La ville de Kitsuki   杵築

Date de publication :
Kitsuki

Les allées Suya-no-saka et Shioya-no-saka

La petite Kyoto de Kyushu

Dans la préfecture d'Oita, la petite ville de Kitsuki mérite le détour si vous êtes de passage dans la région, notamment pour voir Beppu. Lancez-vous pour une après-midi de promenade dans ses petites rues typiques de l'époque d'Edo...

La ville des samourais 

Kitsuki est situé à l'est de Kyushu, l'île la plus méridionale de l'archipel japonais. La ville, installée au bord de la mer intérieure de Seto, est marquée par son patrimoine médiéval, avec son château, ses petites rues typiques et ses maisons de samourais. L'époque d'Edo (1603-1868) semble encore présente en se promenant dans les rues de la ville, organisées en "sandwich". Ce plan urbain unique se caractérise par les deux quartiers aux anciennes maisons de samouraï se faisant face, chacun étant installé sur une colline, les deux collines étant séparées par une longue allée commerçante.

Le centre-ville se parcourt facilement à pied le temps d'une journée, les distances entre les différents sites étant raisonnables. Kitsuki est surnommée la "petite Kyoto de Kyushu", et les Japonais et touristes se plaisent à parcourir la ville vêtus d'un kimono, pour une belle séance photo avec une ambiance d'antan.

Le gros de la visite de la ville se situe au niveau des pentes Suya-no-saka et Shioya-no-saka, avec la grande rue qui dessert le quartier commerçant. De part et d'autre de ces deux artères animées, on atteint les anciennes zones où vivaient les samourais : le quartier principal au nord et celui de Minami-dai au sud, collé au quartier des temples teramachi.


Activités à faire à Kitsuki

Il est possible de visiter plusieurs de ces résidences traditionnelles de samouraï, appelées bukeyashiki. Deux maisons sont tout particulièrement intéressantes à visiter.

D'abord la villa Hitotsumatsu, construite par Sadayoshi Hitotsumatsu, membre du parlement national japonais. La résidence est perchée sur une colline et offre une superbe vue sur la ville ainsi que sur le château. Dans l'une des salles, vous trouverez koto (instrument à corde japonais), mis à disposition pour les plus téméraires.

Ne manquez pas non plus de visiter la résidence de la famille Nomi, située au centre du quartier nord des samouraïs. Cette belle villa traditionnelle est entourée de verdure, pour une visite au calme dans les pièces à tatamis, avec vue sur les arbres. L'entrée y est gratuite, et la maison fait aussi office de salon de thé.

villa Hitotsumatsu

La villa Hitotsumatsu

Kitsuki

Le château de Kitsuki

Enfin, à l'extrémité est de la ville, le château de Kitsuki est le clou du spectacle. Il fut initialement construit en 1394, par le clan Kitsuki - plus précisément par le 4ème daimyo de la ville, Kizuki Yorinao -  sur le plateau Daiyama, face à la mer intérieure de Seto. Il fut malheureusement détruit par la foudre et un incendie en 1608. Seul le donjon actuel a été reconstruit à l'identique en 1970 : aujourd'hui, il s'agit donc du plus petit château du Japon.

Kitsuki constitue une belle sortie pour se renseigner sur la période médiévale japonaise, le temps d'une journée ou d'un après-midi. Assez fréquentée les week-ends, la ville est heureusement très tranquille en semaine.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs