jardin d'automne

Un jardin japonais se doit d’être non seulement magnifique au printemps mais également à l’automne. Le parc de Hirosaki ne déroge pas à la règle et ses ginkgos se parent d’or dès le mois d’octobre tandis que ses érables enflamment le paysage, rendant décidément cet endroit incontournable. 

 Le jardin botanique, quant à lui, comprend 1 500 espèces végétales et 124 000 arbres. Amoureux de la nature et photographes : à vos marques !

icone attention

icone attention

TRAVAUX DE RÉNOVATIONS

Depuis 2013, le château de Hirosaki est en reconstruction. Des travaux importants, qui touchent principalement les murs intérieurs du château, ainsi que la célèbre tour "Tenshu" (dernière tour du genre dans la région du Tohoku) qui a été déplacée juste à côté de son emplacement initial jusqu'à ce que la nouvelle tour soit construite.

Vous pouvez y aller sans problèmes mais les travaux ne prendront fin qu'aux alentours de 2023.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

a

https://www.vivrelejapon.com/ville-aomori/parc-chateau-hirosaki aa