Daimyo, le quartier branché de Fukuoka   大名

Date de publication :
Le quartier de Daimyo (Fukuoka)

Une ruelle du quartier de Daimyo à Fukuoka.

Des passants dans le quartier de Daimyo

Des passants dans le quartier de Daimyo

La mode de Daimyo

Dans le quartier de Daimyo, on croise des férus de mode.

"The place to be"

A proximité du quartier de Tenjin, Daimyo est le quartier branché de Fukuoka : des boutiques de grandes marques aux petites friperies, café, bars, restaurants, boîtes de nuit... Tout y est !

Le quartier de Daimyo se trouve au plein coeur de Fukuoka, derrière la grande artère commerciale Nishi Dori - devenue l'avenue la plus chère de l'île de Kyushu. Daimyo est le lieu incontournable pour passer une bonne soirée ou des après-midis aux tables des nombreux bars et restaurants.

Daimyo en détail...

Les rues du quartier sont chaque jour empruntées par une foule de piétons à l'affût de bonnes affaires.

Daimyo tend à être une alternative bon marché pour concurrencer les grands magasins de Tenjin : les gigantesques locomotives commerciales Mitsukoshi, Iwataya, Daimaru, Parco, etc. 

Daimyo s'est également - et surtout - positionné comme l'épicentre de développement d'une sous-culture. Les salles de concerts, pubs, boutiques vintage et autres attirent en nombre croissant chaque année les jeunes entre 15 et 35 ans.

Daimyo en chiffres

Selon une étude de la Nishi Nippon Bank, cette jeune clientèle peut dépenser jusqu'à 40.000 yens par jour (presque 300€) dans le quartier de Daimyo.

Pour le journal Nishi Nippon, le shopping est le pôle d'attraction numéro 1 avec 40% des visiteurs du quartier, suivent ensuite avec 20.2% les célébrations de mariages, 17.6% pour les événements culturels et sportifs, 4.2% pour le business.

Le quartier à l'image de la ville a su résister à la crise économique des années 1990 et est le signe de la bonne santé de Fukuoka

Retour aux origines

À l'origine, la quartier de Daimyo fut l'une des shitamachi (ville basse) du château de Fukuoka. En conséquence, ses rues se sont construites et structurées selon les usages architecturaux classiques d'une shitamachi : un quartier en carré, offrant un méli-mélo de croisements de rues étroites (pour tenter de tromper de potentielles attaques ennemies).

Une promenade dans le quartier d'est en ouest vous conduira aux portes du jardin Maizuru et aux ruines du château de Fukuoka, puis au Parc Ohori.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs