Jardin Mifuneyama   御船山楽園

Date de publication :
Le Mifuneyama au printemps.

Le Mifuneyama au printemps.

La beauté du Mifuneyama, son mac et sa glycine.

La beauté du Mifuneyama, son mac et sa glycine.

Les éclairages du Mifuneyama à l'heure de l'automne.

Les éclairages du Mifuneyama à l'heure de l'automne.

Le jardin aux mille couleurs

Moutonné de vert en été, il s’empourpre à l’automne, et au printemps, c’est un panache de tons rose pale, rose vif, blanc et vert. Mifuneyama Rakuen est un immense jardin coloré qui s’étend sur le mont Mifuneyama de la ville de Takeo, dans la préfecture de Saga à Kyushu.

La réalisation du jardin Mifuneyama s’acheva en 1845, après trois ans de travaux. Il faisait partie du domaine de Shigeyoshi Nabeshima, le vingt-huitième gouverneur de la région de Takeo. Il s’agit d’un jardin de style shakkei, que l’on peut traduire littéralement par « paysages empruntés ». C’est une technique ancienne utilisée par les paysagistes japonais pour donner l’impression d’un jardin qui s’étend à l’infini. Ici, Mifuneyama Rakuen "a emprunté" le mont Mifune-yama (200 m d'altitude) qui se trouve derrière lui.  

Une explosion de couleurs

150 000 m²,  200 000 azalées, 5 000 cerisiers à fleurs, 500 statues des disciples de Bouddha (Gohyaku Rakan), des érables centenaires : les chiffres sont étourdissants, tout autant que le spectacle du jardin couvert d’azalées en fleur, de la mi-avril à début-mai.  Rose pâle, rose fuchsia, mauve, blanc : c’est une explosion de couleurs. A l’automne, c’est au tour des érables japonais, momiji, de faire leur show en virant au rouge. Les soirs de novembre, les illuminations accentuent la beauté du lieu.

Le moment décisif

Voici le point essentiel d’une visite de ce jardin : la saison. Il s’agit de bien choisir son moment pour se rendre à Takeo et pour visiter Mifuneyama Rakuen. Vous risquez d’être déçu si vous arrivez lorsque les azalées sont à moitié fanées ou que les momiji ont perdu leur panache rouge feu. Mais afin de rendre l’endroit attractif en été, la ville de Takeo, en collaboration avec la société teamLab, organise un spectacle d’illumination nommé « Summer Night Bamboo Lights ». Technologie de pointe et matériaux traditionnels s’associent pour créer la magie. 5 000 bambous illuminent le jardin tandis que des effets spéciaux font apparaître des carpes multicolores et des petites barques avec un batelier sur l’étang du jardin. La vénérable maison de thé, qui date de 1845, se transforme en bar.

De quoi faire oublier les azalées et les érables !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs