Usa-jingû   宇佐神宮

Date de publication :
Usa-jingû

Pavillon principal du sanctuaire Usa-jingû.

Pont Kurehashi du sanctuaire Usa-jingû

Pont Kurehashi ouvert une fois par an.

Là-haut sur la colline

Au nord-ouest de Beppu, la péninsule Kunisaki abrite le plus illustre sanctuaire shinto dédié à Hachiman, dieu de la guerre et protecteur du Japon.

Si de nombreux sanctuaires de l’Archipel célèbrent la gloire du légendaire Empereur Ôjin - 15ème empereur du Japon, aussi devenu le dieu Hachiman, protecteur des guerriers - c’est ici, dans la préfecture d’Oita, que l’on trouve le plus prestigieux d’entre eux. Et pour cause, Usa-jingû, construit au VIIIème siècle, fut le tout premier sanctuaire dédié au dieu Hachiman du pays.

Véritable complexe sacré perdu dans la forêt, on peut cheminer un moment entre les différents sanctuaires secondaires du site avant d’atteindre, au sommet de la colline, le honden, coeur d’Usa jingû.

Les deux bâtiments parallèles du pavillon principal honden s’imposent à nous, massifs et d’un rouge flamboyant, caractéristique de l’architecture Hachiman Zukuri. Le premier, Ge-in, serait le lieu de résidence de la divinité le jour, et derrière, le Nai-in, son lieu de repos la nuit.

Le musée du trésor d’Usa-jingû, renferme le mikoshi - reliquaire mobile - ancien gardien de l’esprit de Hachiman. Il avait permis en 749 de transporter l’esprit jusque Nara, pour protéger la construction du Daibutsu de Todai-ji.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs